Hellfest_clisson

20/06/2014 – 13H00 Clisson (Breizh-info.com) –Les premiers concerts du Hellfest ont commencé ce matin à 10h30. Mais c’est dès hier que la petite villle de Clisson a été envahie par des hordes de Mettalheads, pour la plupart assoiffés de bière. Une horde sans fin de voitures et de camping-cars a inondé les rues pour se rendre sur l’un des nombreux parkings dédié à l’événement.

Cette année, c’est dans une véritable petite ville que sont accueillis les festivaliers : marchands et boutiques en tout genre, distributeur de billets, tatoueurs et bien évidemment un bar.

Pour ne rien rater de cette première journée, la  rédaction de Breizh-Info vous livre son programme et la liste des concerts à ne pas manquer aujourd’hui, vendredi 19 juin :

DSC_4842

Rob Zombie Mainstage 01, 18h45 – 19h45

Mélange de hardcore, heavy metal et théâtre grand guignolesque, White Zombie a célébré la culture dégueu, intégrant l’humour de films de série B et le gore sanguinolent. Comme Alice Cooper, Gwar, The Cramps et Marilyn Manson, il représentait davantage un concept qu’un groupe. Si White Zombie s’est dissous fin 1998, c’est pour que l’ami ROB ZOMBIE poursuive mieux son chemin en solo, sans pour autant délaisser le cinéma d’horreur. ZOMBIE a sorti son premier album solo, « Hellbilly DeLuxe » en 1998. Puis, alternant entre films et musique, ZOMBIE a sorti l’album « Educated Horses » qui reçut alors un bon accueil en 2005. Deux ans plus tard, il remet au goût du jour un classique du genre « horror movie » en proposant sa propre version du film « Halloween » qu’il a lui-même écrite et dirigée. Rob sera de retour au HELLFEST pour sa seconde participation. Attendez vous à du grand spectacle. 

Iron maiden Mainstage 01, 20h55-22h55

Le groupe attendu depuis tant d’années sur les vertes collines de Clisson débarque enfin au Hellfest pour nous délivrer un show comme lui seul sait en donner. Debout depuis 33 ans, avec plus de 80 millions d’albums vendus à travers le monde, plus de 2 000 concerts à son actif, IRON MAIDEN a plus que bien mérité son statut de groupe figurant parmi les plus influents et vénérés de tous les temps. Comme tous les fans le savent déjà, « Maiden England » sera le thème du concert qui sera donnée au Hellfest. Il s’agit du troisième acte de la trilogie des sorties vidéos/DVD issue des années 80 et de l’une des dernières fois que le groupe proposera une telle set list. C’est donc une dernière chance qui est offerte aux fans d’entendre certaines de ses chansons interprétées en concert !  D’ici la fin de la tournée, IRON MAIDEN aura joué 102 dates dans 32 pays, devant plus de deux millions de spectateurs. 

Slayer Mainstage 02, 23h00-00h00

Il n’existe aucun groupe à ce jour qui soit en mesure de relever le challenge qu’impose SLAYER en termes d’intensité implacable dès lors qu’il se produit sur scène, une scène qu’il investit comme une armée assoiffée de sang le ferait avec un champ de bataille. L’année 2013 fut éprouvante et tragique car marquée par la disparition de Jeff Hanneman (RIP), vaincu par plusieurs années de lutte contre ses démons. Mais n’allez pas penser que 2014 sera placée sous le signe de la sentimentalité larmoyante et la nostalgie lacrymale, car ce n’est pas franchement le genre de la maison. Mais alors pas du tout ! Car SLAYER est bien vivant, féroce et furax. Pour cette nouvelle apparition au Hellfest et comme pour toutes les précédentes, Kerry King et Tom Araya – accompagnés de Paul Bostaph et Gary Holt – vont de nouveau montrer qu’ils sont bien les maîtres incontestés du thrash metal.

Enslaved The Temple, 00h00 – 01h00

Dans l’univers du black metal, S’il est bien un groupe se tient loin du folklore habituel, c’est ENSLAVED. Après avoir exploré le côté viking du black, les Norvégiens intègrent désormais des éléments plus rock et progressifs. ENSLAVED recherche une certaine forme d’intensité en alternant envolées mélodiques et furie métallique. Ils nous font l’honneur de venir poser leurs instruments pour la 3ème fois sur les planches clissonnaises. C’est donc en grands habitués qu’ils viennent vous montrer l’autre facette du black metal ! 

Trivium Mainstage 02, 01h05-02h15

Depuis la sortie de sa première bombe en 2003, TRIVIUM s’affirme comme un acteur-clé de la scène metal moderne, enchaînant la sortie d’albums à la composition de plus en plus riche. Le sixième album de Matt Heafy et sa bande, sorti en 2013 (« Vengeance Falls »), va encore plus loin que ses prédécesseurs et dispose d’ores et déjà d’une place de choix au panthéon des albums du genre. Annoncée au Hellfest pour la troisième fois, la tornade TRIVIUM s’apprête à tout balayer sur son passage, dispersant à jamais les derniers sceptiques. Avis de gros temps sur le vignoble nantais. 

