Marine le Pen : « les conséquences du TTIP seront cataclysmiques pour l’agriculture française »

mlp
10/03/2015 – 08H00 Orléans (Breizh-info.com) – De passage à Orléans, Marine Le Pen a tenu une conférence de presse, avant d’aller assister à une réunion avec militants et sympathisants. Notre correspondant l’a interrogée au sujet du TTIP, ce traité aussi nommé TAFTA, qui devrait être ratifié entre les Etats-Unis et l’UE, créant un grand espace de libre-échange. L’une de ses conséquences sera de permettre aux produits américains d’affluer sur les marchés européens, au détriment des entreprises européennes.

La question inquiète beaucoup au sein des secteurs agricole et pharmaceutique, deux piliers économiques de la région Centre-Val de Loire. Marine le Pen a confié que « c’est un sujet dont tous les acteurs du salon de l’Agriculture [lui] ont parlé« , qualifiant de « cataclysmiques » les conséquences pour l’agriculture française de ce traité qui pourrait être ratifié courant 2015, malgré le combat de retardement des députés européens FN au Parlement Européen : « nous faisons tout notre possible, mais l’UMPS fait tout pour faire aboutir le traité en 2015 », a expliqué le leader frontiste.

Outre la concurrence avec des produits américains moins chers et fabriqués selon des normes sanitaires plus basses (poulets lavés au chlore, élevage intensif, etc.) les conséquences seront aussi financières : « les revenus dans la filière bovine, pour les éleveurs de vaches allaitantes, baisseront de 60% » prédit Marine le Pen, « passant à 500 euros par mois, et ce même si c’est le niveau minimum des importations (400.000 T/an) qui est retenu« .

Le chef de file du principal parti  français a aussi rappelé son attachement aux normes sanitaires, « qui sont un choix de société » et brocardé l’action des élites politiques non élues en UE et en France : « que les élites nous en privent est anti-démocratique et très grave. Cela démolit  le peu qu’il reste de démocratie dans nos sociétés« .

Photo : breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

3 réponses

  1. ce n’est plus du porc Espagnol qui alimentera les charcuteries Bretonne , mais du porc des états unies , du canada .le traité TAFTA sera mortel pour la Bretagne et toute l’agriculture française

  2. ce qui est grave, c’est qu' »ils » en sont conscients (au gouvernement) mais qu’ils le font quand même !

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !