Munitions de guerre : quelles sont les zones à risque en Bretagne ?

A LA UNE

Rennes. Une femme de 74 ans mortellement agressée au Blosne : des mineurs déjà connus de la justice arrêtés

Des mineurs âgés de 13 à 15 ans ont été placés en détention provisoire Rennes pour des faits de...

La plus ancienne représentation du roi Arthur se trouve-t-elle à Perros-Guirec ?

Perros-Guirec, la station des bords de Manche serait en possession d'une première mondiale : la première image connue du...

Flingues, rap afro-américain et saccage d’un château à Poligné (35). Le témoignage de la propriétaire

Le 10 juillet dernier, la location d'un château du sud de Rennes à ce qui devait être un groupe...

Tyrannie sanitaire. « Macron, Castex, Véran et toute leur clique, ont brisé mon engagement de pompier volontaire ». Témoignage

Notre rédaction compte un journaliste qui était pompier volontaire jusqu’au début de l’année 2021. Il ne l’est plus. Il...

24/09/2014 – 14H00 Groix (Breizh-info.com) – Dans la nuit du 6 au 7 septembre, un feu de camp sur la plage des Sables rouges à Groix a explosé  faisant un mort et des blessés graves. Le feu a réchauffé une munition enfouie, qui a fini par partir.

Peu après le drame, l’État, par l’intermédiaire du BRGM, a refusé d’allouer des moyens pour dresser une carte des zones à risques. Pourtant, la plupart d’entre elles sont localement connues — par les moyens de secours, les Anciens, les plongeurs, les pêcheurs à pied ou les ramasseurs de champignons. Il n’existe pourtant pas vraiment de recensement officiel, ni même officieux, bien que l’association Robin des Bois ait collecté  un ensemble assez impressionnant de données.

Les villes bretonnes ont été bombardées. Certaines, comme Saint-Malo, Lorient, Brest ou Saint-Nazaire ont été littéralement rasées, des montagnes de bombes ou d’obus s’étant abattues sur elles. Au Sud, en Loire-Atlantique, tout le long du front de la poche de Saint-Nazaire, Allemands et Américains aidés des FFI se sont canardés mutuellement, des bourgs modestes comme Bouvron ou Guenrouët recevant des milliers d’obus pendant les derniers mois de la guerre. Des mines, des obus coulés dans du béton ou enfouis dans la terre ont été disposés par l’Occupant sur de nombreuses plages, tout autour des côtes bretonnes, pour empêcher tout débarquement. Des carrières ou d’anciennes positions fortifiées ont servi de dépotoir à munitions après guerre, quand il y en avait tant que plus personne ne savait qu’en faire.

Si les villes ont pour l’essentiel été déminées, tout comme les zones côtières urbanisées, et qu’après la guerre les paysans sortaient les obus pour les casser et en récupérer la poudre et les métaux, des bombes enfouies remontent avec le temps ou sont dérangées par les travaux. Les tempêtes et les filets de pêche ramènent à terre les munitions abandonnées en mer. Et il est de nombreux endroits en Bretagne où un feu de camp, un coup de pelle mécanique ou tout simplement de charrue ramène à la surface des surprises indésirables d’un passé sanglant. Nous vous présentons la carte des principales zones à risque des cinq départements bretons.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine. 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Auray. Douze circuits thématiques pour découvrir la ville

Cet été, la mairie d'Auray organise douze circuits thématiques permettant la découverte des lieux emblématiques de la ville, ouvrant...

Metallica. Retour sur la genèse de « The Black Album »

Metallica raconte la genèse de son album phare "The Black Album", qui a fait la une des journaux et...

1 COMMENTAIRE

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Nantes. Détonations au Breil : pas des engins incendiaires…

Dimanche 24 janvier, la police a été appelée par deux fois après des « détonations » entendues vers 16 heures, puis vers 21 heures, près des...

Incivilités, nuisances, surpopulation : les îles bretonnes souhaitent réguler l’afflux de touristes

Victimes de leur succès, les îles bretonnes réfléchissent à une solution pour réguler l'afflux de touristes sur leurs territoires afin de préserver les équilibres...

Deux opérations simultanées de contre-minage ce mercredi à Camaret et à Groix

Deux opérations de contre-minage seront menées simultanément le mercredi 14 octobre par le groupe de plongeurs-démineurs (GPD) Atlantique dans l’anse de Camaret et à...

Environnement. Le débat public sur le parc éolien entre Groix et Belle-Île est ouvert

Un débat public portant sur la construction d'un parc éolien flottant en Bretagne sud est ouvert depuis le 20 juillet. La zone concernée se...