Affaire de Clichy-sous-Bois : les policiers sont relaxés, le PS est très déçu

A LA UNE

19/05/2015 – 07h30 Rennes (Breizh-info.com) – «Il n’y a pas lieu d’entrer en voie de condamnation. On n’apaise pas la douleur d’un drame par une injustice». Le Tribunal correctionnel de Rennes a finalement suivi les réquisitions du parquet en prononçant la relaxe des deux policiers poursuivis pour non-assistance en danger après l’affaire de Clichy-sous-Bois où deux jeunes, Zyed et Bouna, avaient trouvé la mort en pénétrant dans un transformateur électrique le 27 octobre 2005.

Cette affaire avait été à l’origine des violentes émeutes qui, durant trois semaines, avaient enflammé les quartiers dits « sensibles ». Au cours de celles-ci deux Bretons, Jean-Jacques Le Chenadec et Jean-Claude Irvoas, avaient été tués  en Seine-Saint-Denis à l’occasion de ces émeutes

La décision du tribunal rennais n’a manifestement pas plu au Parti socialiste. Dans un communiqué celui-ci dit penser «avec émotion au sort de ces deux jeunes aujourd’hui disparus, alors qu’ils étaient à l’aube de leur vie». Il «assure les familles de son soutien» et «marque sa solidarité envers toutes celles et tous ceux qui se sont identifiés à cette cause, qui espéraient plus de compréhension et qui demandaient simplement justice». Une position conforme à celle prise en février 2007 par Ségolène Royal qui s’était rendue à Clichy-sous-Bois pour déposer une gerbe sur la tombe des deux jeunes. Celle qui était à l’époque la candidate PS à la  présidentielle avait voulu envoyer un message aux quartiers « sensibles » qui «ne doivent plus être considérés comme un problème mais comme une partie de la solution au problème qu’a la France». De son côté Emmanuelle Cosse, secrétaire nationale d’Europe-Ecologie-Les Verts, a vivement critiqué une décision selon elle « incompréhensible ».

 Avis très différent de Marion Maréchal Le Pen qui a réagi sur son compte Twitter en affirmant « Ce verdict prouve que la racaille avait bien mis la banlieue à feu et à sang par plaisir et non à cause d’une bavure policière. » Un avis qui  a aussitôt déclenché à gauche des cris d’orfraie indignés. Richard Ferrand, député du Finistère (PS), s’est ainsi empressé de twitter que « les commentaires de l’UMP/FN sur la décision du tribunal de Rennes sont indignes,irresponsables et haineusement provocatrices ».

A l’annonce du jugement des rassemblements ont eu lieu dans de nombreuses villes de France, notamment à Nantes, pour protester contre la relaxe des policiers.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Les Hongrois d’aujourd’hui sont les dignes successeurs des héros de 1956

La fête nationale hongroise d'aujourd'hui occupe une place importante dans nos vies car elle est porteuse de tant de...

Lannuon : 800 000€ a bellomzerioù-hezoug laeret ha yao d’an 9-3 !

E miz gouere 2020 e klaskas ur vandennad torfedourien laerañ 14 paledad a bellomzerioù-hezoug e takad greantel Pégase e...

4 Commentaires

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés