Brest. Le Mouvement pour la Remigration s’implante en Bretagne

remigration

14/09/2015 – 08h00 Brest (Breizh-info.com) – Nous avions interrogé récemment Laurent Ozon, porte-parole du Mouvement pour la Remigration – une association en vogue actuellement et qui souhaite favoriser le retour de centaines de milliers d’immigrés sur leurs terres  moyennant des partenariats avec les pays d’origine.

Le mouvement s’implante en Bretagne, est particulièrement à Brest ainsi qu’à Rennes, où deux antennes locales viennent d’être ouverte. « L ‘antenne brestoise a vocation à mobiliser toutes les personnes sensibles aux problématiques liées à l ‘immigration . Il est essentiel de libérer la parole et de mener des actions visant à bloquer les initiatives de ceux qui cherchent à nous imposer toujours plus d ‘immigration» indique son reponsable local.

« Le rôle de Mouvement Pour La Remigration est aussi d ‘informer , de répondre aux arguments faussement humanitaires ou économiques avancés par les immigrationnistes , de démontrer l ‘évidence du désastre de l’immigration massive et de prouver qu’une politique de remigration est possible .» qui nous indique que des actions seront prochainement engagées.

Laurent Ozon sera d’ailleurs présent à Brest, le dimanche 20 septembre prochain à 16h, pour donner une conférence de présentation de l’association. Les inscriptions peuvent se faire par mail à : [email protected] .

L’implantation dans une ville comme Brest est le fruit d’une volonté, celle d’ouvrir des antennes locales du mouvement dans les principales villes de France ; elle correspond également à une demande liée à une explosion des violences et de l’insécurité à Brest, que les responsables locaux du Mouvement pour la Remigration imputent aussi à l’immigration : « La montée de l ‘insécurité à Brest coïncide aussi avec l ‘augmentation de l ‘immigration . Le développement du communautarisme dans certains quartiers brestois est une réalité . L ‘arrivée massive d ‘immigrés met en péril la cohésion sociale et la tranquillité publique .

Toute société multiculturelle devient rapidement multiconflictuelle.» explique Mme Languille qui revient également sur les réactions au sein de la population face à ces situations de violence mais aussi face au torrent médiatique, politique et associatif en faveur de l’immigration : « Même si aucune manifestation visible n ‘a encore eu lieu ,l ‘opposition des français quant à l ‘accueil des clandestins est claire . Les sondages le prouvent , les français sont  en majorité  opposés à l ‘accueil des clandestins sur le territoire national . »

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

ARTICLES LIÉS

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !