Opérateurs, Canal + et Etat Français : tous unis contre Netflix

A LA UNE

Tyrannie sanitaire. « Macron, Castex, Véran et toute leur clique, ont brisé mon engagement de pompier volontaire ». Témoignage

Notre rédaction compte un journaliste qui était pompier volontaire jusqu’au début de l’année 2021. Il ne l’est plus. Il...

Rennes : quand une association subventionnée pratique des réunions « non-mixtes »

Tous les rennais connaissent le CRIDEV, anciennement « Centre Rennais d'Information pour le Développement et la Solidarité entre les...

Dinard. A la rencontre de Céline Tacher, bretonne élue au comité central du Rassemblement national (RN)

Céline Tacher a 22 ans. Originaire de Dinard en Bretagne elle habite maintenant Paris pour les études et le...

Vannes, Lanester. Retour en vidéo sur les manifestations contre le Pass sanitaire

Des milliers de personnes ont défilé samedi 17 juillet dans les principales grandes villes bretonnes comme dans toute la...

Covid-19. « La contamination et la mortalité sont, à l’été 2021 et après 3,6 milliards de doses de vaccins injectées, beaucoup plus élevées qu’à...

Ci-dessous le point mensuel de D. Delawarde au sujet de la progression du Covid19 dans le monde. La contamination et...

02/09/2014 – 07H00 France (Breizh-info.com) – Alors que le géant américain du cinéma et des séries Netflix s’apprête (le 15 septembre) à tenir une conférence de presse dans laquelle il annoncera les différentes modalités de son arrivée en France, plusieurs informations ont déjà fuité concernant la programmation dont pourront bénéficier les Français.
Les principaux opérateurs français de téléphonie, d’Internet et de télévision se succèdent actuellement pour annoncer que l’offre ne sera pas disponible sur leur box, Free ayant suivi Orange, SFR et Bouyges, officiellement « faute d’accord financier trouvé » .
Difficile de ne pas y voir  un coup de pouce à la chaîne Canal +, chaîne militante, en perte fréquente d’abonné et qui se trouve de surcroît  sévèrement malmenée par des milliardaires qataris sévissant sous la bannière de Beinsport, et investissant à perte (influence oblige) et en toute impunité dans un abonnement sportif télévisuel défiant toute concurrence.

Néanmoins, la majorité des amateurs de séries et de cinéma – souvent rompus aux techniques de téléchargement et de visionnage sur ordinateur – trouvera d’emblée plusieurs solutions pour regarder les programmes de son choix sur Netflix :

Tout d’abord, le service sera disponible sur ordinateur (dans le navigateur), sur l’application dédiée iOS et Android ainsi que sur les consoles PS3, PS4, Xbox 360, Xbox One. Apple TV, ainsi que sans aucun doute quelques autres télévisions connectés et set-top-box suivront rapidement.

Les tarifs supposés : 
7,99 €/mois : Films et séries illimités. Pas de Haute Définition, un seul appareil connecté à la fois
8,99 €/mois : HD et deux écrans à la fois possible
11,99 €/mois : HD et jusqu’à quatre écrans simultanés

Tout le catalogue sera disponible en VF et en VOST ou en VOST uniquement pour les films et séries non-doublés.

Il risque d’y avoir au final une dernière déception , et pas des moindre, pour ceux qui salivaient d’avance sur l’arrivée du géant américain en France : Netflix ne pourra légalement diffuser les films que 3 ans après leur sortie au cinéma, en attendant que ce délai ne soit (potentiellement) réduit à 2 ans – si ses dirigeants se plient à la contribution à « l’exception culturelle française » .

Une « exception culturelle » financée par la redevance audiovisuelle et par différentes taxes sur le cinéma, qui permet à des réalisateurs français de commettre « Plus Belle la Vie », « Mimi Mathy » ou encore les « exceptionnels » « Bienvenue chez les Ch »tis » ou « Intouchables ».

Une incitation de plus à éteindre sa télévision et à privilégier sa sélection par Internet.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine. 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Pourquoi la gestion de la crise COVID est un scandale [ L’Agora]

Au début de la crise COVID, en janvier 2020, les services de l’État ont assuré aux Français qu’ils étaient...

Une directrice d’école de Leeds, au Royaume-Uni « Les blancs font partie des groupes ethniques minoritaires… c’est merveilleux »

« Nos religions sont peut-être différentes, mais les messages de bonté, de rassemblement et de charité sont tous les...

2 Commentaires

  1. trouvez-vous que la télé française propose de l’exception culturelle aux heures de grande écoute ! ? Je trouve que les programmes de début de soirée sont plutôt nuls à chier, et ça un peu sur toutes les chaines. De plus il y a trop de pub (4 pub dans un film sur tf1 le soir avec la première après 10 minutes de film à peine).
    Et puis autrefois les films du soir n’avaient pas de pub et ils commençaient à 20h30 et non pas à 21h00 voire 21h10.
    actuellement les meilleures émissions et films sont diffusés en deuxième partie de soirée mais là on ne peut pas les regarder car elles finissent trop tard et elles aussi avec trop de pub, eh oui certaines personnes travaillent le lendemain. mais bref, c’est à l’image de la France avec une bande de guignoles qui gouverne un troupeau d’assistés et autre énergumènes…

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Sweet Thing, Kaamelott, Onoda, Bonne mère, Old, Spirale : L’Héritage de Saw, Digger : au cinéma cette semaine

Sweet Thing, Kaamelott, Onoda, Bonne mère, Old, Spirale : L'Héritage de Saw, Digger : la sélection de ce qui sort au cinéma cette semaine Sweet...

Tyrannie sanitaire. « Le peuple français ne se laissera pas faire ». La lettre ouverte d’un citoyen

Michel Massonier nous adresse une lettre ouverte adressée aux députés français en réaction aux mesures tyranniques qu'Emmanuel Macron a annoncé récemment avec la mise...

Frères d’arme, Wolfy, Titane, Désigné Coupable, Infidel : au cinéma cette semaine

Frères d'arme, Wolfy, Titane, Désigné Coupable, Infidel : une sélection de ce qui sort au cinéma cette semaine Frères d'arme Emilijan et son jeune frère Stanko...

Patrick Buisson – Requiem pour la France d’avant

Qu’est-ce qui fait tourner le monde ? L’argent, le sexe, l'envie ? Rien de tout cela, répond Patrick Buisson. Le carburant des hommes, c’est...