Affaire de Clichy-sous-Bois : les policiers sont relaxés, le PS est très déçu

A LA UNE

19/05/2015 – 07h30 Rennes (Breizh-info.com) – «Il n’y a pas lieu d’entrer en voie de condamnation. On n’apaise pas la douleur d’un drame par une injustice». Le Tribunal correctionnel de Rennes a finalement suivi les réquisitions du parquet en prononçant la relaxe des deux policiers poursuivis pour non-assistance en danger après l’affaire de Clichy-sous-Bois où deux jeunes, Zyed et Bouna, avaient trouvé la mort en pénétrant dans un transformateur électrique le 27 octobre 2005.

Cette affaire avait été à l’origine des violentes émeutes qui, durant trois semaines, avaient enflammé les quartiers dits « sensibles ». Au cours de celles-ci deux Bretons, Jean-Jacques Le Chenadec et Jean-Claude Irvoas, avaient été tués  en Seine-Saint-Denis à l’occasion de ces émeutes

La décision du tribunal rennais n’a manifestement pas plu au Parti socialiste. Dans un communiqué celui-ci dit penser «avec émotion au sort de ces deux jeunes aujourd’hui disparus, alors qu’ils étaient à l’aube de leur vie». Il «assure les familles de son soutien» et «marque sa solidarité envers toutes celles et tous ceux qui se sont identifiés à cette cause, qui espéraient plus de compréhension et qui demandaient simplement justice». Une position conforme à celle prise en février 2007 par Ségolène Royal qui s’était rendue à Clichy-sous-Bois pour déposer une gerbe sur la tombe des deux jeunes. Celle qui était à l’époque la candidate PS à la  présidentielle avait voulu envoyer un message aux quartiers « sensibles » qui «ne doivent plus être considérés comme un problème mais comme une partie de la solution au problème qu’a la France». De son côté Emmanuelle Cosse, secrétaire nationale d’Europe-Ecologie-Les Verts, a vivement critiqué une décision selon elle « incompréhensible ».

 Avis très différent de Marion Maréchal Le Pen qui a réagi sur son compte Twitter en affirmant « Ce verdict prouve que la racaille avait bien mis la banlieue à feu et à sang par plaisir et non à cause d’une bavure policière. » Un avis qui  a aussitôt déclenché à gauche des cris d’orfraie indignés. Richard Ferrand, député du Finistère (PS), s’est ainsi empressé de twitter que « les commentaires de l’UMP/FN sur la décision du tribunal de Rennes sont indignes,irresponsables et haineusement provocatrices ».

A l’annonce du jugement des rassemblements ont eu lieu dans de nombreuses villes de France, notamment à Nantes, pour protester contre la relaxe des policiers.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Tests de dépistage du Covid-19 : ils ne vont être payants que pour les non vaccinés

À partir du 15 octobre prochain, les tests de dépistage du Covid-19 vont devenir payants en France, mais uniquement...

Présidentielle 2022. Eric Zemmour au coude à coude avec Marine Le Pen et Xavier Bertrand ?

L'animateur de CNews Pascal Praud, ami d'Eric Zemmour, a indiqué mardi 28 septembre 2021, dans son émission L'heure des Pros,...

4 Commentaires

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés