Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

La CFDT du Finistère s’inquiète du nombre de travailleurs étrangers

26/03/2014 – 09H00 Roscoff (Breizh-info.com) – Dans un communiqué adressé à la presse la semaine dernière, le syndicat CFDT du Finistère s’étonne et dénonce l’emploi, dans ce département breton, de 600 à 800 travailleurs étrangers (Bulgares, Roumains notamment) principalement dans les champs d’échalotes du Finistère Nord.
Un récent rapport de la direction générale du travail place le “Finistère agricole” en 2011 à la première place des départements français utilisateurs de cette main d’oeuvre d’origine étrangère (souvent employée illégalement et dans des conditions précaires).
Au delà du monde syndical, de nombreux Finistériens, notamment via les Bonnets rouges et le collectif “Vivre, décider et travailler au pays”, estiment scandaleux et profondément injuste que ces emplois soient occupés et attribués au nez et à la barbe de nombreux Bretons au chômage et dans la précarité.
Néanmoins ni la CFDT ni les Bonnets rouges n’ont pour le moment évoqué le souhait de la mise en place d’une “préférence régionale” (ou nationale) à l’embauche, qui privilégierait de facto les travailleurs locaux par rapport aux travailleurs étrangers. Une mesure toujours jugée “discriminatoire” et “illégale” notamment par les syndicats subventionnés, mais qui est fréquemment mise en avant, et plus seulement par le Front National, pour protéger et défendre l’emploi local.
“Les syndicaliste qui disent défendre l’emploi devraient sortir de leur contradiction et réclamer plus de protection pour les salariés précaires du Finistère. Là, ils font simplement de l’effet d’annonce. Quoi de plus normal, sur un territoire donné, que la priorité à l’embauche pour les locaux ? On a pas envie de partir travailler en Bulgarie ou en Asie pour pouvoir manger…” clame Julie, une employée saisonnière et témoin de l’emploi massif de ces salariés étrangers.
Un discours protectionniste que ni la CFDT, ni les autres syndicats institutionnels ne semblent prêts à accepter. Pas plus d’ailleurs que le Medef.

Photo : DR
 [cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

3 réponses à “La CFDT du Finistère s’inquiète du nombre de travailleurs étrangers”

  1. CFDT dit :

    La mentalité dans les syndicats changent…
    Les syndiqués changent, ouvrent les yeux, certains “permanents” aussi…
    Et de plus en plus de “bleus marines” se syndiquent et influencent les autres…

  2. Dir Ha Tan dit :

    Demad deoh, evidoun ne gredan ket e vefe mad da gomz bepred diwarbenn an alvroien peogwir an dra ze a ro deus Breiz-Vihan skeudenn eur vro sarret dirac ar vroiou all. Pa weler listennou evid an dilannedou diweza evi an tier-kaer a weler eun niverenn vraz eus tud alvroec . Ma zalc’h ar vretouned da gomz diwarbenn ar vretouned da genta evid al labour hac al lojeiz e vezint gwelet evel tud eus an tu dehou pella.

  3. dominique degoumois dit :

    un petit exemple suisse mais qui vaut aussi pour la France et toute l’Europe de l’Ouest! Les routiers de l’Est, qui aujourd’hui représentent le 90% des routiers suisses, touchent le tiers des routiers suisses! En France c’est pareil, et il faut voir en plus les camion de l’Est, ils sont plus neufs que les camions suisses! Aux USA, les routiers ont refusés l’arrivée des routiers mexicains, NO! c’est clair, net et précis!

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Social

Plan grand froid dans le Finistère : La Croix-Rouge française renforce ses maraudes.

Découvrir l'article

BREST, Immigration, Local

Du bonheur d’être marié avec un islamiste sous OQTF…

Découvrir l'article

A La Une, Local, QUIMPER

Pont-l’Abbé : des caméras de surveillance pour une ville où la délinquance explose ?

Découvrir l'article

BREST, Ensauvagement, Immigration, Sociétal

Migrants « mineurs ». Pour les loger, le Département du Finistère achète un hôtel à Brest pour 2,2 millions d’euros [Vidéo]

Découvrir l'article

BREST, Economie, QUIMPER

Gestion des collèges dans le Finistère. Qu’en dit la Chambre régionale des comptes ?

Découvrir l'article

DOUARNENEZ, QUIMPER

Finistère. 17 personnes interpellées pour vols de véhicules, cambriolages et trafics de stupéfiants lors d’une opération de grande ampleur

Découvrir l'article

Social, Société

Laurent Berger a trouvé un bon job au Crédit mutuel

Découvrir l'article

Social

Voile. Deux journées dédiées aux enfants placés du Finistère les 6 et 7 Mai 2023

Découvrir l'article

Informatique

Que faire dans le Finistère? Les 3 visites incontournables 

Découvrir l'article

Social

Finistère. Une étude sur le marché du travail dans le Finistère depuis la crise sanitaire

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