17/03/2014 – 08H00 Paris (Breizh-info.com) – Maladie d’origine génétique, la drépanocytose est très répandue dans certaines régions du monde dont principalement l’Afrique Noire, certaines régions d’Inde, du Moyen-Orient, d’Asie et des Antilles mais aussi de Grèce et de Sicile. C’est une maladie très invalidante dont le dépistage est systématique en France pour tous les nouveaux nés dont les deux parents sont originaires de ces régions. 10 000 personnes environ sont frappées de cette maladie dans notre pays et plus de 300 nouveaux cas sont détectés chaque année (382 cas en 2012).

Jugé « discriminant », certaines associations avaient demandé que le dépistage soit exercé systématiquement sur tous les nouveaux nés. Selon elles, le ciblage peut en effet être ressenti comme une forme de discrimination, stigmatisant encore un peu plus cette « maladie de Noirs ». Cette demande a été rejetée par la Haute Autorité de santé (HAS) qui, après avoir recueilli l’avis d’une dizaine d’experts, a estimé qu’un dépistage néonatal systématique en métropole n’est pas scientifiquement justifié. « La question qui nous était posée était celle de l’intérêt, en termes de santé publique, d’un élargissement du dépistage néonatal ; les données disponibles ne permettent pas de le démontrer », a déclaré le professeur Jean-Luc Harousseau.

CarteDrépanocytose

Le nombre de dépistages a été de 271 887 en 2012, soit 34% du total des naissances de France métropolitaine. Les données concernant le nombre des dépistages par région sont intéressantes parce qu’elles permettent de connaître la part des nouveaux-nés dont les deux parents sont originaires des régions du monde dans lesquelles sévit cette maladie.

La répartition des populations dépistées est très hétérogène ; ainsi en 2010, 60% des nouveaux nés d’Ile de France ont été dépistés tandis qu’ils n’étaient que 5,5% en Bretagne, la région dans laquelle le contingent de dépistés était le plus faible.

Ce dernier chiffre, qui traduit la faiblesse relative de l’immigration extra-européenne en Bretagne, est à mettre en relation avec la faiblesse relative des votes en faveur du Front National dans cette région. Cette faiblesse relative serait due, selon certains observateurs, à cet état de fait beaucoup plus sûrement qu’à une prétendue modération atavique des Bretons ou qu’un refus du jacobinisme du Front National. L’analyse du sondage réalisé pour la revue Bretons montre d’ailleurs, a contrario, que ce sont  bien les électeurs de Marine Le Pen qui sont de loin les plus favorables, en Bretagne, à la langue et à l’identité bretonnes.

Crédit photo :DR
[cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

2 Commentaires

  1. suffit de regarder la carte.
    Il ne nous manque plus que l’Ebola qui nous vient d’ Afrique !!!!!
    Toutes les maladies que nous avons vaincues en Europe, nous reviennent par des gens dont l’hygiène ne consiste qu’à se laver à l’eau de la rue, uniquement le bout de la queue !!!!!

    Dans un domaine différent, depuis que les caisses de retraite gèrent leur domaine, c’est incroyable le nombre de centenaires qui sont retournés chez eux et qui continuent à percevoir leur retraite. Il paraitrait que certains du Maghreb auraient plus de 105 ans ??????????????
    je vais prendre ma retraite avec une esperance , allez disons 15 ans !!!!
    et pendant ce temps là, on diminue la retraite des « souchiens »
    Cocorrico !!!! le seul animal qui les pattes dans la merde, arrive encore à chanter !

  2. @Perus

    Pauvre Perus, que vous êtes bête, ignorant et méchant !

    Votre commentaire est haineux, idiot, faux et foncièrement raciste !

    La drépanocytose est une maladie génétique, elle n’a absolument rien à voir avec l’hygiène ! C’est une altération de l’hémoglobine, la protéine assurant le transport du dioxygène dans le sang.

    C’est comme si vous disiez de quelqu’un atteint de trisomie 21 ou de la Mucoviscidose qu’il aurait mieux fait de se laver !!!!!

    Pauvre sous chien que vous êtes !

    Signé:
    Benoit: un  » souchien » (comme vous dîtes)

Comments are closed.