jamie_fox_robin_des_bois

15/01/2016 – 07h00 Cinéma (Breizh-info.com) – L’acteur noir Jamie Fox incarnera le personnage de Petit Jean dans le prochain Robin des Bois, qui devrait sortir en 2017 (date non annoncée pour le moment). ll s’agira en réalité d’un film intitulé Robin Hood Origins, qui se situera avant l’histoire traditionnelle de Robin des Bois. Le film sera réalisé par le britannique Otto Bathurst (Peaky Blinders) et Robin des Bois sera joué par Taron Egerton.

Ce nouveau Robin des Bois fait suite à une trentaine de films sur cette épopée d’Europe, à l’excellent film réalisé par Ridley Scott(2010) avec notamment Russell Crowe, mais également au mythique Les aventures de Robin des Bois (avec Errol Flynn, 1938) ou encore à Robin des Bois, prince des voleurs, de Kevin Reynolds, avec Kevin Costner et …l’acteur noir américain Morgan Freeman.

Ce dernier incarnait toutefois à l’époque – et cela avait déjà été largement décrié comme une invention totale vis à vis de la légende – un guerrier Maure prénommé Azeem, qui avait accompagné Robin après s’être échappé des geôles ottomanes.

Le choix de faire jouer Jamie Fox pour jouer le rôle d’un des personnages phares de la légende anglaise n’est pas anodin ; elle rentre dans le processus, instauré par Hollywood mais parfaitement repris par le cinéma anglais ou français, de tenter de détruire toute histoire,  toute mythologie propre aux Européens. Ainsi récemment, c’est le personnage de Lancelot , dans la série grand public Once Upon a Time qui a été incarné par un acteur de type africain. Certains riront au visionnage de cette scène, d’autres en seront consternés ou profondément choqués.

Il y a quelques années, c’est le comédien noir Eddie Georges qui avait incarné Jules César au théâtre, à Nashville (USA). « Et pourquoi pas William Wallace incarné par Eddie Murphy et Vercingétorix par Jamel Debbouze ? » interroge ironiquement  un internaute.

A contrario, peu de chance de voir Leonardo Di Caprio interpréter Martin Luther King ou Denzel Washington jouant le rôle du propriétaire de l’Amistad …

Photo : DR
Breizh-info.com, 2016, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

7 Commentaires

  1. Fut un temps (voir très récemment) où de grands personnages historiques ou mythiques étaient interprétés par des blancs : Genghis Khan, Attila, une foule de pharaon et très régulièrement Jésus. Et j’en oublie certainement. Et personne ne vient chouiner….
    Bon, on a pas poussé le vice avec un Depardieu dans la Vie de Shaka Zulu ou un Benini pour le rôle de Montezuma. Reste qu’aux USA, il y a les fameux (fumeux) quotas ethniques à respecter (et des publics communautaires à mieux ciblés, ça va de paire), ce qui donne ce genre de dérive.

    Par contre, votre référence à Eddie Georges est réellement minable. On ne peut pas compter les milliers de pièces de théâtre ou des personnages de femmes ou d’étrangers sont interprétés par des hommes blancs. Et tout le monde s’en fout. On ne va pas au théâtre pour la recherche du réalisme ou rassurer ses psychoses raciales. Il fallait le faire quand même, cette histoire de Jules César afro-américain qui est à peu à près aussi représentatif du théâtre que Nabilla l’est de la littérature européenne. Il y a de l’hystérie dans l’air.

    • Remarque judicieuse pour la comparaison, cependant Ben Hur ( 1959 ) et ce cinema Hollywood a disparu. Nous somme en 2016, 50 ans plus tard. Jesus n’avais surement pas les yeux bleux; ce fut pourtant la représentation pendant des siècles.

      Je déduis autre chose. L’article et votre remarque sur le passé se rejoignent et accréditent la thèse que la religion du moment a changé. Les multinationales ont de nouveaux marchés. L’artiste avec le tout gratuit ( copie numérique CD, DVD … ) devient plus que jamais un support publicitaire, autrefois on payait les places et les disques. Les subventions culturelles sont maintenant une publicité étatique en France.

      Autre chose. En 2016, le physique est encore primordial, autrement nous n’aurions plus de star. Il existe même des stars, physique pur, pur événementiel, sans artistique derrière, payé à l’événement (Kardashian, Paris Hilton … ).

      Moi je ne m’en fout pas et je n’irai jamais voir ces films.

Comments are closed.