10/08/2016 – 07H45 France (Breizh-info.com)  – Nous avons relaté, lundi 8 août, le lancement du comité de soutien à Donald Trump en France. Alors que la campagne médiatique pro Hilary Clinton bat son plein en France, nous avons interrogé un des responsables du comité de soutien français à Donald J Trump , Vivien Hoch, qui a accepté de répondre à nos questions.

Breizh-info.com : Que représente le comité de soutien à Donald Trump en France ? Quelles actions menez-vous ?

Comité Trump France : D’abord et principalement un travail de réinformation permanent, notamment sur les réseaux sociaux (Trump France sur Twitter et Trump France sur Facebook), mais aussi à travers les médias du système, qui pourtant nous tournent autour afin de nous dévorer. Soutenir Donald Trump, a fortiori en France, c’est avoir le cuir solide.

Cette réinformation, ou déconstruction de tous les mensonges, des malhonnêtetés, voire des actes flagrants de propagande, est une tâche quasi-infinie, quand on voit le niveau que cela atteint. Préparez-vous à des événements organisés par le comité. Il est important de se soutenir et de se coordonner quand on fait ainsi face à l’ensemble du système.

Breizh-info.com : Etes-vous en contact direct avec son équipe de campagne aux Etats-Unis ?

Comité Trump France :  Nous avons des contacts avec son équipe basée à New-York, au moins pour les renseignements et pour les informer de nos démarches. Mais c’est tout. Notre impact de Français sur l’élection américaine est quasi-nul. Par contre, notre impact sur la France doit être majeur.

Nous avons aussi des relations avec les comités de soutien partout dans le monde : Canada, Australie, Suisse, Belgique, etc. Savez-vous qu’il existe également un comité de soutien Breton ?

Breizh-info.com : Nos analyses – faites par Pierre Toullec notamment – montrent qu’il a maintes et maintes fois changé d’opinion, que ce soit sur les armes à feux, et même sur l’immigration. 

Comité Trump France :    Dire qu’il a « maintes et maintes fois changé d’opinion » est clairement malhonnête. Cela prouve encore que certains, y compris dans notre milieu « hors-système », ne sont pas prêts à accepter de réels changements.

Nous rappelons que la primaire est un lieu d’élaboration et d’ajustement des éléments de campagne. Qu’ensuite il n’y a que les « vous savez quoi » ne changent jamais d’avis.

Qu’enfin, et surtout, Donald Trump n’est pas du système politicard. Il n’est pas arrivé en politique avec une doctrine pondue par des bureaucrates et des analystes de sondages. Il est arrivé en politique avec ses c*, son talent et, surtout, son bon sens. Les seules choses qui comptent en politique.

Breizh-info.com : Qu’en est-il de sa vision de politique internationale ?

Comité Trump France : Comme dans les autres domaines, Donald Trump impose une vraie rupture en politique internationale. Enfin !  Les Etats-Unis ont un rôle majeur à jouer. La politique internationale américaine est catastrophique depuis longtemps, et a empiré avec le très mollasson Obama.

Tous les choix des Etats-Unis ont été mauvais. Donald Trump apporte dans tout cela du bon sens, tant au plan géopolitique qu’économique. Donald Trump, c’est le choix d’une autre mondialisation. Une mondialisation heureuse et respectueuse.

Breizh-info.com : Qu’est ce que les Européens ont a gagner à soutenir Donald Trump à la présidentielle aux Etats-Unis ?

Comité Trump France : A de nombreux égards, cette présidentielle américaine est plus importante encore que les présidentielles européennes, a fortiori la présidentielle Française. Franchement, quel intérêt pour l’avenir de l’Occident que le choix entre François Hollande, Nicolas Sarkozy ou Alain Juppé ?
L’impact de l’élection de Donald Trump, en novembre, sera mondial. En plus d’avoir un impact majeur sur la géopolitique et sur la défense de notre civilisation, son élection amorcera la trumpisation de toutes les droites d’Europe.

La trumpisation, c’est principalement ne plus se soumettre devant glaive de nos adversaires : les médias officiels, le politiquement correct. Se trumpiser, c’est ne plus se soumettre, comme Trump ne s’est jamais soumis.

Breizh-info.com : Comment jugez vous la couverture médiatique des élections américaines en France ?

Comité Trump France :  Jamais un homme n’a jamais été autant attaqué par les médias du monde entier que Donald Trump. S’y mêle malhonnêteté, mensonges, propagande, avec de la haine pure et simple. Les conglomérats financiers et les états qui subventionnent ces médias n’ont aucun intérêt à ce que Donald Trump gagne ces élections, C’est pourquoi c’est dans l’intérêt du peuple, intellectuellement enchaîné à ces médias, qu’il les gagne.

La couverture médiatique française des élections américaines n’est pas pire qu’aux Etats-Unis ou que quasiment partout dans le monde, parce qu’ils participent tous du même mimétisme global. C’est une sorte de mondialisation malheureuse des intelligences.

Breizh-info.com : Pourquoi Hillary Clinton est-elle dangereuse selon vous ?

Comité Trump France :  Si par malheur et événement exceptionnel Hillary Clinton est élue, elle sera sans aucun doute la présidente la plus néfaste de toute l’histoire des Etats-Unis, et ce pour un nombre incalculable de raisons. Ultra-progressiste, porte-parole LGBT, inféodée à la finance et aux médias, mais également aux puissances islamiques les plus douteuses, elle symbolise tout ce que nous détestons de la gauche déconstructrice en France –  les milliards de la première puissance économique mondiale en plus. Elle pourrait même faire pire qu’Obama – c’est dire le danger ! La suite de la campagne et les révélations sur elle que Donald Trump distillera intelligemment jusqu’à novembre vous le prouverons.

Breizh-info.com : Qu’est-ce qui explique par ailleurs cette méfiance qu’on de nombreux élus Républicains vis à vis de Trump ?

Comité Trump France :  Que certains apparatchiks républicains se méfient du phénomène Trump, parce qu’il met leur système de pantouflards à plat, c’est tout à fait normal. Ils sont conservateurs dans le très mauvais sens du terme. N’oublions pas que leur petit jeu médiocre ont permis au pire président des Etats-Unis d’être élu, puis réélu. Mais derrière ces craintes enfantines et ses défections, il y a aussi de la couardise la plus élémentaire face aux médias, totalement déchaînés et entièrement organisés contre Trump et ceux qui le soutiennent.
Comme le dit Clint Eastwood, soutien de Donald Trump : on en a marre des mauviettes. La soumission provoquera la chute de l’Occident. L’insoumission lui permettra de se relever.

Vivien Hoch, membre fondateur du Comité Trump France . Propos recueillis par Yann Vallerie

Adhésion au Comité Trump France : 
50 euros

par chèque adressé à :
Comité Trump France
66 avenue des Champs Elysées – Lot 41
75008 Paris

Le site Trump France
Trump France sur Twitter
Trump France sur Facebook

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

9 Commentaires

  1. « il faut traiter les femmes comme de la merde », qu’il a dit le gars. En plus, les femmes qui l’accompagnent, complètement dénaturées, ressemblent plus à des travelos qu’à des femmes.
    Alors « se pas se soumettre »… J’avoue que là, il a raison.
    Avec tout ce qu’il se passe, je m’aperçois que les femmes ne sont défendues par personne, que ce soit face au style Musulman intégriste, ou le style Trump… et ses fans !

    • il n’a jamais dit cela, mais c’est une image-choc largement colportée pour le démolir dans l’esprit des femmes. Quant aux femmes qui l’accompagnent, si je regarde son epouse ou sa fille, je ne les ai vues  » denudées » que sur les vieilles photos d’elles ressorties par les journaux a scandales – mais nous avons vu la meme chose au sujet des femmes politiques francaises, donc, pourquoi s’offusquer ?

  2. Les carottes sont cuites : la belle Hilary va revenir nous montrer comment elle fait la guerre pour mettre du bordel en Europe.

  3. Etant donné que Trump – comme beaucoup de pseudo « patriotes souverainistes » – s’est spontanément soumis aux intérêts néo-soviétiques du Huylo, cet article ressemble à une blague. Il n’y a pas plus soumis que ce démagogue qui trahira bien évidemment toutes ses promesses faites aux Américains tant en livrant l’Europe centrale à la Russie.
    Par défaut, vaut encore mieux la harpie Clinton …

  4. Veuillez trouver le courrier que j’ai envoyé à madame Anne Deysines intervenante sur France 24 le 10 octobre

    Bonjour Madame,
    Je ne comprends pas que des
    universitaires comme vous se prêtent à des manipulations médiatiques en
    arrivant sur nos écrans comme spécialistes(comme ceux que l’on a vu dans
    le film « les nouveaux chiens de garde ») pour enfoncer le clou sur une
    opération politicienne visant à discréditer le candidat Trump aux
    USA.Bien qu’aucun candidat ne trouve grâce à mes yeux(et je retiens la
    citation de Noam Chomski qui disait que tous les présidents des USA
    présents ou passés devraient être jugés comme criminels de guerre)Mr
    Trump n’ a toujours pas de sang sur les mains comme madame Clinton et
    les républicains qui l’ abandonnent (C Rice,Obama,prix Nobel de la paix
    avec 2 guerres sur les bras et un camp de tortures à Guantanamo et j’en
    passe) et ressortir une histoire vieille d’au moins une décennie, c’est
    vraiment un coup bas.

    Mme Clinton qui a dû être une des
    premières à faire des fellations à son mari a trouvé tout à fait normal
    qu’il s’en fasse faire publiquement par d’autres ,on voit là le genre de
    considération dans lequel elle tient les femmes depuis qu’elle n’a plus
    les attributs qui font que les femmes attirent les hommes.

    Je pense que les citoyens américains(les
    plus humbles) ont fini par comprendre qu’une certaine classe politique
    et journalistique s’est complètement corrompue et sont prêts à voter
    pour n’importe qui comme nos concitoyens.Il est vrai que le traitement
    méprisant des journalistes français qui précèdent toujours le nom de
    Trump de milliardaire, comme si Bush ou d’autres ne l’avaient pas été
    dans l’espoir que le petit peuple(apparemment sympathisant)ne vote pas
    pour lui.

    Je constate, non pas une peur, mais une
    terreur chez les élites financières et politiques que Trump soit élu car
    ils ont peur que l’on touche à leur privilèges des milliards de fois
    supérieurs à ceux de notre noblesse d’avant 1789.Leur opposition chez
    les républicains en est un exemple extraordinaire qui montre bien qu’ils
    craignent cet homme décomplexé et provocateur de scandale.

    Madame, je ne vous salue pas car vous êtes bien dans le système.
    Oscar DIAZ MELSIO

Comments are closed.