A nos lecteurs

A LA UNE

Après un peu plus de deux ans d’existence, Breizh-info s’est imposé dans le paysage médiatique. Avec plus de 2 800 000  visiteurs uniques enregistrés, et près de quatre millions d’articles lus, notre site aura plus que doublé son audience en 2015. Et celle-ci ne cesse de s’amplifier : pour les seuls mois de novembre et décembre, ce sont plus de 970 000 visiteurs uniques qui  se sont rendus sur Breizh-info pour y lire plus de 1 275 000 articles.

Signe des temps, notre public est jeune –  61% de nos  lecteurs sont âgés de 18 à 34 ans. La génération 2013, celle de la dissidence, qui se lève contre un système à bout de souffle, y trouve un espace de liberté tant dans le traitement de l’information que de  la réflexion.

Au cours de l’année écoulée ce sont plus de 2000 dépêches, articles ou chroniques qui auront été publiés par les membres de notre rédaction. Composée de bénévoles, celle-ci a été rejointe en 2015 par de nouveaux talents qui y apportent des contributions aussi riches que variées.

Contrairement aux médias qui perçoivent recettes publicitaires et subventions, Breizh-info ne vit que des dons de ses lecteurs. Sans eux, sans ces donateurs, notre site n’existerait pas. Qu’ils en soient ici chaleureusement remerciés.

A l’aube de cette nouvelle année, la rédaction de Breizh-info.com vous adresse à vous et à vos proches tous ses meilleurs vœux  pour la nouvelle année. Que celle-ci vous apporte force, santé, joie et réussite !

Bloavezh mat d’an holl ! Bonne année à tous !

La rédaction

Photo : Yann Caradec/Flickr (cc)

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Démolition, le Journal d’Anne France, Alternative Ulster, Pôle emploi la machine à asservir, J-M Caradec : la sélection littéraire hebdomadaire

Démolition, le Journal d'Anne France, Alternative Ulster, Pôle emploi la machine à asservir, J-M Caradec : voici la sélection...

Nantes. Huit vide-greniers et autant de règles sanitaires ?

Maintenant que de nombreuses associations sont enfin au point quant aux règles sanitaires à appliquer aux vide-greniers, et qu’un...

1 COMMENTAIRE

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés