27/09/2014 – 06H00 Clisson (Breizh-info.com) – A l’occasion de la grande manifestation qui aura lieu aujourd’hui à Nantes, Joël Martin, responsable du comité local du vignoble nantais de Bretagne Réunie, expliquait ce vendredi à la presse pourquoi des Clissonnais doivent aller brandir le Gwen Ha Du place de la Petite Hollande à 14h

Joël Martin est arrivé au sein de Bretagne Réunie au début des années quatre-vingt dix. Représentant du vignoble nantais de ce comité, il compte bien faire connaître le mouvement aux alentours de Clisson. Il milite et explique, à juste titre, « que la ville a toujours fait partie de la Bretagne ».

Le comité Bretagne Réunie compte une cinquantaine de membres dont une quinzaine actifs. Il a pour « mission principale d’élever le débat sur la réunification de la Bretagne, le militantisme régional et faire comprendre que la cité au parfum d’Italie a bel et bien sa place en Bretagne ».

Breizh Unvan (Bretagne Réunie) local du vignoble nantais fait aussi de la distribution de tracts lors des festivals comme « Muses En Troc » au Landreau courant septembre 2014, ou sur les marchés comme à Vertou, ou, pour finir, à la gare de Clisson lors de la débauche, instant de forte influence compte tenu du grand nombre de personnes se rendant à Nantes en train.

A noter aussi la campagne de collage d’autocollants BRETAGNE sur les panneaux de 35 communes du vignoble nantais, et le déploiement de dix banderoles à Vallet, à St Fiacre Sur Maine ou encore à Monnières. Pour les autocollants, une surveillance accrue de Bretagne Réunie sera menée, suite aux opérations de décollage effectuées par des opposants.

Joël Martin et Charles Roy, un sympathisant du mouvement, martèlent « qu’il faut arrêter la « débretonnisation » de la Loire Atlantique : des hermines qui disparaissent des blasons (clubs sportifs nantais, logos…), les notions « de Bretagne » sont effacées (Vigneux de Bretagne deviendra « Vigneux » tout court). Il y a une colonisation rampante des Mauges et des Vendéens sur notre territoire Breton qu’est Clisson, qui se croient chez eux ! Aussi, il faut rester vigilant car ça commence avec les écoles, quand on demande à mon fils en CE2 de placer Clisson sur la carte des Pays De La Loire, alors que nous sommes en Bretagne ! Le sujet d’opposition de capitale entre Nantes et Rennes est fallacieux: les deux villes sont complémentaires, par exemple : le tribunal de commerce est à Nantes, et la cour d’appel est à Rennes ! Ne pas oublier non plus que la taille des régions est aussi fourbe : avec la Bretagne à cinq départements, nous serons 4.5 millions d’habitants, soit un territoire plus peuplé que huit pays de l’Union Européenne et 11 länders allemands ! Bref, y’en a marre !»

Les personnes intéressées peuvent contacter Joël Martin à [email protected]

Nicolas Migné

Photo : DR
[cc]
Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.