tocnaye

12/06/2015 – 07H00 Nantes (Breizh-info.com) – Invité par le Front national de Loire atlantique, Thibaut de la Tocnaye était à Nantes le 6 juin pour une conférence sur l’islamisme. Membre du bureau politique du FN, il est aussi conseiller régional de Provence. Très actif dans la défense des chrétiens d’orient, Thibaut de la Tocnaye se définit comme « un catholique de tradition, même traditionaliste ».

L’orateur a évoqué en premier lieu le génocide des arméniens en avril 1915. Sa reconnaissance par les turcs est un point non négociable pour l’avenir des relations avec la Turquie. C’est selon lui : « le génocide vendéen qui est la matrice de tous les génocides du XXème siècle ». L’intervention américaine en Irak est à l’origine de la déstabilisation du Proche et Moyen Orient depuis 20 ans. Le parti Baas au pouvoir sous Saddam Hussein protégeait les différentes confessions chrétiennes même  en dehors de l’Irak. Son élimination fût en cela criminelle.

Evoquant le récent voyage de Marine de Le Pen en Egypte, il considère que son importance a été minorée par tous les medias. Thibaut de la Tocnaye rappelle que le Président Al Sissi avait appelé, en décembre 2014 à l’université Al Azhar, à lutter contre l’idéologie islamiste extrémiste. il avait même déclaré : « nous devons changer radicalement notre religion ». C’est un discours historique sans précédent d’un président musulman contre le fanatisme islamiste !

L’islam n’est pas monolithique. L’Egypte est un pays de vieille civilisation avec une forte minorité chrétienne copte. Le nouveau gouvernement s’est engagé à la protéger. A l’opposé, un état comme le Quatar est clairement un ennemi des européens. Celui-ci vient d’intenter un procès contre un dirigeant du Front National. Il est significatif que dans cette procédure le Quatar ait choisi comme défenseur un avocat qui est en même temps celui du PS et de l’UMP. La Tunisie est le pays le plus évolué du monde arabe, mais la menace islamiste n’y a pas disparu. Au Maroc le roi Mohamed VI est obligé de louvoyer face à une forte poussée des islamistes.

En France, remarque Thibaut de la Tocnaye, en ce qui concerne la construction de mosquées : « un maire UMP est pire qu’un maire PS, il en construit alors qu’on ne lui en demande pas ». Le dirigeant du FN se prononce clairement pour la fermeture des mosquées sous influence des frères musulmans ou du groupe Tablir. Il faut selon lui « lutter avec des moyens légaux ». Il souligne l’usage de la « Takia » : l’art de tromper l’ennemi , le mensonge, autorisé en islam pour tromper le non-croyant et arriver à ses fins. Des affirmations du genre l’islam c’est l’amour , la tolérance, la paix, ou l’affirmation de sa compatibilité avec la démocratie, la laïcité … ou le mythe de l’islamisme modéré participent de ce procédé.

En conclusion Thibaut de la Tocnaye propose d’appliquer à l’islam français la même politique que celle pratiquée par l’empereur Napoléon vis-à-vis du judaïsme. Mais demander aux musulmans de renoncer à la confusion du politique et du religieux et d’abandonner des notions comme l’Oumma, la Charia, la dhimmitude serait-ce encore l’islam ?

Répondant aux différentes questions du public, Thibaut de la Tocnaye  se reconnait « quelques divergences » avec le vice-président Florian Phillipot. Il  trouve les Bonnets rouges « sympas même si tout n’est pas bon chez eux ». Il regrette la position prise par le FN sur l’enseignement des langues régionales, mais il la justifie par la « peur panique de la voir étendue à l’arabe chez certains dirigeants ».

Catholique de tradition, Thibaut de la Tocnaye est arrivé 19ème sur 100 à l’élection du Comité central du FN. Il a été renommé au Bureau politique par Marine Le Pen. Il est un proche de Bruno Gollnisch – qui sera présent dimanche 14 juin dans les Côtes d’Armor, à l’invitation du FN22.  Mais ce courant ne parle plus guère à ceux qui sont venus au FN attirés par la personnalité de Marine Le Pen. Ses succès électoraux des 3 dernières années imposent le silence dans les rangs. Jusqu’à quand ?

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

5 Commentaires

  1. Le néo-FN, parti du Système, fait comme les autres pour avoir un maximum de candidats élus, juste de la démagogie. La Bretagne, région a forte identité culturelle, n’a pas besoin du néo-FN pour défendre ses intérêts puisque contre les régions fortes.
    Malheureusement, s’ils ont des élus aux Régionales, feront comme d’habitude, ne siègeront pas voire même, démissionneront pour divergence avec le siège. Juste là pour la galette.
    En votant FN-RBM, c’est voter inutile.

  2. « nous devons changer radicalement notre religion ».Non, il vous faut vous convertir à la seule vraie religion, la seule qui libère et mène au Paradis, au vrai, pas au lupanar.
    La solution napoléonienne, n’en n’est pas une c’est la solution maçonnique qui veut dominer toutes les religions, l’islam ne peut pas séparer sa croyance et le politique, tout comme la seule vraie religion, l’Église et l’État sont distincts mais doivent être coordonnés, la fin de l’État étant naturelle et temporelle elle doit être subordonnée à la fin de l’Église qui est surnaturelle et éternelle.

    L’islam est une fausse religion et en tant que telle elle porteuse de dissolution, tout comme le fut le protestantisme à son époque. L’islam est immoral et incompatible avec la France chrétienne, l’islam envahisseur profite de l’apostasie de nos sociétés gangrénées par la laïcité, la religion maçonnique.

Comments are closed.