Philippe Conrad : «1914, La guerre n’aura pas lieu»

A LA UNE

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

Confinements et couvre-feux : quels impacts sur les couples ?

Quelles ont été les impacts des différents confinements et couvre-feux successifs sur les couples français ? Si l'on a...

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée...

Violences policières internationales. Avec 32 morts, la France est plutôt bien classée

Le dernier rapport de l'IGPN, la police des polices, vient de sortir, balançant toutes les turpitudes supposées des policiers...

Pass sanitaire. Chute de fréquentation dans les cinémas et salles de sport

Instauré depuis le 21 juillet en France pour certaines activités, le pass sanitaire n'aura mis que quelques jours à...

Philippe Conrad est un historien très fécond.  Il signe ici son quarantième ouvrage. Le titre vraisemblablement choisi par l’éditeur  dans un but purement commercial,  est loin de résumer le livre.

En effet l’auteur s’interroge tout au long des dix chapitres sur les causes réelles qui ont abouti au premier conflit mondial considéré comme le suicide de l’Europe. Il analyse les principales thèses qui ont été avancées pour expliquer l’enchaînement meurtrier.

C’est ainsi par exemple qu’il montre que les relations franco-allemandes ont connu de 1870 à 1914 des moments de tension  et d’apaisement et les pires tensions ne sont pas celles de 1914. Même la question de l’Alsace-Lorraine n’est pas déterminante. Et les rivalités économiques et financières ou le rôle des « marchands de canons » si souvent avancés par les historiens qui se réfèrent plus ou moins consciemment à une réflexion marxisante ne sont pas crédibles comme initiateur de la guerre, car les groupes industriels, les banquiers, français, allemands, anglais avaient tout intérêt à poursuivre leurs commerces et à s’entendre. Quant aux rivalités coloniales elles ont été réglées bien avant que le conflit ne commence.

Et puis l’attentat de Sarajevo n’a été probablement que la goutte d’eau qui a fait déborder le vase, l’arbre qui a caché une forêt…

Finalement au terme de cette lecture, on peut  se poser la question de savoir pourquoi il y a eu une guerre ;  peut-être parce que les responsables politiques  n’ont pas su gérer la crise ?  La France, pour notre auteur aurait peut-être gagné à avoir Joseph Caillaux comme premier ministre à la place de René Viviani jugé bien pâle. Les peuples ont-ils les gouvernants qu’ils méritent ? De même en Russie ou en Autriche-Hongrie où le personnel régnant manque pour le moins d’un certain sens de l’analyse, ne sait pas réagir rationnellement et se laisse emporter par des considérations secondaires.

Une approche originale de ce conflit qui a débuté il y a tout juste un siècle, qui permet de se retremper dans le contexte historique qui l’a précédé et qui met en perspective les principales causes qui sont avancées pour expliquer son déclenchement, causes qui sont toutes contestables.

Un livre à lire pour tous les passionnés de l’Histoire de l’Europe.

Roger Vetillard

Philippe Conrad : « 1914, La guerre n’aura pas lieu », Genèse édition, Paris 2014, 197 p, 22,50€

Source : Metamag

Crédit photo : DR

 

 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Covid-19. Ces influenceurs qui veulent nous vacciner !

Covid-19. Ces influenceurs qui veulent nous vacciner ! https://www.youtube.com/watch?v=sWsnsLcNJuo Photo d’illustration : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion...

Entretien avec Marc Le Bourhis à propos de l’incendie de la cathédrale de Nantes

Le 18 juillet 2020, la cathédrale de Nantes était en proie à un incendie. Les flammes ont notamment détruit...

Articles liés

Dix ans se sont écoulés depuis le début de l’opération ratée de changement de régime en Syrie

La coalition initiale contre la Syrie s'est effondrée, la Turquie étant frustrée par le soutien constant des États-Unis aux Kurdes et les Arabes se...

L’Azerbaïdjan bientôt de nouveau en guerre contre l’Arménie ?

Bien que l'Azerbaïdjan, avec l'aide de mercenaires syriens et de forces spéciales turques, ait repris à l'Arménie sept districts entourant le Haut-Karabakh de l'ancienne...

Face à la guerre économique, idéologique et culturelle que nous mènent les USA, plus que jamais, Yankees go home ! [L’agora]

Les États-Unis d'Amérique n'ont jamais rien apporté de bon à l'Europe, ni au monde d'ailleurs. Depuis 1945, il suffit de voir le nombre de...

Balkan Line. Un film serbe qui offre un autre regard sur la guerre au Kosovo

1999, la Serbie est bombardée et la région du Kosovo est contrôlée par un groupe de terroristes mené par le chef de guerre albanais...