Nantes. La tribune Loire se mobilise pour la réunification

A LA UNE

01/10/2014 – 07H00 Nantes (Breizh-info.com) – Plusieurs centaines de supporteurs historiques du FC Nantes (appartenant notamment à la Brigade Loire)  ont défilé avec les milliers de manifestants pour le rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne, samedi dernier, à Nantes, tout comme – moins nombreux il est vrai – des Rennais, Lorientais, Brestois et Guingampais.
Traditionnellement, les supporteurs nantais ont toujours constitué un vivier de militants et de sympathisants de la cause bretonne, souvent plus qu’à Rennes ou que dans l’Ouest Breton étonnamment, même si récemment, les supporteurs guingampais ont affiché leur soutien à la Bretagne réunie.
Lors du match opposant le FCNA à Lyon, dimanche après-midi, le week-end « militant » s’est prolongé, puisque un magnifique tifo est venu saluer l’entrée des joueurs, tifo sur lequel on pouvait lire « NAONED » en noir sur blanc avec une banderole indiquant « Donemat deoc’h ba’ker dugelezh breizh », soit « bienvenue dans la cité des ducs de Bretagne ». Il y a quelques années, la Brigade Loire s’était déjà illustrée par le déploiement d’une banderole provocante lors du derby Breton face à Rennes  : « Nantes, capitale de la Bretagne, Rennes à jamais sa banlieue ».

Une banderole et une animation pour le moment tolérées dans un stade de football, mais pour combien de temps encore ? Ils sont nombreux en effet, de Frédéric Thiriez, président de la LFP à Nasser El Khelaïfi – le qatari président du PSG et désormais membre du conseil d’administration de la Ligue Professionnelle de Football – à vouloir enterrer définitivement les supporteurs, leur mode de vie ainsi que leurs revendications.

Quoi qu’il en soit, les spectateurs venus assister à la rencontre contre Lyon ainsi que les – rares-  joueurs bretons du FC Nantes auront apprécié.

 Photo : DR
[cc]
Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine. 

 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Pajenn gentañ « L’Avenir » e waloneg da geñver gouelioù ar Waloni

Pegoulz e vo graet kement-all evit hor yezhoù eta ? E Beljia eo L'Avenir ur gazetenn pemdeziek anavezet mat. Nav...

Brest. Disparition en mer d’un plongeur démineur du groupe de plongeurs démineurs de l’Atlantique

Le vendredi 17 septembre 2021, à 13h12, une équipe de plongeurs démineurs du groupe de plongeurs démineurs de l’Atlantique...

7 Commentaires

  1. Hommage doit être rendu à la BL et à ses sympathisants qui oeuvrent pour l’identité bretonne à Nantes, ville ouverte « à tous les vents », et qui par le biais du stade, conduit de jeunes garçons vers l’idée bretonne.

    Par ailleurs, l’initiative des guingampais et lorientais se doit d’être saluée.

  2. C’est mal connaître la Brigade Loire que de publier de tels inanités.

    La même Brigade Loire qui se permet lors du dernier derby contre Rennes de taper femmes, enfants ou personnes âgées arborant les couleurs rouges et noires – solidarité bretonne oblige!
    La même Brigade Loire, composée majoritairement de vendéens ou de ligériens qui se moquent de la Bretagne.
    Il n’y a qu’à Rennes qu’on entend l’hymne breton avant chaque match. Pendant des années un gwenn ha du géant était déployé par le RCK, quand tout le monde se foutait de l’identité bretonne.
    La Brigade Loire ne représente en rien les bretons de Nantes, de Rennes ou d’ailleurs.

    • A t’entendre y a qu’a Nantes qu’il y a des cons. Des agressions ont aussi eu lieu dans des aires d’autoroutes entre rennais et nantais car ses derniers était habillés « jaune et vert ». Une dizaine d’individus contre un père et son fils, bravo….

      Il y a des cons partout et autant à Rennes qu’a Nantes si ce n’est plus. Alors au lieu de généraliser et de tomber dans le « c’est pas moi c’est l’autre » digne d’un gamin de CP, il faudrait se renseigner!

      Et contrairement à se que tu pense, pour beaucoup de nantais la Bretagne à une grande importance…

      Naoned E Breizh

      • « Des agressions »…
        Je te mets au défi de me trouver une seule vidéo prouvant ce que tu avances.
        Par contre dans l’autre sens, des vidéos il y en a beaucoup et elles circulent.

        Cela fait 25 ans que je vais aux matchs à Rennes et à Nantes et c’était la première fois que j’ai vu une ambiance aussi délétère lors de ce derby.
        La Brigade Loire fait suite aux Urban Service et autres Loire Side… Même si elle se réclame du mouvement ultra ses méthodes n’ont rien à envier aux mouvements hools des années 80.
        Rien de tout cela à Rennes, Guingamp ou Lorient.

        On en reparlera dimanche.

  3. La tribune Loire c’est 8000 places, la BL et le « mouvement nantais » c’est 200 types.

    Contre Rennes, Paris ou même Lyon il y a eu des saloperies de faites par des racailles de la tribune. Avec des écharpes « Tribune Loire » certainement : elles sont en vente libre. Mais certainement PAS du matos Brigade. La culture racailleuse et la BL ça fait 2, voire même 88.

    Et puis comme dit précédemment, on ne rentre pas dans un concours mais les rennais sont mal placés pour faire la leçon :

    – l’affaire de l’aire d’autoroute l’année dernière

    – Les soi-disant gardiens de l’identité bretonne que sont les racailles rouges du RCK venant chanter à la Beaujoire que les « nantais sont des français et le resteront » dans les années 2000, c’est se comporter en dignes défenseurs de la vraie Bretagne? Plutôt paradoxal pour un groupe dont certains leaders aujourd’hui font partis de Breizhistance, parti rennais qui milite…. POUR LA REUNIFICATION avec Nantes.

    – Tu parles de Guingamp?? Le Rck caillassant les bus du Kop rouge (tout sauf hooligan pour le coup) il fut un temps en traitant de paysan tout ce qui dépasse le périph’ rennais, c’est bon esprit sans doute?

    Quant aux sentiments de la sphère BL vis-à-vis de l’idée bretonne, tu es, là aussi, loin du compte.

    Bref, en espérant que ce genre d’exactions ne se reproduisent pas dimanche.

    • Pas besoin d’essayer de justifier l’injustifiable!
      Les faits, rien que les faits. Et ils sont plutôt accablants côté Brigade Loire (les mêmes gugusses qui s’amusaient à siffler le Bro Gozh lors du dernier Rennes-Nantes).
      Tout le reste n’est que mauvaise foi caractérisée.
      Et évitons le terme « racaille », plus que connoté, et qui ne s’applique en rien à la situation.

  4. Toujours sympa de voir « l’ouverture d’esprit » à l’oeuvre….

    Des faits? Je t’en ai donné des faits sur tes camarades. Une réponse?

    Pour le Bro Gozh, oui certains débiles ignorants en parcage nantais l’ont sifflé. Pas la BL. Désolé de ne pouvoir remédier en un claquement de doigt à 70 ans de propagande anti-bretonne en 44. Puisque tu connais les tribunes, tu dois savoir qu’un parcage de 2000 places n’est pas remplis que de types instruits connaissant l’histoire de leur pays. Après ne viens pas me dire non plus que la Mordelles le reprend à l’unisson à chaque match.

    Bref, dialogue(?) sans fin.

    Pour le terme de racaille, oui il est connoté et l’environnement de la BL est très majoritairement hostile à ce genre d’énergumènes. Fascistes? bah si tu veux!

    C’est sûr que le terme doit choquer par chez vous, entre une équipe d’africains et le RCK tenus par des rouges pro métèques et de la racaille blanche.

    Allez bon match.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés