drepanocytose

02/10/2014 – 07H00 Bretagne (Breizh-info.com) – Les nouveaux-nés d’origine européenne pourraient être minoritaires en France à partir de 2022, soit dans 8 ans. Cela signifierait qu’en 2022, un enfant sur deux naissant en France aurait au moins un parent originaire d’Afrique.

C’est un chiffre révélé par le site Fdesouche notamment grâce à l’étude approfondie et statistique des chiffres de la drépanocytose, cette maladie génétique qui touche principalement les populations originaires du Maghreb et de l’Afrique – maladie pour laquelle les enfants blancs ne font pas de dépistage, ce qui permet d’établir des statistiques ethniques sur la population française – en principe interdites.

 Ces chiffres sont disponibles chaque année depuis le début des années 2000 et permettent ainsi d’observer leur évolution y compris en distinguant les naissances en métropole de celles dans les DOM-TOM. A partir de cette étude, il est possible de faire des projections pour déterminer à partir de quelle année le dépistage de la drépanocytose, ne concernant donc que des enfants ayant au moins un parent d’origine extra-européenne, sera appliqué sur une majorité d’enfants à naître.

En Bretagne, il y avait en 2006 3,47% d’enfants dépistés pour la drépanocytose, contre 7,3% en 2013, soit 7 années après et une progression de 111%. Le chiffre de 15% devrait ainsi probablement être atteint pour 2020. Dans le même temps, l’Ile de France était à 67,9% en 2013 (54% en 2006) et la PACA à 44% (contre 32,51% en 2006).

Un taux d’immigration donc moindre mais en progression constante pour la Bretagne, hors Loire-Atlantique (où les chiffres sont plus élevés, autour de 15% actuellement).

 Photo : DR
[cc]
Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine. 

3 Commentaires

  1. Les Français ont intérêt de se réveiller, car si en 2017, c’est sarkophage qui est élu, ce sera le début de la fin, ou la guerre civile !

  2. La France est en train de se sudafricaniser … Il suffit de regarder ce que devient l’Afrique du Sud pour savoir ce qui nous attend (N’oublions pas qu’au départ, les blancs étaient largement majoritaires en Afrique du Sud)

Comments are closed.