Le Drian prépare un successeur breton à la Défense ?

A LA UNE

28/02/2015 – 06h00 Paris (Breizh-info.com) ‑ On savait Jean Yves le Drian pas très chaud pour prendre la tête de la gauche aux régionales de la fin de l’année, alors que la gauche risque de subir une défaite mémorable dans toute la France. Il n’est d’ailleurs toujours pas candidat. Ce qui désespère une grande partie de la gauche locale qui fait le forcing à Paris pour récupérer son chef. Jean-Yves le Drian a annoncé urbi et orbi qu’il laisserait l’Elysée arbitrer entre le Ministère et la Bretagne.

En attendant, il transmet régulièrement, croit savoir le Canard Enchaîné (25.2) des notes sur les affaires militaires à un autre breton… Bruno Le Roux. Elu en Seine-saint-Denis où il a grandi (1e circonscription c’est à dire Epinay, Saint-Denis sud et Saint-Ouen), ancien vice-président de la MNEF en 1988-91, cet adversaire résolu de la détention des armes à feu a une maîtrise en sciences éco, une autre en gestion et un diplôme de 3e cycle en stratégie. Ce qui doit lui servir au quotidien pour gérer les différents frondeurs qui ont tendance à transformer le groupe PS qu’il préside à l’assemblée en théâtre d’opérations militaires.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Le migrant clandestin étant rentré sur la pelouse lors d’OM-PSG…laissé libre

Dimanche soir avait lieu le match entre l'Olympique de Marseille et le PSG, pour le compte du championnat de...

Rennes Métropole. Ces 33 maires de gauche qui veulent toujours plus de migrants en Bretagne et en France

Alors que les sondages, comme les intentions de vote, témoignent chaque jour d'un souhait majoritaire des Français d'en finir...

1 COMMENTAIRE

  1. bruno le roux, une catastrophe ambulante à lui tout seul, acharné à désarmer les honnêtes gens, pourquoi faire? les truands et les d’jeuns de banlieue ne sont aucunement génés par sa loi sur les armes, ils ont leurs kalachs par d’autres circuits que l’armurerie de quartier, mais peut être que lui et sa bande de bisounours ont peur que les français révoltés par tant d’incapacités ne les virent par les armes( et ils auraient raison)

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés