Réserve parlementaire. Mme Clergeau (PS) donne 10 000 € au Centre LGBT

A LA UNE

Victor Aubert (Acadamie Christiana) : « Le thème de notre université sera la communauté car nous pensons qu’elle est le socle du politique »

Du 16 au 22 août 2021 (avant-dernière semaine d’août) se déroulera une nouvelle université d'Académia Christiana, université des jeunes...

Fête de la musique 2019 à Nantes : vers une mise en examen de Johanna Rolland

« Le jeune homme est bien tombé dans la Loire pendant l’intervention policière » : depuis hier soir, des titres de ce...

Nico Prat – Benjamin Durand : « La victoire d’Oasis se situe dans un soft power mainstream par delà les classes sociales et les...

Les éditions Playlist society viennent de sortir un bouquin que tous les amateurs de rock doivent posséder. Avec Oasis...

Jean-Yves Le Gallou : « Une candidature Zemmour pulvériserait le front républicain » [Interview]

Les Bobards d'Or, traditionnelle cérémonie de la fondation Polémia qui récompense les médias de grand chemin, se sont déroulés...

Gens du voyage. Des occupations illégales de terrains qui exaspèrent maires et propriétaires

Phénomène récurrent en France, les occupations illégales de terrains par des gens du voyage, nombreuses ces derniers jours, exaspèrent...

16/02/2015 – 08H00 Nantes (Breizh-info.com) ‑ La réserve parlementaire des députés suscite moultes controverses et même une critique en règle de la part de la Cour des comptes qui en déplore les usages jugés clientélistes qu’en font les parlementaires, notamment vis à vis d’associations . Comme l’indique le journal Le Monde, la lecture des subventions accordées en 2013 et 2014 montre qu’une grande partie est consacrée à un saupoudrage au profit d’associations locales, sans plus d’explications.

Marie-Françoise Clergeau – député de Loire Atlantique – fait partie de ces parlementaires qui distribuent les deniers publics à des associations communautaires qui, par définition, ne remplissent aucune mission d’intérêt général .

Pour cette année 2014, Marie-Françoise Clergeau vient ainsi – entre autre – d’attribuer 10 000 € au Centre LGBT de Nantes (Lesbienne – Bi – Gay – Trans) . Sur son site Internet, le centre – qui revendique 150 adhérents – indique s’investir « dans le cadre de la semaine des fiertés et affiche une volonté d’ouverture et de dialogue avec l’ensemble de la population LGBT. » et entend « lutter contre toute forme d’exclusion, de discrimination sociale, professionnelle, ou de toute autre nature, fondée sur l’orientation sexuelle, l’identité de genre, les mœurs, et les pratiques sexuelles en personnes consentantes. Lutter sous toutes les formes légales, pour l’accès à l’égalité des droits personnels et sociaux des personnes LGBT ».

Les électeurs de Mme Clergeau, qu’ils soient hétérosexuels ou homosexuels refusant majoritairement qu’on les catégorise en fonction de leur sexualité , savent désormais qui leur député rémunère prioritairement, elle qui avait déjà attribué 8 000 € à l’Espace Simone de Beauvoir , dont les responsables sont qualifiés de « sectaro-féministes » par leurs détracteurs.

Le reste de sa réserve parlementaire a été réparti entre la commune de Nantes ( 140 000 €) et une quinzaine d’associations à vocations éducatives, pédagogiques, culturelles ou artistiques.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Non à la peste éolienne ! Par Patrice Cahart

Ancien inspecteur général des Finances et ancien président du conseil d'administration de la Bibliothèque nationale, Patrice Cahart est avant...

La désintégration du système. Zone Libre

Le déconfinement sonne l'accélération des évènements politiques. Les politiciens sont chahutés, les médias officiels boudés au profit des sources...

1 COMMENTAIRE

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Nantes. La Nuit bretonne revient le 24 juillet avec Talec-Noguet Quartet et Denez Prigent.

La Nuit bretonne revient en 2021 à Nantes. Elle se déroulera le 24 juillet et l'ouverture de la billetterie a lieu aujourd'hui, mardi 15...

Nantes : la guerre des pinceaux se poursuit sur l’escalier Beaurepaire

Le gag récurrent a cessé de faire rire : une fois de plus, l’escalier qui descend de la rue Beaurepaire au cours des 50...

Nantes : 26ème fusillade de l’année, une balle perdue dans une cuisine

Après un peu plus de trois semaines de pause, c'est reparti – la 26e fusillade de l'année, pour des motifs assez nébuleux, a eu...

La Hongrie va prendre des mesures contre la promotion de l’homosexualité et des LGBT auprès des mineurs

La Hongrie a décidé de protéger sa jeunesse de la promotion de l'idéologie LGBT. Le Fidesz vient en effet de déposer des amendements visant...