19 avril : Manifestation pour la réunification bretonne à Nantes

A LA UNE

Kouachi, l’assaut final : un membre du GIGN raconte l’attaque contre Charlie Hebdo et la traque des deux islamistes [Interview]

Les éditions Ring viennent d'éditer un livre qui devrait faire l'effet du petite bombe : Kouachi : L'assaut final...

Covid-19 en Hongrie. György Gődény (Parti de la vie normale) : « Les virus ont existé, existent et continueront à exister, l’humanité a toujours...

György Gődény est un personnage atypique par bien des aspects en Hongrie. Ce pharmacien de Nyíregyháza, une ville de...

Thaïs d’Escufon (Génération Identitaire) : « Nous appelons les Français à se révolter contre l’immigration massive qui menace notre peuple et notre identité »...

Après les Alpes, Génération Identitaire a remis le couvert, cette fois ci dans les Pyrénées, pour défendre symboliquement la...

Nantes. Après la marche blanche pour le jeune tué aux Dervallières, des riverains dénoncent « une fumisterie »

Ils ne décolèrent pas – après la marche blanche des proches du jeune Abdelghani , 15 ans, tué le 11...

Bain-de-Bretagne. Un patron marocain employait 42 migrants clandestins, fraudant Urssaf et chômage partiel

Un Marocain en situation irrégulière faisait travailler des migrants clandestins dans une société de transport à Bain-de-Bretagne tout en...

11/04/2014 – 07H00 Nantes (Breizh-info.com) – Samedi 19 avril prochain, des milliers de Bretons qui sont attendus dans la capitale historique de la Bretagne pour ce qui pourrait être une des plus grandes mobilisation bretonne de ces dernières années. manifestation_nantes

Alors que Manuel Valls, le Premier ministre, vient d’annoncer une suppression des départements à l’horizon 2020 et une diminution de moitié du nombre de régions, cette mobilisation pourrait être un message fort passé au gouvernement sur la volonté d’une majorité de Bretons de vivre dans une Bretagne réunifiée et disposant de plus d’autonomie, avec la possibilité d’être de nouveau une région forte économiquement en Europe.

Cette manifestation sera également, pour les partisans de la réunification, l’occasion de « tordre le cou » à ceux qui prônent la création d’une région « Grand Ouest » qui réunirait la Bretagne et les Pays-de-la-Loire. Cette nouvelle région, estiment-ils, serait dénuée de toute identité historique, culturelle, économique et politique.

Que ce soit les Bonnets rouges, le collectif 44=bzh, mais également les nombreuses associations appartenant à la société civile ou politique bretonne, cette initiative  semble faire l’unanimité, y compris chez les personnalités politiques bretonnes. Ainsi, Jean-Jacques Urvoas (PS),  les députés François de Rugy (EELV) ou encore Marc Le Fur (UMP), leader naturel de la droite bretonne, sans oublier le maire de Carhaix Christian Troadec, appellent à manifester ou seront présents le 19 avril prochain.

A travers ce qui apparaît de plus en plus comme un consensus en Bretagne , hormis chez les responsables politiques des grandes villes que sont Rennes et Nantes  qui aspirent avant tout à leurs intérêts administratifs « communautaires », c’est sans doute à un tournant historique pour l’avenir de la Bretagne que l’on est en train d’assister.

Pour la manifestation du 19 avril, le collectif 44=bzh ainsi que les Bonnets rouges mettent en place des cars et des covoiturages au départ de toute la Bretagne afin de mobiliser y compris dans le Finistère, traditionnellement réticent à se déplacer en nombre dans la capitale historique bretonne.

Dès samedi, le collectif des Bonnets rouges organise d’ailleurs une grande action de sensibilisation à la manifestation du 19 avril prochain, en appelant ses sympathisants à se rendre sur les ponts de Bretagne afin d’annoncer la marche pour la réunification.

route19avril

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Les derniers articles

Le professeur Lejeune déclaré « vénérable »

Retrouvez désormais chaque jour sur Breizh-info l'éditorial du jour du quotidien Présent (pour vous abonner ou commander un numéro...

Emmanuelle Ménard défend l’instruction en famille

Ci dessous un extrait de l'intervention de Mme Emmanuelle Ménard, député de l'Hérault, ce vendredi matin en Commission spéciale...

1 COMMENTAIRE

  1. Lorsque je vois des « humanistes »interdire une manif pour la réunification a d’autres BRETONS;qui défendent aussi la BRETAGNE,on se pose la question:Dans quel camp se trouvent les fachos?

Comments are closed.