Plusieurs pays dont la France arment déjà l’Ukraine.

A LA UNE

Victor Aubert (Acadamie Christiana) : « Le thème de notre université sera la communauté car nous pensons qu’elle est le socle du politique »

Du 16 au 22 août 2021 (avant-dernière semaine d’août) se déroulera une nouvelle université d'Académia Christiana, université des jeunes...

Fête de la musique 2019 à Nantes : vers une mise en examen de Johanna Rolland

« Le jeune homme est bien tombé dans la Loire pendant l’intervention policière » : depuis hier soir, des titres de ce...

Nico Prat – Benjamin Durand : « La victoire d’Oasis se situe dans un soft power mainstream par delà les classes sociales et les...

Les éditions Playlist society viennent de sortir un bouquin que tous les amateurs de rock doivent posséder. Avec Oasis...

Jean-Yves Le Gallou : « Une candidature Zemmour pulvériserait le front républicain » [Interview]

Les Bobards d'Or, traditionnelle cérémonie de la fondation Polémia qui récompense les médias de grand chemin, se sont déroulés...

Gens du voyage. Des occupations illégales de terrains qui exaspèrent maires et propriétaires

Phénomène récurrent en France, les occupations illégales de terrains par des gens du voyage, nombreuses ces derniers jours, exaspèrent...

10/02/2015 – 10H00 Kiev (Breizh-info.com) – En quelques jours, le ministre de la Défense français Jean-Yves le Drian, mais aussi le chancelier allemand Angela Merkel ou encore le chef de file de la diplomatie de l’UE Federica Mogherini ont exprimé leur opposition à armer l’Ukraine, ce que souhaitent faire certains responsables américains alors que l’armée ukrainienne connaît une série de défaites depuis cet été face aux séparatistes des républiques de Lougansk (LNR) et Donetsk (DNR) à l’est du pays.

Pourtant, plusieurs pays occidentaux ont aidé l’armée ukrainienne. Ainsi, des compagnies privées de sécurité polonaises ou américaines ont envoyé des troupes aux côtés de l’armée ukrainienne, notamment dans des points stratégiques comme l’aéroport de Donetsk (depuis perdu), Debaltsevo ou encore Volnovakha. On y trouve aussi des mercenaires en provenance de France, Belgique, Suède, Allemagne, des pays Baltes ou encore de la Pologne.

Des munitions et des armes ont aussi été transmises à l’Ukraine. L’armée ukrainienne faisant la guerre avec des matériels soviétiques, ce sont essentiellement les pays d’Europe de l’Est qui ont été priés par les Etats-Unis de piocher dans leurs réserves du temps du bloc de Varsovie. De source sûre, la Hongrie ou encore la Pologne ont transmis des chars, la Lituanie a envoyé des armes individuelles et de l’armement lourd, à savoir deux tracteurs blindés (!).

Plus récemment, la Russie a réussi à empêcher la livraison par une usine de munitions de Bosnie de 300 tonnes de munitions pour les forces de l’intérieur ukrainiennes, dont dépendent la Garde Nationale et de nombreux bataillons paramilitaires (Azov, Dnepr, Donbass…) dont la participation à de nombreuses exactions contre les populations civiles n’est douteuse que pour ceux qui ne veulent rien voir.

Par ailleurs, les insurgés de la région de Kharkov avaient pris cet été un convoi ukrainien chargé avec des lance-missiles anti-char américains portables Javellin, très distincts des PTUR utilisés par l’armée ukrainienne. Il y a quelques jours, le ministre de la Défense de la DNR Edouard Basourine avait accusé l’OTAN de livrer des missiles et des canons à l’Ukraine. Des missiles très semblables aux modèles de l’OTAN ont en effet été retrouvés après des bombardements ukrainiens sur les quartiers résidentiels de la ville de Gorlovka (300.000 habitants), que les artilleurs ukrainiens pilonnent jour et nuit.

