Riec-Sur-Bélon. Quand Le Télégramme oublie la déontologie

A LA UNE

Rennes. Une femme de 74 ans mortellement agressée au Blosne : des mineurs déjà connus de la justice arrêtés

Des mineurs âgés de 13 à 15 ans ont été placés en détention provisoire Rennes pour des faits de...

La plus ancienne représentation du roi Arthur se trouve-t-elle à Perros-Guirec ?

Perros-Guirec, la station des bords de Manche serait en possession d'une première mondiale : la première image connue du...

Flingues, rap afro-américain et saccage d’un château à Poligné (35). Le témoignage de la propriétaire

Le 10 juillet dernier, la location d'un château du sud de Rennes à ce qui devait être un groupe...

Tyrannie sanitaire. « Macron, Castex, Véran et toute leur clique, ont brisé mon engagement de pompier volontaire ». Témoignage

Notre rédaction compte un journaliste qui était pompier volontaire jusqu’au début de l’année 2021. Il ne l’est plus. Il...

13/02/2014 – 12H00 Riec-sur-Bélon (Breizh-info.com) –  Dans un article daté du 11 février, paru dans l’édition Quimperlé et disponible sur Internet – en payant – Le Télégramme, sous la signature d’un certain Jean-Jacques Baudet,  met en cause  Patrick Gardet, conseiller municipal d’opposition à Riec-sur-Bélon, coupable à ses yeux  d’avoir été pris en photo en train de poser aux côtés de Marine Le Pen lors de sa venue à Guerlesquin.

On se gardera bien de commenter ici la méthode utilisée par le quotidien brestois pour « assassiner politiquement » M. Gardet. Mais il se trouve que la photo en question a été prise par la rédaction de Breizh-info.com, qui couvrait l’événement ce jour-là. Notre correspondant, précisons le,  ne connaissait pas l’identité de la personne posant aux côtés de Marine Le Pen. Mais Monsieur Baudet et la rédaction du Télégramme qui a diffusé cette photo ont préféré passer sous silence l’origine de celle-ci. Alors que la mention « copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine [cc], » est précisée sous toutes nos dépêches, Le Télégramme s’en est bien gardé, apposant sous la photo la mention DR (Droits réservés) . La simple courtoisie, à défaut de la déontologie,  l’aurait pourtant commandé. Un simple oubli, sans doute.

Photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2013, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Football. Ligue 1, Ligue 2 : le point sur la rentrée des clubs bretons

La Ligue 2 vient de débuter, avec notamment le match entre Le Havre et Guingamp, et un beau match...

Onoda, un film tranchant comme un coup de sabre

Encore un film tiré d’« une histoire vraie », mais l’avertissement est ici nécessaire afin d’attester la véracité d’un...

Articles liés

La semaine de la randonnée en Pays de Quimperlé, du 12 au 18 juin

L’Office de Tourisme Quimperlé Terre Océane organise avec les associations de randonnée et de nombreux partenaires, la 3ième édition de la Semaine de la...

Tyrannie sanitaire. Succès de la manifestation de Quimperlé

Ils étaient entre 700 et 1000 selon les estimations, parc du Bel-Air à Quimperlé ce week-end pour dénoncer la tyrannie sanitaire et les mesures...

Bro Kemperle, ur skouer evit ar brezhoneg ? – 13 munud e Breizh – Brezhoweb

(Br) Pa vez komzet deus kas ar brezhoneg war-raok 'vez techet ar Vretoned da c'hortoz kalz digant ar Stad. Ha padal zo moaien d'ober...

Affaire Le Scouarnec. Chirurgien pédophile : l’alerte d’un psychiatre de Quimperlé

Un psychiatre de l'hôpital de Quimperlé avait alerté dès 2006 sur la "dangerosité" de Joël Le Scouarnec, le "chirurgien de Jonzac". Ce dernier est...