Quand le chef Yves Camdeborde présente ses fournisseurs bretons dans une bande dessinée (très) gastronomique

A LA UNE

Victor Aubert (Acadamie Christiana) : « Le thème de notre université sera la communauté car nous pensons qu’elle est le socle du politique »

Du 16 au 22 août 2021 (avant-dernière semaine d’août) se déroulera une nouvelle université d'Académia Christiana, université des jeunes...

Fête de la musique 2019 à Nantes : vers une mise en examen de Johanna Rolland

« Le jeune homme est bien tombé dans la Loire pendant l’intervention policière » : depuis hier soir, des titres de ce...

Nico Prat – Benjamin Durand : « La victoire d’Oasis se situe dans un soft power mainstream par delà les classes sociales et les...

Les éditions Playlist society viennent de sortir un bouquin que tous les amateurs de rock doivent posséder. Avec Oasis...

Jean-Yves Le Gallou : « Une candidature Zemmour pulvériserait le front républicain » [Interview]

Les Bobards d'Or, traditionnelle cérémonie de la fondation Polémia qui récompense les médias de grand chemin, se sont déroulés...

Gens du voyage. Des occupations illégales de terrains qui exaspèrent maires et propriétaires

Phénomène récurrent en France, les occupations illégales de terrains par des gens du voyage, nombreuses ces derniers jours, exaspèrent...

Après les saisons hiver et printemps, place à l’été et à l’automne. Dans le tome 2 de la bande dessinée Frères de terroirs, le célèbre chef cuisinier Yves Camdeborde continue de nous présenter ses fournisseurs (maraîchers, vignerons, pêcheurs…) qui partagent avec lui le goût des bons produits et le respect du terroir. Parmi les fournisseurs du Comptoir du Relais Saint-Germain (Paris) figurent plusieurs bretons. On découvre les difficultés qu’ils rencontrent face à la concurrence des produits industrialisés. Chaque rencontre est intense.

On rencontre ainsi Annie Bertin, qui depuis 1992 produit à Vendel (près de Rennes) légumes et céréales (blé, maïs, féverole), permettant de préparer une cuisine classique ou gastronomique.

Connaissez-vous Les Confitures de Raphaël ? A Saint Coulomb, près de Saint-Malo, Raphaël produit de merveilleuses confitures. Son alchimie entre les fruits et le sucre est une grande réussite. Avec l’aide maintenant de son frère Cédric, il choisit des fruits parmi les meilleures variétés et raccourcit considérablement le temps de cuisson afin de préserver au maximum le gout d’origine.

freres de terroirs planche

Enfin, à Riec-sur-Belon, près de Pont-Aven, depuis 5 générations, la famille Cadoret perpétue respectueusement la tradition des huitres, en optimisant constamment les techniques de culture. En 1880, François Cadoret avait créé l’entreprise “Les Huitres Cadoret”. Il y a quelques années, Jacques Cadoret a passé la main à son fils Jean-Jacques. Aujourd’hui, aux Huitres Cadoret, 60 salariés travaillent pour réaliser un chiffre d’affaires annuel de plus de dix millions d’euros. 60% de ce chiffre d’affaires est réalisé à l’export (Italie, Russie, Chine…). Les 200 hectares de parcs d’élevage se situent à Carantec (nord Finistère) et à Binic (Côtes d’Armor). Après y avoir été élevées, pendant trois à quatre ans, les huitres rejoignent Riec-sur-Belon pour y être affinées pendant trois à six mois.

Pour présenter ces fournisseurs qui font partie de sa famille gastronomique, le chef cuisinier Yves Camdeborde a ainsi choisi la forme de la bande dessinée. C’est ainsi qu’il se bat contre le goût aseptisé des produits de la grande distribution.

Il a fait appel au célèbre dessinateur Jacques Ferrandez. Celui-ci reste connu pour sa série Carnets d’Orient qui raconte, avec un souci d’objectivité, l’histoire de l’Algérie. Ses planches sont rythmées d’aquarelles représentant les fournisseurs ainsi que leurs produits. Son dessin réalisé en couleur directe est lumineux.

Kristol Séhec

Frères de terroirs, carnet de croqueurs 2, 120 pages, Editions Rue de Sèvres, 22 euros.

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Hellfest 2022. Metallica, Guns n’roses, et 7 jours de concerts

La direction du Hellfest ne fait pas les choses à moitié. Elle vient d'annoncer une édition 2022 qui s'annonce...

Non à la peste éolienne ! Par Patrice Cahart

Ancien inspecteur général des Finances et ancien président du conseil d'administration de la Bibliothèque nationale, Patrice Cahart est avant...

Articles liés

Les Dark Kitchen, l’anti restauration par excellence ?

Plus les nouveaux concepts scabreux déferlent sur l'Europe, plus on est en droit de s'interroger sur la politique de colonisation mentale - plus qu'une...

Gastronomie. « Les tables de Nantes 2021 » vient de sortir

Le Guide gastronomique Les Tables de Nantes 2021 vient de sortir. Les tables de Nantes, c'est quoi ? On laisse le guide se présenter : Ce guide...

Auguste Escoffier ou la naissance de la gastronomie moderne

Des fourneaux français à la mondialisation de la gastronomie, un succulent portrait d’Auguste Escoffier, chef visionnaire qui a révolutionné l’art culinaire au tournant du XXe siècle. ...

Les salons Vins et Gastronomie de Vannes et Quimper n’auront pas lieu en juin

Suite aux annonces présidentielles, et face au contexte sanitaire actuel, GL events Exhibitions, l’organisateur des salons Vins et Gastronomie, prend toute la mesure de...