Réunification. Le vignoble nantais se mobilise

A LA UNE

États-Unis. Vaccinés ou non, la charge virale est la même chez les contaminés au Covid-19 [Vidéo]

Aux États-Unis, le retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés est d'actualité car de récents travaux...

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

Confinements et couvre-feux : quels impacts sur les couples ?

Quelles ont été les impacts des différents confinements et couvre-feux successifs sur les couples français ? Si l'on a...

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée...

Violences policières internationales. Avec 32 morts, la France est plutôt bien classée

Le dernier rapport de l'IGPN, la police des polices, vient de sortir, balançant toutes les turpitudes supposées des policiers...

27/09/2014 – 06H00 Clisson (Breizh-info.com) – A l’occasion de la grande manifestation qui aura lieu aujourd’hui à Nantes, Joël Martin, responsable du comité local du vignoble nantais de Bretagne Réunie, expliquait ce vendredi à la presse pourquoi des Clissonnais doivent aller brandir le Gwen Ha Du place de la Petite Hollande à 14h

Joël Martin est arrivé au sein de Bretagne Réunie au début des années quatre-vingt dix. Représentant du vignoble nantais de ce comité, il compte bien faire connaître le mouvement aux alentours de Clisson. Il milite et explique, à juste titre, « que la ville a toujours fait partie de la Bretagne ».

Le comité Bretagne Réunie compte une cinquantaine de membres dont une quinzaine actifs. Il a pour « mission principale d’élever le débat sur la réunification de la Bretagne, le militantisme régional et faire comprendre que la cité au parfum d’Italie a bel et bien sa place en Bretagne ».

Breizh Unvan (Bretagne Réunie) local du vignoble nantais fait aussi de la distribution de tracts lors des festivals comme « Muses En Troc » au Landreau courant septembre 2014, ou sur les marchés comme à Vertou, ou, pour finir, à la gare de Clisson lors de la débauche, instant de forte influence compte tenu du grand nombre de personnes se rendant à Nantes en train.

A noter aussi la campagne de collage d’autocollants BRETAGNE sur les panneaux de 35 communes du vignoble nantais, et le déploiement de dix banderoles à Vallet, à St Fiacre Sur Maine ou encore à Monnières. Pour les autocollants, une surveillance accrue de Bretagne Réunie sera menée, suite aux opérations de décollage effectuées par des opposants.

Joël Martin et Charles Roy, un sympathisant du mouvement, martèlent « qu’il faut arrêter la « débretonnisation » de la Loire Atlantique : des hermines qui disparaissent des blasons (clubs sportifs nantais, logos…), les notions « de Bretagne » sont effacées (Vigneux de Bretagne deviendra « Vigneux » tout court). Il y a une colonisation rampante des Mauges et des Vendéens sur notre territoire Breton qu’est Clisson, qui se croient chez eux ! Aussi, il faut rester vigilant car ça commence avec les écoles, quand on demande à mon fils en CE2 de placer Clisson sur la carte des Pays De La Loire, alors que nous sommes en Bretagne ! Le sujet d’opposition de capitale entre Nantes et Rennes est fallacieux: les deux villes sont complémentaires, par exemple : le tribunal de commerce est à Nantes, et la cour d’appel est à Rennes ! Ne pas oublier non plus que la taille des régions est aussi fourbe : avec la Bretagne à cinq départements, nous serons 4.5 millions d’habitants, soit un territoire plus peuplé que huit pays de l’Union Européenne et 11 länders allemands ! Bref, y’en a marre !»

Les personnes intéressées peuvent contacter Joël Martin à [email protected]

Nicolas Migné

Photo : DR
[cc]
Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine. 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Covid : crise sanitaire avant effondrement économique ? – JT de TVLibertés du vendredi 30 juillet 2021 [Vidéo]

À la une de cette édition du 3. juillet 2021, le Covid, crise sanitaire avant choc économique ! Le journal...

Côtes-d’Armor : Le plan Alerte enlèvement déclenché pour un enfant de 8 ans

L'alerte a été lancée samedi matin par le ministère de la Justice pour retrouver un enfant qui aurait été...

Articles liés

Réunification de la Bretagne, défense du Breton et du Gallo, statut de résident : pour quoi faire ? [L’Agora]

Ainsi donc, la société bretonne serait unanime. Élus, associations, politiques se précipitent à quelques semaines des élections régionales et départementales pour clamer leur amour...

Réunification de la Bretagne. 80% des électeurs de Loire-Atlantique veulent pouvoir choisir par référendum

Les résultats du sondage commandé à l’IFOP par les collectifs citoyens Unis pour un grand Val de Loire, Décidons en Vendée et À la bretonne ! sont tombés. En...

Douarnenez a c’houlenn ur referendum war an adunvanidigezh

Dec'h da noz (20/05) ez eus bet votet ur gouestl gant kuzul-kêr Douarnenez evit reklem e vefe aozet ur referendum war adunvanidigezh ar vro. 28 kuzulier...

Breizh adunvanet : Isabelle Le Callenec a ziskouez he c’hartoù

Isabelle Le Callenec a zo e penn ar roll « Hissons Haut la Bretagne » hag a zo war ar renk evit an dilennadegoù rannvro. Listenn...