immigration_st_brieuc

03/12/2014 – 08h00 Saint-Brieuc (Breizh-info.com) – A un peu plus d’une heure de route de Rennes se trouve Saint-Brieuc, préfecture des Côtes d’Armor. Avec la capitale bretonne, la cité du Griffon est en passe de devenir, mois après mois, un haut lieu d’accueil et de terminus pour immigrés clandestins et mineurs isolés étrangers, majoritairement en provenance d’Afrique noire.  Avec une méthode bien huilée et subventionnée indirectement par le contribuable.

Tout se passe lors de l’arrivée de ces individus sur le sol français. Les réseaux de passeurs, qui sont parfaitement rodés à l’exercice, ont préalablement remis aux candidats à l’émigration hors d’Afrique une liste d’associations à contacter, à Paris et sa banlieue, associations d’insertion, de lutte contre les discriminations, d’aides aux personnes en difficultés, d’apprentissage de la langue française, mais aussi et surtout d’aides aux «sans-papiers». Le RESF (Réseau éducation sans frontières) est d’ailleurs une des clés de voute de ce système parfaitement organisé.  Des associations qui – localement au niveau des municipalités, mais également au niveau des collectivités territoriales, régionales et départementales, reçoivent régulièrement subventions, mise à disposition de locaux, facilités administratives. Joëlle Labbé, sénatrice du Morbihan, à ainsi par exemple offert sur sa réserve parlementaire plusieurs milliers d’euros au RESF 56 pour 2014.

Des sites internet spécialisés donnent également un panorama de toutes les possibilités pour les candidats à l’installation en France;

l’ASTI, pierre angulaire du soutien à l’immigration clandestine

Une fois le clandestin pris en charge par l’association à son arrivée en France, ceux qui se définissent eux-mêmes comme militants des droits des immigrés leur remettent un papier – sorte de feuille de route pour immigré – qui leur indique toute la démarche à suivre pour se mettre au vert, dans les régions dites «accueillantes» et administrativement moins saturées d’immigration illégale. «Nous avons relevé plusieurs fois ce genre de papiers lors de nos contrôles dans les trains» témoigne un policier. Quel train prendre, à quel arrêt descendre, comment se rendre à la préfecture, qui contacter localement, comment se loger et demander les aides d’urgence …

C’est le cas à Rennes où la préfecture d’Ille-et-Vilaine est prise d’assaut dès l’ouverture par les demandeurs d’asile qui constituent une large partie de sa «clientèle». C’est aussi maintenant le cas  à Saint-Brieuc. «Il ne faut pas croire que ces gens débarquent sans rien savoir des destinations où ils vont. Ils sont parfaitement informés, de leurs droits, des possibilités qui vont s’offrir à eux et des portes où frapper», explique ce policier spécialiste des mineurs isolés étrangers notamment.

Arrivés à Saint-Brieuc, c’est direction le service « étrangers » de la préfecture – en charge de l’édition des titres des séjours et des demandes de naturalisation. Puis une prise de contact est suggérée avec l’ASTI Saint-Brieuc (association de solidarité avec les travailleurs immigrés) . L’ASTI, qui réalise notamment l’accueil juridique, administratif et social et le dossier de demande d’asile, a perçu par exemple en 2013 une subvention de 13 460 euros votée à l’unanimité moins une voix (60 pour sur 61 exprimés) du conseil d’agglomération de la ville de Saint-Brieuc. Ce dernier avait voté une subvention pour la même association de 3033 euros en 2012. La ville de Saint-Brieuc, dirigée par Bruno Joncour (Modem) a quant à elle voté une subvention de 902 euros en 2013 puis en 2014 pour l’ASTI, association qui obtient chaque année une obole depuis les années 1990, comme le prouvent ces délibérations de 1999-2000 et 2001. La maire finance également des travaux de rénovation des locaux de l’association, y compris en 2013, situés au Centre St Jouan, 12 rue Gustave Eiffel. Ce centre accueille le «collectif  contre le racisme et pour la solidarité» qui regroupe là encore de nombreuses associations partisanes  : C ! , Amnesty International, ACJI, Asti, Attac, ATD Quart Monde, CFDT, CGT, Confédération paysanne, Emmaüs, F.O.L, FO, FSU, Foyers d’Accueil,  Les Verts, LCR, LDH,   MJS, PC, PS,  Pastorale des Migrants,Resf, RESIA, Secours Populaire Français,UDAF, UDB, UNL22, Solidaires  et Citoyens. ..De l’ASTi au RESF en passant par l’influente et subventionnée Ligue des droits de l’homme des Côtes d’Armor, les associations qui aident les clandestins avec l’argent du contribuable ne manquent donc pas.

«On se croirait à Bamako»

Ces démarches accomplies, le clandestin va poursuivre son parcours en s’installant dans un des hôtels du centre-ville de Saint-Brieuc qui les accueillent à l’année. «Quand on rentre dans ces hôtels, on se croirait à Bamako» nous confie un commerçant du cru. Là ils vont séjourner dans l’attente du traitement administratif de leur dossier, un traitement qui pourra prendre des années vu le nombre croissant de procédures.

Cette implantation massive des demandeurs d’asile n’est pas sans conséquences : ainsi, les foyers de jeunes travailleurs de la commune, et notamment le foyer du Marronier –  traditionnellement réservés aux jeunes locaux dans la précarité, se voient presque contraints d’héberger des clandestins, au détriment de la population locale déjà durement touchée par la crise.

Après le long traitement administratif du dossier, le demandeur d’asile est, en fonction de la décision prise, ou bien régularisé, ou bien conduit au CRA (Centre de Rétention Administrative de Rennes) en attente d’expulsion – ou pas –  selon les actions de blocages opérés là encore par les associations de défense des clandestins. D’autres s’envoleront dans la nature, souvent prévenus au préalable par des fuites administratives du rejet de leur demande. Sans papiers, sans identité, les voilà alors «repartis pour un tour» dans les processus de régularisation, avec une autre préfecture comme destination.

Concernant les mineurs isolés étrangers, dont nous avions évoqué la situation et le coût exorbitant pour le contribuable en Ille et Vilaine ou ailleurs, la procédure d’immigration est la même, à la différence que le mineur présumé bénéficie en outre d’une protection et de droits supplémentaires. «On se retrouve ainsi avec de nombreuses personnes qui se font passer pour des mineurs alors qu’ils ne le sont pas en réalité», constate un policier. Dans le doute, ils sont systématiquement envoyés pour des tests osseux ou dentaires à Nantes, afin de déterminer leur âge approximatif. « Un coût supplémentaire quand vous devez mobiliser plusieurs policiers pour le trajet jusque Nantes, sur toute une journée. Pendant qu’ils y sont, nos collègues ne traitent pas les affaires qui concernent les Briochins.» commente M. Boulin, responsable du syndicat Alliance Police sur St-Brieuc.

Reposant uniquement sur la permissivité des autorités et sur les subventions qui permettent l’emploi de centaines de militants qui travaillent au quotidien, l’immigration clandestine tisse sa toile en Bretagne, non sans être appuyée médiatiquement par des exemples bien particuliers formulés de façon à systématiquement émouvoir le citoyen – qui ignore le plus souvent que c’est par ses impôts qu’il finance ce système…

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

26 Commentaires

  1. Quand Renaud Camus nous parle de grand remplacement , quand le FN nous parle d’immigration massive etc , le peuple français est sourd .
    le pire est à venir , lisez sur la toile les rapports FRONTEX .
    aucun média ne sétend sur ces rapports . tout comme le traité TAFTA .

    • Arrêtez de voter à gauche, au centre et à droite, votez Breton! Si les Bretons ne comprennent pas ça, c’est que l’acculturation française a fait son oeuvre et que la Bretagne n’est plus qu’une colonie, dont les autochtones sont en voie d’être remplacée par des allogènes…!

  2. IL FAUT SUGGERER A TOUS CEUX QUI JOUENT LA CARTE DES PAUVRES IMMIGRES ET DES VILAINS FRANCAIS d’ACCUEILLIR CHEZ EUX ET A LEURS FRAIS ces individus qui ne veulent pas changer les choses chez eux mais préfèrent venir profiter d’un système qui lors de son élaboration ne leur était pas destiné.

    • Une de mes amies habite en Guadeloupe et elle me disait être dégoûtée du comportement des ces colonies françaises qui n’en ont rien à foutre de la France, seules les aides ponctuelles données par nous les intéressent : aucun respect, rien, désespérant !!!

    • tout a fait d accord et de bien voter la prochaine fois peut importe les élections viront un maximum
      de gens en place qui dépensent notre argent
      pour des gens qui ne le méritent pas pendant que d autres sont dans la misère et j insiste la misère ,mais qui ne disent rien

  3. Nous n’allons pas plaindre les Bretons, ils ont toujours voté à gauche, qu ils se débrouillent avec les étrangers !
    Vivement 2017, avec l élection de Marine, et la suppression des subventions à toutes ces associations complices
    du trafic de clandestins !

  4. Bien tristement nos compatriotes ne semblent pas évaluer les conséquences à terme de l’immigration à outrance
    que nous subissons.
    Les médias par leur désinformation, leur silence ont une part de responsabilité dans la situation.

    Si les français ne font plus d’enfant, les magrébins, africains, eux en ont de nombreux et cela pour nous remplacer.
    Déjà notre pays n’est plus que Chrétien. Des départements comme par exemple le 93 passe de plus en plus sous la charia. Il faut savoir que les mécréants n’ont pas de place à leurs yeux.
    L’explosion démographique du tier monde a commencé; l’Europe est menacée de disparaître.
    La coexistance dans la paix entre Chrétiens et musulmans n’a jamais été établie. Dans les années 1970, on citait le Liban…résultat, 15 années de guerre religieuse. Voyez aujoud’hui ce qui se passe en Afrique, Moyen Orient, Paskistan, Afganistan Bengale et autres régions.
    Je crains que la guerre approche, et pas sûr que nous la gagnons…

    • Comment peut-on imaginer après avoir pris connaissance de tous ces commentaires, que l’ensemble des Français soit inerte; la France dans son intégralité est en danger de mort………….le mot n’est pas faible, en revanche les maux, eux, sont gigantesques.
      Bien que la situation soit désespérée, elle n’est pas perdue; mais il est impérieux qu’avant 2017, les Français réagissent.
      Je crains fort que les urnes n’apportent remède et même si MLP prenait le pouvoir, politiquement elle serait contrainte à faire du « politiquement correct ».
      Il n’y a qu’une issue: une seule.

    • Il ne faut pas dire : —« Si les français ne font plus d’enfant, les magrébins, africains, eux en ont de nombreux et cela pour nous remplacer »—
      mais il faut dire :
      — » Si les français assassinent leurs enfants dans le ventre des mères , un infanticide pour quatre naissance, les magrébins, africains, eux en ont de nombreux et cela pour nous remplacer »—
      Voyez vous la nuance?

  5. La Bretagne se meurt grâce à cause de ces associations qui vivent au crochet des contribuables !!! Mais bon, les bretons n’ont que ce qu’ils méritent …………………….

    • Je récapépéte mon commentaire précédent visiblement ou plutot invisiblement occulté.
      Si la Bretagne se meurt à cause de ces associations; que dire de l’ensemble du pays qui est déjà mort (pas encore enterré) grâce à ces associations mais surtout grace (ne leur rendons pas) à tous nos parias politiques de tous bords.

      • C’est bien la preuve que vos (et nos) commentaires ne sont pas lus par certaines personnes qui accusent les Bretons. Je n’en suis pas un. Mais voyant ce que je vois et sachant ce que je sais, la France est moribonde ! L’immigration, est bien trop massive et par une population qui déteste la France … mais pas ses allocations ! Les musuklmans l’avaient dit : nous prendrons la France avec le ventre de nos femmes ! c’est ce qu’ils font ! Et Mohammed V roi du Maroc l’avait dit aussi : un musulman ne s’intègrera jamais … parce qu’il est musulman ! A bon entendeur, salut !

        • Je crois que nos commentaires n’intéressent finalement qu’une infime minorité de VRAIS Français; les autres??? je vais me garder de donner mon opinion. Ils n’ont pas encore connu, ni pris conscience de ce qui leur pend au bout du nez. Certains imaginent q’en reniant leurs origines et en se faisant…………islamistes, ils passeront à travers les mailles de Satan. C’est bien mal les connaitre car lorsque seront certains d’avoir gagné ils élimineront tous ces parjures.
          Et, comme de la quasi totalité des guerres de la raie publique, ce seront des Français non-souchiens, c’est à dire non Français à part entière, mais Français entièrement à part qui se lèveront pour défendre la France.
          Je sais que mon commentaire ne sera pas apprécié mais à ceux qui le contesteraient je les prierais d’apprendre l’histoire notamment au niveau des conflits dans lesquels la France a été engagée. J’ai pu cotoyer des Pseudos Anciens Combattants qui se gargarisaient d’avoir fait ceci ou cela, d’avoir vécu l’enfer (dans des propriétés où ils passaient leur temps à se saouler la gueule); leur cri de guerre était: « La quille bordel »…
          Sur ce je salue tous mes compatriotes Nationalistes, Patriotiques.

    • Vous ne pouvez pas dire cela …. ou alors autant vous suicider de suite. L’islam envahit lma France avec la bénédiction de ceux qui nous gouvernent. Mais avez-vous pensé à vos enfants, à vos petits enfants ? quelle France allez-vous leur laisser ?

  6. ça me dégoutte, quand je vois les millions voir milliards d’euros que l’on dépense pour les immigrés, clandestins ou pas, et que l’association « neurogelenmarche.fr » n’arrive même pas à être financé pour son essai clinique sur l’homme pour la réparation de la moelle épinière et donc à terme la récupération des fonctions vitales que sont la marche, les fonctions physico- sphinctériennes, bref la vie, j’ai vraiment la rage. J’ai écris à tous les députés finistériens pour avoir une aide puisqu’ils ont un cadeau de 130 000 €/an, eh bien, tous m’ont répondu par la négative, à gerber!! il y a tout de même un député qui a donné 25 000 € pour la rénovation d’un centre SPA, comme quoi, l’animal a plus de valeur que l’Homme!!!
    aussi, si le cœur vous en dit, faites un don pour la science et déductible des impots, et là au moins, vous savez où va votre argent. D’avance merci.
    http://www.neurogelenmarche.org/modules/xdonations/

  7. Les loisirs semblent davantage occuper la vie de nos européens, que les responsabilités envers leurs enfants et petits enfants. Ce problème n´est pas que francais. En Allemagne, en ce moment, ce sont les chorales, la gymnastique, la danse. Je compare cette génération avec le poème de Jean de la Fontaine, la cigale et la fourmi, la cigale ayant chanté tout l´été….
    Il ne faut pas non plu exclure la « Fick » de plus en plus jeune, comme dans les pays sous développés, où, les mädels se font déjà troncher à l´âge de 12 ans…et, les parents trouvent celà normal ! Quant au niveau intellectuel n´en parlons pas…pas étonnant lorsque l´on voit celui des parents, brandissant leur baccalauréat, pas plus valable aujourd´hui qu´un torche cul.
    Eh bien vraiment, cet animal à 2 pattes qu´est l´humain, est dans sa majorité, le plus détestable d´entre toutes les espèces.

  8. Ce que tout le monde oublie, c’est que ces gens ont tous dans le passé demandé avec force leur INDEPENDANCE et chassé les Français qui les soignaient souvent GRATIS. Je sais de quoi je parle puisque j’ai dû fuir moi-même le pays dans lequel j’étais né et mon père et mon gran-père aussi…
    Voyait on en effet, des hordes de pauvres gens s’embarquer sur des bateaux de fortune pour aller se noyer en méditerranée avant toutes ces INDEPENDANCES ???
    Le comble, c’est que ce sont ceux qui leur ont fait miroiter une vie meilleure qui se chargent aujourd’hui de nous faire «  »pleurer » »!!!
    alors en effet, qu’ils les prennent en charge, eux qui les ont foutus dans la merde !!!!!!!!!!

  9. Ca pue un peu cet article non? J’ai habité en région parisienne, je suis maintenant à St Brieuc et je n’ai pas encore ressenti cette « implantation massive » (je ne suis pas particulièrement de gauche et je n’ai aucune sympathie particulière pour les « associations partisanes » que vous citez).

Comments are closed.