Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Nantes. Face à l’arrivée des illégaux, la municipalité tente de s’organiser

22/09/2015 – 08H00 Nantes (Breizh-info.com) – Alors que la ville de Nantes tente de s’organiser pour recevoir des illégaux qui arrivent d’Irak, de Syrie, d’Afghanistan ou d’ailleurs, l’opposition de droite s’est félicitée, par la voix de Blandine Krysmann  (Parti chrétien démocrate) de la position prise par la maire de Nantes, Johanna Rolland (PS), d’accueillir ces derniers.

La conseillère municipale s’interroge toutefois sur le fait de savoir si l’accueil a été « suffisamment anticipé » par la municipalité socialiste. Elle demande en outre à ce qu’une politique de coopération soit mise en place en direction de l’Irak, notamment en parrainant la ville d’Erbil, capitale de la région autonome du Kurdistan irakien.

Afin de faire face à l’arrivée ininterrompue des migrants, la ville de Nantes a entrepris de recenser les bâtiments susceptibles de les accueillir. Elle essaie aussi de trouver une solution pour augmenter la capacité d’accueil du centre d’hébergement provisoire de 50 places dont elle assume la gestion au nom de l’Etat. Enfin, elle multiplie les contacts avec les associations et les responsables religieux engagés dans le soutien aux illégaux dans l’espoir de trouver des solutions.

Contrairement à ce qu’affirme le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, dans un courrier adressé aux maires de France  – “La France, depuis de nombreux mois, a pris la mesure de la crise migratoire que nous traversons et s’est préparée. Elle a créé les conditions qui lui permettent de prendre sa part de cette nouvelle demande d’asile” – c’est donc dans une totale  improvisation que se met en place l’accueil des illégaux.

Autre difficulté rencontrée avec cet afflux sans précédent dans la  région nantaise : les cours d’initiation au français donnés par le Gref  (Groupement des éducateurs sans frontières) – très recherchés par les nouveaux arrivants – sont complètement saturés.

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Ensauvagement, Immigration, International, Justice

Immigration. Un gang serbe faisait entrer des clandestins tunisiens en France

Découvrir l'article

Immigration, International

Espagne. L’immigration clandestine en hausse de 277 % en 2024

Découvrir l'article

International

Florence (Italie). Des migrants “mineurs isolés” tunisiens mettent le feu au centre d’accueil avant de tenter de bloquer les portes pour empêcher le personnel de fuir

Découvrir l'article

Immigration, International

Italie. 8 000 clandestins supplémentaires ont débarqué en 20 jours

Découvrir l'article

International

Royaume-Uni. Farage demande au gouvernement de publier les statistiques complètes sur les crimes commis par les migrants

Découvrir l'article

Immigration, Sociétal

Pays basque. Des militants pour la langue aident des clandestins africains à franchir illégalement la frontière [Vidéo]

Découvrir l'article

NANTES

Manque de policiers municipaux à Nantes : la ville organise un concours de recrutement

Découvrir l'article

Immigration, International

Royaume-Uni. Le coût de l’hébergement des clandestins toujours plus élevé pour les contribuables

Découvrir l'article

Immigration, International, Politique, Sociétal

Parlement européen. Un membre socialiste de la Commission des Affaires intérieures estime que les migrants pourraient « reverdir » la démographie européenne [Vidéo]

Découvrir l'article

Immigration, International

Allemagne. Près de 700 000 clandestins vivraient aux frais des contribuables pour une facture de 4 milliards d’euros

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky