Riec-Sur-Bélon. Quand Le Télégramme oublie la déontologie

A LA UNE

13/02/2014 – 12H00 Riec-sur-Bélon (Breizh-info.com) –  Dans un article daté du 11 février, paru dans l’édition Quimperlé et disponible sur Internet – en payant – Le Télégramme, sous la signature d’un certain Jean-Jacques Baudet,  met en cause  Patrick Gardet, conseiller municipal d’opposition à Riec-sur-Bélon, coupable à ses yeux  d’avoir été pris en photo en train de poser aux côtés de Marine Le Pen lors de sa venue à Guerlesquin.

On se gardera bien de commenter ici la méthode utilisée par le quotidien brestois pour « assassiner politiquement » M. Gardet. Mais il se trouve que la photo en question a été prise par la rédaction de Breizh-info.com, qui couvrait l’événement ce jour-là. Notre correspondant, précisons le,  ne connaissait pas l’identité de la personne posant aux côtés de Marine Le Pen. Mais Monsieur Baudet et la rédaction du Télégramme qui a diffusé cette photo ont préféré passer sous silence l’origine de celle-ci. Alors que la mention « copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine [cc], » est précisée sous toutes nos dépêches, Le Télégramme s’en est bien gardé, apposant sous la photo la mention DR (Droits réservés) . La simple courtoisie, à défaut de la déontologie,  l’aurait pourtant commandé. Un simple oubli, sans doute.

Photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2013, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

« J’ai fait l’amour avec le diable ». Pourquoi des Catholiques se sont opposés au concert d’Anna Von Hausswolff à Nantes

Le 7 décembre 2021, de nombreux fidèles catholiques, beaucoup de jeunes, se sont rassemblés devant l’église Notre-Dame du Bon-Port...

Gwern-ar-Sec’h : Mohammed ha Rizk pennoù bras an trafikerezh dramm

Kondaonet eo bet c'hwec'h paotr d'ar meurzh 07 a viz kerzu gant lez-varn Roazhon evit trafikerezh drammoù. Etre Gwern-ar-Sec'h (Bro...

Articles liés