Crédit photo : breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

9 Commentaires

  1. qui plus est c’est avec l’argent du contribuable que c’est organisé y compris ceux qui croient en DIEU les subventions vont surement être supprimées car LA FRANCE est aubord du gouffre

    • Le Hellfest c’est au minimum 100000 personnes qui dépensent en moyenne – hors festival – 60 euros soit 6 millions d’euros dans les commerces du coin. Avec les incidences fiscales que cela entraîne (TVA) ça couvre très largement les subventions accordées… alors arrêtez de parler de « l’argent du contribuable ». On peut être hostile, pour des raisons religieuses, au Hellfest. Ce n’est pas une raison pour dire n’importe quoi. Quant au comportement des festivaliers, il est comparable à celui des cathos lors des grands pèlerinages : exemplaire.

  2. Une vidéo intéressante sur le sujet du hellfest :
    http://www.youtube.com/watch?v=E44j763CzW0

    Stupéfiant tout de même, cet anti-christianisme. Cela ne semble pas choquer grand monde. Et dire que ça se passe en Bretagne… Pourrait-on chanter les mêmes choses en ciblant une autre religion ? Que se passerait-il alors ? En attendant, cela contribue un peu plus à renier les racines chrétiennes de Bretagne et de France. Ar brezhoneg hag ar feiz a zo breur ha c’hoar e Breizh, nous semblons l’avoir oublié en Bretagne.
    Si le Christ ne peut régner dans les coeurs des Bretons, alors il n’est pas temps non plus pour la Bretagne de s’émanciper de la France, ni peut-être de retrouver son intégrité territoriale. Il serait temps d’y réfléchir un peu, non ? Sommes-nous donc tombés si bas aujourd’hui que nous voilà incapables de le voir ?

    • Le Hellfest est une organisation privée, d’ailleurs fort peu subventionnée par les collectivités locales en comparaison des autres organisateurs de festivals. Ils ne prétend pas plaire à tout le monde : il suffit de ne pas s’y rendre. Il n’impose ses goûts à personne. Et il a lieu une fois par an. La Bretagne a bien d’autres lieux, considérablement plus institutionnalisés où l’on bouffe du curé tous les jours ! Mais il est vrai que si le Hellfest s’en prenait à l’islam, il aurait probablement été interdit depuis longtemps…

    • Bonjour Yann, demat déor
      Je ne sais pas si tu vas relire ce qui suit, mais je voudrais te dire que dans peut de temps il n’y aura plus de France ni de Bretagne Bretonne,;
      Toute notre culture, notre religion,et autres vont disparaîtront.Quelle culture pour la France, De qui ????
      Et oui nous sommes tombés si bas que nous ne sommes plus capable de défendre vos territoires.
      Quand on voit les bonnets rouges qui se battent pour certaines revendications, alors qu’ils sont incapable de
      manifester contre la création d’une mosquée à Nantes, chercher l’erreur???
      Je vois que tu parle mieux le breton que moi, a plus

  3. Aux 3 commentaires précédents :
    Le jour ou vous aurez de VRAIS reproches à formuler à l’encontre du Hellfest, vous pourrez la ramener.
    Mais en attendant, ce festival apporte bien plus à l’économie et à la culture de Clisson que vous n’en apporterez jamais dans vos tristes vies.
    Quant à vos histoires de christ et d’église, la Bretagne est une terre païenne à l’origine, que vous le vouliez ou non! Et croyez-moi, vos prédécesseurs qui ont détruits des dolmens, sculptés des croix sur des menhirs, forcés les populations à croire à leur religion monothéiste à la con qui ont engendrés les dégénérés du culte que vous êtes ne mérite aucun respect ni aucun hommage.
    A tous les autres : joyeux solstice d’été !

  4. En tant que catholique, je n’irai jamais dans une fête se réclamant de l’enfer car à chaque fois qu’on se regroupe pour honorer l’enfer et Satan, on contribue à renforcer le règne du Malin sur le monde. Que cela se tienne sur une terre de chouannerie est quelque chose que je ressens comme une blessure et une provocation.

    Mais je ne suis pas de ceux qui en appelle à l’État pour faire interdire ce sabbat. L’État, surtout l’État socialiste, est tout autant diabolique. Et on ne peut pas empêcher les gens de préférer le mal au bien. La voie du Salut est une voie de liberté devant Dieu : celle de le choisir ou celle de le rejeter.

    Maintenant, je m’étonne de la façon dont tous les médiats bretons font sa promotion. Pourquoi faire de la publicité pour la laideur ?…La culture métal et gothique relève des bas-fonds et illustre la white trash totalement américanisée. Musicalement, ça se tient, mais toute la sous-culture autour pue et est laide avec ses maquillages malsains, ses t-shirts publicitaires pour les marques de bière ou de whisky, ses tatouages à la californienne, ses piercings et sa promotion de la dépravation : le métal est aux petits blancs ce que le rap est aux petits noirs ou aux petits Arabes des banlieues : une fausse culture venant pallier le manque de véritable culture et le déracinement pour se donner l’impression d’être d’une communauté.

    De même que les Arabes devraient s’intéresser au raï, et à leur vêtements traditionnels, les petits blancs feraient mieux de s’intéresser à la musique bretonne ou classique, et de retrouver une décence européenne dans leur façon de s’habiller, infiniment plus riches.

    • Bonjour

      Et si les petits arabes ne s’interesseraient pas à la musique bretonne ou classique? Pourquoi catégoriser les gens en fonction de leur peuple? N’importe qui devrait s’interesser à tout: ca s’appelle l’ouverture d’esprit et la tolérance.

Comments are closed.