Locarn. L’Institut a 20 ans et cela se fête !

A LA UNE

06/09/2014 ‑09H00 Locarn (Breizh-info.com) ‑ Locarn, un lieu magique au milieu d’un centre Bretagne méconnu, un mélange de vieilles pierres et de salles de cours modernes, témoignage vivant de ceux qui ont fait l’histoire et de ceux qui prétendent la faire…..

Ils étaient là, les amis, contributeurs, animateurs de l’institut ; là pour rendre hommage aux fondateurs, Jean Pierre Le ROCH, et le toujours plein d’esprit Joseph LE BIHAN. Ils se pressaient ce vendredi 28 août sous le chapiteau qui contenait près de 500 places.

Un milieu patronal très breton et conquérant : des anciens comme Xavier FONTANET (ESSILOR) ou Jean Jacques HENAFF, aux plus nouveaux tels Christelle PERENNES (groupement d’entreprises du centre Bretagne- GANIT) ou Thierry SIMON champion du tourisme culturel (Passeur de Bretagne). Des jeunes stagiaires et des quadras en reconversion, des politiques de tous bords allant du « patron du Poher » Christian TROADEC à Bernadette MALGORN en passant par le remplaçant d’un Le Driant occupé en lointaine Afrique. Et puis aussi des associatifs, des éditeurs méritants (n’est-ce pas Jean PICOLLEC) des médias vraiment libres (le président de TV Libertés), et puis sous la houlette bienveillante du président Alain GLON, une ambiance très particulière. Dynamique mais pas agitée, enracinée sans être fermée, diverse mais unie par une souche commune, forte mais pas agressive, et capable de se retrouver en chantant ensemble  l’hymne national breton ! Ce qu’a parfaitement résumé d’une phrase le « grand témoin » de cette mémorable journée, Hervé JUVIN : « en Bretagne nous savons d’où nous venons, nos conduites sociales sont exemplaires, les relations de confiance se maintiennent, dire « nous » a du sens ». Faire société, se rassembler, c’est possible car nous nous ressemblons.

Des propos largement développés par l’essayiste et économiste, auteur d’un ouvrage éclairant « La grande séparation » ; tant à l’occasion de la veillée qu’il anima le 27 au soir, que de ses conclusions lors de la séance plénière du 28, Hervé JUVIN nous a convié à une réflexion profondément ancrée dans notre culture française et notre civilisation européenne, en affirmant notamment : « la solution à nos problèmes économiques n’est pas dans l’économie » ; « nous devons tourner la page noire de l’idéologie de l’individu, de l’apologie mortifère d’un homme nouveau, sans racines ni identité », ou encore « nous cumulons un jacobinisme français qui est un instrument de l’invasion étrangère , avec des instances bruxelloises qui facilitent la colonisation en provenance des USA ».

Laissons le dernier mot à l’âme de Locarn, Joseph LE BIHAN : « la racine du succès breton ne sera pas dans l’économie, mais dans la culture » et un très politiquement incorrect : » la presse bretonne ou prétendue telle qui n’est en fait que la branche locale de la presse subversive nationale n’a pas fait de cadeau à Locarn »… Evidemment, il ne parlait pas de Breizh Info …..

L’institut de Locarn et tous ses projets sont bien partis … pour 20 ans de plus !

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

« J’ai fait l’amour avec le diable ». Pourquoi des Catholiques se sont opposés au concert d’Anna Von Hausswolff à Nantes

Le 7 décembre 2021, de nombreux fidèles catholiques, beaucoup de jeunes, se sont rassemblés devant l’église Notre-Dame du Bon-Port...

Gwern-ar-Sec’h : Mohammed ha Rizk pennoù bras an trafikerezh dramm

Kondaonet eo bet c'hwec'h paotr d'ar meurzh 07 a viz kerzu gant lez-varn Roazhon evit trafikerezh drammoù. Etre Gwern-ar-Sec'h (Bro...

Articles liés