Maurice Gendre. Loi renseignement, loi Macron, projet de traité transatlantique : « une logique terrifiante »

A LA UNE

17/06/2015 – 09H00 Nantes (Breizh-info.com) –  A l’invitation du Groupe « Egalité et réconciliation » de Nantes, Maurice Gendre essayiste et blogeur dissident a prononcé une conférence le 13 juin sur le thème : « ANI, Loi Macron, Loi renseignement, le gouvernement prépare le terrain pour le traité transatlantique ».

Pour lui, les différentes lois prises ces derniers mois par le gouvernement socialiste ne sont pas des créations ex nihilo. Elles ont un soubassement idéologique clair. Faire sauter le système social français, les « carcans et verrous » dont parlait Attali et casser la protection des données personnelles : « la vie privée n’est pas un droit » déclarait le Ministre Cazeneuve le 15 avril dernier !

La « loi renseignement » adoptée dans une procédure accélérée n’est pas une loi antiterroriste. Elle bafoue les principes élémentaires de la démocratie comme l’absence de saisine du juge. Elle met en place un système de surveillance massive comparable au système ‘Prism ‘ révélé par Snowden. Prism est le nom du programme informatique mis en  place aux USA par la NSA ( National Security Agency ) pour scanner les communications numériques échangées sur les services en ligne appréciés du grand public (AOL, Apple, Facebook, Google, YouTube, Microsoft, Skype, Yahoo…). Cette loi renseignement veut « prévenir les atteintes à la forme républicaine des institutions » . Que veut dire ce jargon ? Selon Maurice Gendre « entre les mains d’un homme comme Valls , tout est possible et on peut s’inquiéter ». Dans une logique totalement marchande, certains de ses thuriféraires vont jusqu’à considérer la protection de la vie privée comme du commerce déguisé. Le conférencier met en exergue le modèle de l’Islande qui a mis en place la législation la plus avancée en matière de protection des internautes et des données privées.

La loi Macron – un des membres de la commission Attali mise en place par Sarkozy- elle, s’attaque au modèle social français et en particulier au contrat de travail. Celui-ci deviendrait une « convention participative avec l’employeur , un contrat civil individuel de gré à gré. Cette loi s’inscrit dans la suite de l’ANI , accord national interprofessionnel, qu’il renforce. Pour l’orateur, cet accord est « une régression sociale absolue » avec la « flexisécurité » ou le CDI intermittent. Les services publics seront considérés comme des entraves à la liberté du commerce. La loi Macron prévoyant la simplification des normes environnementales, des fermes des «  mille vaches » ou « Center parks » vont pouvoir se multiplier.

Toutes ces lois n’ont qu’un but, faciliter la mise en place du fameux projet de traité transatlantique « sorte d’OTAN économique pour arrimer l’UE aux USA ». Ses enjeux et conséquences ont été parfaitement décrits par Alain de Benoist. Mais pour Maurice Gendre le TAFTA peut capoter. Aux Etats Unis mêmes où se forme au Congrès une coalition entre « Démocrates populistes et «  Républicains isolationnistes » mais aussi au parlement européen où une forte résistance se manifeste.

Pour Maurice Gendre ce traité entrainerait l’Europe « dans un processus de décivilisation ». C’’est pourquoi il appelle  » tous les esprits et les coeurs à se lever en masse contre lui».

Crédit photo : ER
[cc] Breizh-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Pajenn gentañ « L’Avenir » e waloneg da geñver gouelioù ar Waloni

Pegoulz e vo graet kement-all evit hor yezhoù eta ? E Beljia eo L'Avenir ur gazetenn pemdeziek anavezet mat. Nav...

Brest. Disparition en mer d’un plongeur démineur du groupe de plongeurs démineurs de l’Atlantique

Le vendredi 17 septembre 2021, à 13h12, une équipe de plongeurs démineurs du groupe de plongeurs démineurs de l’Atlantique...

Articles liés