Sainte-Anne sur Brivet (44) recrute son médecin sur Le Bon Coin

A LA UNE

08/12/2014 – 07h00 Saint-Anne sur Brivet (Breizh-info.com) – Sainte-Anne sur Brivet, une petite commune située au coeur de la Loire-Atlantique non loin de Pontchâteau, voit son médecin généraliste partir en janvier 2015. La commune, qui a lancé la construction d’une maison médicale, a décidé de passer par le Bon Coin pour attirer l’attention des candidats potentiels.
D’ici à la fin des travaux de ladite maison médicale, la commune s’engage à prévoir des locaux d’accueil pour un médecin. Sainte-Anne sur Brivet (comme Quilly, à 4 km, et qui n’a pas de médecin) sont en pleine croissance et de nombreux pavillon ont poussé dans les hameaux des deux communes. Plus dynamique, la première a restauré son exceptionnelle chapelle qui a été reconstruite selon le style Seiz Breur dans les années 20 et 30 et restaure actuellement l’église du XIXe située au coeur d’un bourg assez vivant.

Voici le texte de l’annonce : suite au départ de notre médecin en janvier 2015, nous recherchons un nouveau médecin généraliste. La commune est idéalement située, avec une accessibilité rapide vers Nantes, Saint-Nazaire, La Baule et Vannes. Notre secteur, en plein développement, est largement suffisant pour couvrir l’activité d’un médecin, voire deux (avec Quilly, commune limitrophe, le territoire compte plus de 3500 habitants). Notre commune dispose d’un service paramédical conséquent : infirmières, ostéopathe, dentiste et pharmacien. Les services de garde sont assurés avec le CAPS de Pontchâteau. Notre commune s’engage à faciliter l’installation d’un nouveau médecin. Un permis de construire pour une maison de santé est en cours d’instruction, elle pourra accueillir deux cabinets médicaux, une kinésithérapeute, un ostéopathe et une infirmière. La commune s’engage pendant le temps de la construction (achèvement prévu fin 2015) à prévoir des locaux d’accueil. Un diagnostic santé a été fait à l’échelle de la communauté de communes Pontchâteau / St Gildas des Bois en 2013-2014 et a été présenté à l’ARS.
Tél. mairie : 02 40 88 14 09
Email : [email protected]wanadoo.fr

Outre la commune bretonne, d’autres villages sont passés par Le Bon Coin pour recruter leurs médecins. Début décembre, c’est le cas de Charost qui a attiré l’attention des médias . Cette commune située à l’ouest du Cher fait face à une réalité très diffèrente de la Loire-Atlantique. Celle d’une France qui vieillit, décline, est désertée, et dont le dernier généraliste âgé de 70 ans, part en retraite à la fin de l’année. Et pourtant, située à 10 km d’Issoudun, une sous-préfecture assez active et touristique située sur l’axe Orléans-Châteauroux-Limoges, la commune s’en sort mieux que d’autres. D’ailleurs, quelques jours après la publication de l’annonce la mairie a été contactée par plusieurs cabinets de recruteurs. La preuve que Le Bon Coin mérite bien son nom.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.
.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

« Wallah, je vais te tuer bêtement. Vive Macron ! ». La racaille en action contre des militants pro Zemmour à Toulouse

Des individus au quotient intellectuel visiblement déficient s'en sont pris hier soir à Toulouse à des jeunes militants qui...

Guingamp. Des centaines de manifestants pour la défense de l’hôpital et de sa maternité

Mais où sont toutes les familles qui ont bénéficié de la maternité de Guingamp au cours de ces dernières...

Articles liés