Mais où est donc passé l’or de l’Allemagne ?

A LA UNE

04/08/2014 – 07H00 Berlin (Breizh-info.com) – Pendant la guerre froide, l’Allemagne qui craignait une éventuelle invasion de son territoire par l’armée soviétique avait choisi de mettre à l’abri l’essentiel de sa réserve dans des pays alliés jugés plus sûrs. Cette réserve qui est aujourd’hui de 3391 tonnes d’or et qui vaut environ 100 milliards d’euros est stockée pour 45% aux Etats-Unis, 13% en Grande-Bretagne et 11% en France ; le reste étant à Francfort dans les coffres de la Bundesbank.

 A la fin de 2012, une polémique a vu le jour en Allemagne concernant cet or à l’initiative de divers groupes et personnalités qui ont exigé son retour immédiat à Francfort. Pour y mettre un terme, Angela Merkel avait donc demandé le rapatriement immédiat de l’or stocké en France, ce qui lui fut accordé, et aux Etats-Unis. Les Américains s’opposèrent totalement à cette demande et proposèrent un plan de rapatriement partiel (portant sur 270 tonnes seulement) s’étalant jusqu’en  2020 ; cette contre-proposition était pour le moins surprenante.

 Depuis le début de 2013, les Américains ont usé de toute leur force de persuasion pour amener la Chancelière à infléchir sa position jusqu’à ce qu’au mois de juin 2014, Angela Merkel ait pris la décision, pour ne pas froisser ses pressants interlocuteurs américains, de ne pas rapatrier l’or stocké aux Etats-Unis sous prétexte que le transport et les assurances seraient trop coûteux, d’une part, et qu’il était parfaitement en sécurité à New-York, d’autre part.

Il est possible de tirer deux conclusions de ces péripéties :

– l’or allemand n’est sans doute plus présent dans les coffres de la Federal Reserve (sinon, ses dirigeants n’auraient pas tergiversé et l’auraient rendu comme l’a fait la France), ce qui peut signifier que les réserves d’or américaines sont au plus bas comme le laissent penser certaines rumeurs mettant en cause l’authenticité des réserves de Fort-Knox (selon William Kaye, gestionnaire de hedge fund à Honk-Kong, l’or de la Fed et celui de l’Allemagne sont désormais en Chine).

– en se couchant devant les Américains, Angela Merkel a montré qu’elle est totalement inféodée aux Etats-Unis comme l’a écrit très récemment Paul Craig Roberts qui fut sous secrétaire au Trésor dans l’administration Reagan.

mais_ou_est_passé_l'or_de_

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

« J’ai fait l’amour avec le diable ». Pourquoi des Catholiques se sont opposés au concert d’Anna Von Hausswolff à Nantes

Le 7 décembre 2021, de nombreux fidèles catholiques, beaucoup de jeunes, se sont rassemblés devant l’église Notre-Dame du Bon-Port...

Gwern-ar-Sec’h : Mohammed ha Rizk pennoù bras an trafikerezh dramm

Kondaonet eo bet c'hwec'h paotr d'ar meurzh 07 a viz kerzu gant lez-varn Roazhon evit trafikerezh drammoù. Etre Gwern-ar-Sec'h (Bro...

2 Commentaires

  1. L’or allemand détenu aux USA provient essentiellement des réserves de change en dollar converties en or du temps que cela était encore possible sous les Accords de Bretton-Woods. C’est parce que la France et l’Allemagne, qui avaient une balance commerciale largement excédentaire avec les USA, se sont mises à convertir massivement leurs dollars en or que Nixon a décidé de mettre fin à la convertibilité en 1971. La plupart des lingots l’or estampillés « allemand » dans les coffres US n’ont jamais vu le sol germain de leur vie.
    De ce fait, certains américains estiment que cet or leur appartient encore et qu’il serait préférable de rendre aux allemands leurs dollars. Si ce n’est que depuis la fin de Bretton-Woods, le Dollar a perdu 97% de sa valeur face à l’or…
    À l’époque, l’or valait 35$ Actuellement, il vaut 1300$ environs, soit une once d’or de 1971 vaut 0,027 onces d’or de maintenant. Pourtant une once reste une once, c’est le dollar qui a perdu sa valeur.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés