La Bretagne historique comptait plus de 4 500 000 habitants en 2013.

A LA UNE

02/01/2016 – 07H00 Bretagne (Breizh-info.com) – Les chiffres du recensement de l’Insee sont tombés pour le 1er janvier 2013. La Bretagne (4) comptait 3 258 707 habitants  et la Loire-Atlantique 1 328 620. Soit 4 587 327 personnes résidant en Bretagne historique. Au recensement 2008, la Loire-Atlantique comptait 1 255 871 habitants. Le département gagne donc 72 749 habitants.La Bretagne (4) comptait quant à elle 3 149 701 résidents, soit 109 006 habitants en plus en 2013.

Les Côtes-d’Armor passent de 521 608 à 597 085 habitants, le Finistère de 890 509 à 903 921 habitants,  l’Ille-et-Vilaine de 967 588 à 1 019 923 et le Morbihan de 710 034 à 737 778. Les 5 départements bretons voient ainsi leur nombre de résidents croître en 5 ans.

Brest et Quimper, les deux grandes villes finistériennes, perdent une partie de leur population : en cinq ans, 397 personnes en moins pour la ville préfecture et 2711 pour la préfecture maritime. Rennes métropole compte 438 526 habitants au 1er janvier 2013 et continue sa croissance démographique. La population de Nantes est passée de 292 718 à 300 614 habitants, entre 2008 et 2013 et Nantes Métropole franchit la barre des 600 000 habitants.

Pour les calculs, l’Insee prend en compte la population légale, c’est à dire la somme de la population municipale et de la population comptée à part. La population municipale comprend les personnes ayant leur résidence habituelle sur le territoire de la commune. Elle inclut les personnes sans abri ou résidant habituellement dans des habitations mobiles recensées sur le territoire de la commune ainsi que les détenus dans les établissements pénitentiaires de la commune.

 La population comptée à part comprend certaines personnes dont la résidence habituelle est dans une autre commune mais qui gardent un lien de résidence avec la commune. Elle comprend, par exemple, les élèves ou étudiants majeurs qui logent pour leurs études dans une autre commune mais dont la résidence familiale est située sur le territoire de la commune ou les personnes résidant dans une maison de retraite située dans une autre commune mais qui ont conservé une résidence familiale sur le territoire de la commune.

Pour la France métropolitaine et DOM, il y avait au 1er janvier 2013  65 564 756 habitants

D’autres chiffres
sont à extraire de ce recensement; notamment concernant la part des petites communes dans le département. Ainsi , les Côtes d’Armor remportent la palme de la ruralité avec 27,3% de communes de moins de 500 habitants dans le département. La Loire-Atlantique fait figure de très mauvais élève, avec 1,8% seulement de communes de moins de 500 habitants. Les trois autres départements se situent autour des 10%. Au 1er janvier 2015, la France métropolitaine compte 36 529 communes. Selon les derniers chiffres officiels du recensement de la population, 54 % de ces communes comptent moins de 500 habitants au 1er janvier 2013

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Tests de dépistage du Covid-19 : ils ne vont être payants que pour les non vaccinés

À partir du 15 octobre prochain, les tests de dépistage du Covid-19 vont devenir payants en France, mais uniquement...

Présidentielle 2022. Eric Zemmour au coude à coude avec Marine Le Pen et Xavier Bertrand ?

L'animateur de CNews Pascal Praud, ami d'Eric Zemmour, a indiqué mardi 28 septembre 2021, dans son émission L'heure des Pros,...

Articles liés