La tartuferie de l’aide militaire non-létale
Officiellement pourtant les pays de l’Occident ne reconnaissent avoir fourni que de l’aide militaire « non-létale« , c’est à dire des produits non directement destinés à tuer, mais qui renforcent la capacité de l’armée ukrainienne. Ainsi le Canada a livré  très récemment 70.000 paires de chaussures et 30.000 uniformes pour l’armée ukrainienne.
Il s’agit aussi pour différents pays de fournir des jumelles, des casques, des gilets pare-balles ou encore des équipement de détection des positions d’artillerie de l’ennemi, sans oublier les rations alimentaires. Les Etats-Unis ont ainsi livré des dizaines de milliers de rations individuelles de combat (MRE) qui font désormais l’ordinaire des soldats ukrainiens… quand elles ne sont pas volées avant de leur arriver.Les Etats-Unis ne se limitent pas à cela, selon des observateurs avertis du conflit : ils envoient aussi des obus de 155, des drones de combat ou encore des fusils de précision Barrett M95. Il existe d’ailleurs un contrat entre le ministère de la Défense ukrainien et la compagnie américaine pour la fourniture en 2015 de nombreux fusils de précision aux snipers ukrainiens.
En revanche, la France a été plus que discrète sur sa participation à l’effort de guerre ukrainien. Pourtant, lors du salon Euronavale-2014 la compagnie SAGEM du groupe Safran a rendu public son contrat avec l’aviation ukrainienne, ce qui a été immédiatement relayé par l’agence russe ITAR-TASS tandis que la presse française restait silencieuse. Il s’agissait pour Sagem d’installer des équipements optroniques et une centrale inertielle sur ces hélicoptères, que l’armée ukrainienne utilise pour bombarder les positions de l’ennemi, mais aussi des objectifs civils. Sagem a refusé de commenter la nouvelle, et cela se comprend : on sort très clairement du champ de l’aide militaire non-létale.
Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.
.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Hellfest 2022. Metallica, Guns n’roses, et 7 jours de concerts

La direction du Hellfest ne fait pas les choses à moitié. Elle vient d'annoncer une édition 2022 qui s'annonce...

Non à la peste éolienne ! Par Patrice Cahart

Ancien inspecteur général des Finances et ancien président du conseil d'administration de la Bibliothèque nationale, Patrice Cahart est avant...

4 Commentaires

  1. Une belle entreprise SAGEM qui produit du matériel de précision, même si sur le terrain cela doit rester difficile de faire la différence entre un tortionnaire russe et un insurgé sanguinaire russophone. D’ailleurs je plains les rares patriotes ukrainiens encore survivants dans cette région de l’est engloutie par la propagande grossière sovietoïde, à l’image de cet article univoque servant les intérêts d’un pouvoir russe dont on connait par ailleurs l’antinationalisme, l’islamophilie et l’obscurantisme judéo-falcificateur.
    Nos dirigeants sont des timorés, Vive l’Europe puissance ! que nos voisins se soumettent rapidement ou ils prendront nos pieds dans la gueule ! (avec précision)

  2. L’Europe puissance, n’importe quoi… L’Europe puissance est morte le jour où la décision a été prise de bombarder la Serbie (ce que même des hauts gradés français alors responsables des opérations regrettent maintenant, voir un très intéressant La Baule + d’août 2014 à ce sujet). A la place est née l’Europe caniche, à la solde de la colonisation économique U.S et de l’hégémonie OTAN. C’est pour cela que meurent les civils du Donbass.

  3. L’Europe puissance, n’importe quoi… L’Europe puissance est morte le jour où la décision a été prise de bombarder la Serbie (ce que même des hauts gradés français alors responsables des opérations regrettent maintenant, voir un très intéressant La Baule + d’août 2014 à ce sujet). A la place est née l’Europe caniche, à la solde de la colonisation économique U.S et de l’hégémonie OTAN. C’est pour cela que meurent les civils du Donbass.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Euro 2021. Les résumés d’Allemagne-France et de Hongrie-Portugal

On jouait les derniers matchs de la première journée, ce 15 juin. Voici les résumés d'Allemagne-France et de Hongrie-Portugal L'équipe de France l'a emporté face...

Dr Maurice Berger : « Là ou je travaille, 10% des mineurs extrêmement violents proviennent de familles françaises de souche »

Dr Maurice Berger : « Là ou je travaille, 10% des mineurs extrêmement violents proviennent de familles françaises de souche » Dans Faire face à la...

La Hongrie va prendre des mesures contre la promotion de l’homosexualité et des LGBT auprès des mineurs

La Hongrie a décidé de protéger sa jeunesse de la promotion de l'idéologie LGBT. Le Fidesz vient en effet de déposer des amendements visant...

Naufrage ou fin d’une nation ? Par Jean-Luc Baslé [ L’Agora]

La France traverse à nouveau une période difficile de son histoire. La crise du Covid l’a affaiblie alors qu’elle doit se renforcer pour faire...