Isabelle Le Callennec à propos des mineurs isolés étrangers : « Manuel Valls ne m’a pas répondu pas sur le fond »

A LA UNE

18/06/2015 – 07H00 Vitré (Breizh-info.com) –Isabelle Le Callennec, député d’Ille et Vilaine, a interpellé mardi le Premier ministre, Manuel Valls, à propos des violences de ces dernières semaines à Rennes mettant notamment en cause des Mineurs Isolés Etrangers. Nouvelle colère du Premier Ministre, surnommé « Pépé » par Cécile Duflot, et pas de réponse autre que  rappeler verbalement la « fermeté » de l’Etat.

Nous avons interrogé celle qui mènera également la campagne de Marc Le Fur pour les prochaines élections régionales à ce sujet .

Breizh-info.com : Tout d’abord, votre réaction après l’annonce du décès de Jean-Yves Cozan

Isabelle Le Callennec : C’est  Gilles Lurton, mon voisin dans l’hémicycle à l’Assemblée nationale, qui me l’a appris hier juste avant la séance des Questions d’actualité. J’ai ressenti une vive émotion. Nous avons été comme lui membre du Centre des démocrates sociaux puis de l’Udf.

Il a été comme nous député breton. Je garde l’image d’un grand défenseur de la culture bretonne et d’une forte personnalité qui a porté haut les couleurs de la Bretagne.

Un exemple pour les jeunes députés bretons que nous sommes.

Breizh-info.com : Votre intervention à l’Assemblée nationale a une nouvelle fois provoqué la colère du Premier ministre. Quels étaient vos propos ? Comment expliquez vous cet énervement, cette haine presque, de M. Valls à l’encontre de tous ceux qui critiquent sa politique ?

Isabelle Le Callennec : Je souhaitais attirer l’attention sur le fait qu’il y aurait aujourd’hui environ 8000 mineurs étrangers sur le territoire et que plusieurs milliers y entrent chaque année. S’ils sont mineurs, ils sont de la responsabilité des Conseils départementaux et rélèvent de la protection de l’enfance.

S’ils sont majeurs, ils sont de la responsabilité de l’Etat. Ma question était triple. Combien sont ils exactement car on estime à un tiers ceux qui se déclarent mineurs mais ont en réalité plus de 18 ans ? Est ce que les magistrats utilisent tous les moyens de la circulaire Taubira de mai 2013 pour préciser leur âge ? Que deviennent les jeunes qui sont au final déclarés majeurs ?

Il n’y avait aucune agressivité dans ces questions. J’ai été très étonnée que le Premier ministre, ancien Ministre de l’Intérieur de surcroit, ne me réponde pas sur le fond.

Breizh-info.com :  Les mineurs isolés étrangers en Ille et Vilaine, 3ème département d’accueil en France, représentent un coût financier énorme.  Que proposez vous, avec les Républicains, les concernant ? Pensez-vous que des délinquants étrangers ont vocation à rester sur le sol Français ?

Isabelle Le Callennec : La première chose à faire est de déterminer s’ils sont vraiment mineurs et isolés. S’ils le sont, le Conseil départemental a le devoir de les accompagner et de les aider à s’insérer, en Ille-et-Vilaine ou dans un autre département puisqu’il a été convenu que ces jeunes devaient être répartis sur l’ensemble du territoire et non concentrés dans quelques départements.

S’ils ne sont pas mineurs et sont entrés illégalement sur le territoire français, il doivent être soumis aux règles de droit commun s’agissant de l’immigration illégale.

Breizh-info.com : Au delà du des mineurs étrangers, que vous inspirent les évènements de Rennes ? Certains policiers parlent de Far West pour définir la capitale bretonne. N’y a t-il pas un lien entre cette violence et le rapprochement de Paris ? Avec l’immigration qui augmente dans les grandes villes bretonnes ?

Isabelle Le Callennec : Les Rennais commencent en effet à s’inquiéter des violences urbaines dont la capitale bretonne est le théâtre. En la matière, le déni serait mauvais conseiller.

Breizh-info.com : A propos de l’immigration, quelle est la position des Républicains sur les arrivées massives, en Italie mais aussi en France (Calais) d’étrangers ? Alors que 70% des Français ne se disent pas choqués par les expulsions, que font les responsables politiques ? Pourquoi cette attente ? La politique Australienne est elle la solution ?

Isabelle Le Callennec : Ces sujets sont très sensibles et deviennent une préoccupation majeure des Français. Avec Eric Woerth, délégué général au projet, nous avons lancé la réflexion interne aux Républicains. Nous ferons des propositions et les soumettrons aux adhérents et sympathisants.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Saint-Brieuc. 6 à 12 mois de prison pour la fratrie de cambrioleurs

​Mais qui a éduqué ces individus ? A Saint-Brieuc jeudi 16 septembre, quatre frères ont été condamnés à des...

Hôpital de Quimperlé. Trois médecins urgentistes bientôt en moins du fait de la tyrannie sanitaire ?

L"information vient des syndicats, et a été révélée par Le Télégramme. Trois médecins urgentistes manqueraient à l'appel depuis le...

3 Commentaires

  1. oui valls a complètement répondu à coté de la question précise posée par la député. quel hypocrite!! des mineurs étrangers (vrais ou faux) on en a dejà assez qui nous pourrissent la vie en france.

  2. Ouais, c’est très joli Isabelle ( que je respecte )… Vous parlez  » d’insertion  » de ces mineurs ou faux mineurs, principalement africains, en Ille et Vilaine ou ailleurs… Vous avez une idée géniale pour  » insérer  » ces gens-là ?
    Vous êtes vous promené par curiosité saine dans le quartier récent, au nord de la préfecture ? En deux ou trois ans ce quartier sympathique où des gens ont investi dans de l’immobilier convenable, est devenu un quartier d’Afrique. Ces garçons continuent à parler leurs dialectes, sont extrêmement bruyants. Ils sont inactifs et oisifs. Souvenez-vous que même J.L. Touraine ne savait plus qu’en faire !!! Et son bureau, devenu celui de Chenut… est tout proche puisqu’il est voisin du préfet…

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés