22/08/2016 – 04H00 France (Breizh-info.com) – Les éditions Tatamis font paraitre le 5 septembre prochain un livre coup de poing intitulé : « Pour un monde sans Islam ». Rédigé par Aquila, une Kabyle réfugiée en France, le livre apparait comme une réponse adressée à ceux qui estiment compatible une religion conquérante et politique avec notre civilisation.

Aquila est née au cœur de l’Islam en Algérie. Elle y (sur)vécut trois décennies avant de pouvoir s’en évader, comme d’une prison. Trois décennies dont une noire (ou rouge) : celle de la guerre civile au nom d’Allah, pendant laquelle le sang des Algériens et des étrangers (les moines de Tibhirine entre autres) y coule à flot.

Le terrorisme islamique par la terreur a mis à genou tout un pays. Contre vents et marées, en temps de paix comme en temps de guerre et au risque de sa vie, elle résiste et refuse de se soumettre à l’Islam.

Aquila ne s’est jamais sentie musulmane. Elle a rejeté très tôt la religion de sa naissance. Elle force son destin en quittant l’Algérie à 30 ans pour une terre non-musulmane : la France. Elle coupe les ponts avec sa famille qui voulait la forcer, même en France, à un mariage avec un musulman, et lui interdire d’épouser un non-musulman.

Devenue femme libre et indépendante en France, elle découvre que la France et l’Occident sont à leur tour des terres en voie de conquête par l’Islam. Le vecteur est l’immigration musulmane légale et illégale encouragée et subventionnée par la lâcheté des politiques et la naïveté des peuples qui les élisent.

Alors que des populations d’origine musulmane déferlent par milliers, parmi eux des terroristes déguisés en réfugiés, sur les rivages sud de l’Europe dans la sidération générale d’une société désarmée, elle quitte avec sa famille chrétienne la France pour un îlot de paix du Pacifique pour se soustraire à l’islamisation de l’Occident et au risque d’affrontement qui s’annonce. C’est au fil de ce périple, tant géographique que spirituel, qu’Aquila nous dévoile le visage de l’Islam qu’elle voit.

Elle nous alerte sur les dangers de l’islamisation du monde libre et de ce qui pourrait arriver si les gouvernements et les peuples d’Europe continuent d’ignorer la déclaration de guerre ouverte d’un courant de l’islam contre l’Occident. Un regard implacable et critique de l’intérieur, un témoignage précieux, une torche qui éclaire les ténèbres et montre la voie vers la lumière.

extrait : « Au nom d’Allah Akbar et de l’Islam, des militaires, des policiers, des journalistes, des intellectuels, des écrivains, des artistes, des hommes politiques, des étrangers furent assassinés par balles ou déchiquetés par des bombes de voitures piégées.

Au nom d’Allah Akbar et de l’Islam, des moines et des étrangers furent décapités.
Au nom d’Allah Akbar et de l’Islam, des voitures bourrées d’explosifs explosèrent en plein centre-ville, tuant des centaines de civils.
Au nom d’Allah Akbar et de l’Islam, des femmes enceintes furent éventrées, des foetus et des bébés furent fracassés aux murs ou mis aux fours.
Au nom d’Allah Akbar et de l’Islam, des milliers de jeunes filles furent violées et voilées, et des centaines furent prises comme butins de guerre et comme les Yazidis aujourd’hui, réduites en esclavage sexuel dans les maquis.
Au nom d’Allah Akbar et de l’Islam, de simples citoyens furent massacrés à la hache et démembrés …

Cet extrait d’un article datant de l’époque décrivant une scène devenue ordinaire presque quotidienne d’un massacre vous donnera une petite idée de l’horreur : « Pendant que les étendards de la mort happaient les âmes des innocents, nourrissons, enfants et femmes au milieu de flots de sang, les voisins attendaient leur tour [pour être égorgés] dans un état d’hystérie et d’épouvante poussé à l’extrême. » (Al Khabar, 24 septembre 1997)

L’auteur : Aquila est une kabyle née en Algérie où elle a vécu 30 ans, avant de pouvoir enfin partir en France pour s’y réfugier. Fuyant un mariage forcé, une culture où la femme est systématiquement rabaissée, et un climat de terreur permanente, elle a refait sa vie en France. C’est son premier livre, dix ans après son départ de la terre natale. En librairie le 05 septembre 2016

Pour un monde sans islam – Aquila – éditions Tatamis – 20€. En librairie le 5 septembre 2016.

 

16 Commentaires

  1. Et réfugiée en France, Aquila se fit tabasser tous les 3 jours par son compagnon alccolo…

    Pathétique votre site… Effectivement la France n’est plus ce qu’elle était, relevez le niveau les amis, vous n’avez plus les épaules assez larges pour porter les valeurs de vos anciens…

    • Je crois que le passage à tabac se fait dès l’enfance en algérie, ça commence dans la mosquée, pour bien faire rentrer dans la tête d’un gamin, ce qui ne rentrerait jamais par la raison, ensuite en france, il se fait suite au refus de céder son téléphone à une de ces merveilleuse chances pour la france.

    • Mais lol Hassan les méchants Français alcoolos qui tabassent leurs femmes, elle est belle l’histoire ; c’est vrai que dans les pays Musulmans les femmes sont tellement bien traitées. 99,3 % des femmes et jeunes filles égyptiennes ont été victimes de harcèlement sexuel !!! http://www.lemonde.fr/international/article/2013/11/12/l-egypte-pire-pays-pour-les-femmes-dans-le-monde-arabe_3512414_3210.htm
      Vous en avez pas marre de cette victimisation permanente, cette culture de l’excuse et cette sempiternelle inversion accusation. La moindre auto-critique, un semblant de recul semble vraiment impossible de votre côté ? Lorsque la France se vautre en permanence dans la culpabilisation du passé et l’auto-flagellation, navrant…

    • Vous voulez donnez des leçon à la France? vous qui n’êtes pas foutus de, au moins, conserver ce que les français ont crée et vous ont donné !! je n’ai pas souvent vu un pays aussi nul et autant de fainéants envieux et jaloux des autres, vous êtes mal vu des autres pays musulmans…pourquoi ??
      Et ce qu’elle dit est vrai, malheureusement.
      Et n’oublie pas que les prisons sont pour beaucoup d’algériens, leur résidence principale !!

  2. Kabyle ? Dites Algérienne de Kabylie. Elle fuyait quoi en Algérie ? Quelle terreur ? Quel mariage forcé ? Tout cela est du bidon! Elle recherchait une vie meilleure dans un pays développé. Tout le reste, c’est du pipo pour faciliter l’obtention d’une carte de séjour! D’ailleurs ne revient-elle pas souvent en Algérie ?

      • Je me disais bien que j’allais vous voir ici, n’est ce pas le « pas berbere »? Je vous sens à des kilomètres…

    • Tiens donc ! La Kabylie existe, contrairement à « l’Algérie » créée de toutes pièces par le colonialisme (le nom apparaît vers 1838). Il n’y a jamais eu de mariages forcés en « Algérie » ? C’est un scoop ! Pendant qu’on y est on pourrait aussi se demander pourquoi la France est plus développée que l’Algérie mais c’est une autre histoire.

    • Va demander à ma pote Nadia qui elle aussi s’est coupée de ses parents pour éviter le mariage au bled. Mais elle, elle est née en france.

  3. elle quitte l’islam pour le christianisme? en gros elle n’a pas fait grand chose sauf un aller simple pour l’enfer, laissez la vivre elle a droit comme tout être humain à revenir à l’islam avant qu’elle ne décède de mort naturelle. pour ce qui est du mariage forcé, elle a du tellement inventer et parler de ce mensonge qu’elle y croit dur comme fer, il y en a pleins qui à force de s’inventer des vies finissent par y croire

  4. Elle me dégoûte cette Aquila, elle déforme le vrai Islam des vrais mercenaires de la mort qui sali l’Islam pour pouvoir tuer en toute impunités, elle fait parti des gens de l’Islamophobie et elle nourrit les vrais racistes et Sioniste de ce monde, elle m’aime une grosse hâté el sioniste, chui Kabyle et g pas envie que le monde croit que nous sommes des hâtés et mécréant ( elle est totalement dans le faut concernant la vrai religion de l’Islam, terroriste n’est pas égal a la vrai religion de Paix et d’amour qu’est L’ Islam, encore une foi une qui va encore déshonoré notre peuple et nourrire la haine et le chaos par son sale livre de merde…

  5. Elle déforme totalement la vérité et nourrit la haine partout ou elle peut cette grosse mécréante d’Aquila, mais pour qui se prend elle pour osé dire que l’Islam est une religion de peur et de haine, si elle a choisi la voie des mécréant c son problème et qu’elle brûle en enfer, elle et son putain de livre de merde Sioniste, je suis une femme Kabyle est g pas envie que le monde croit qu’on est tous des mécréant comme elle, elle est comme tout c con qui confond terroriste et religion islam qui est purement utilisé pour servire leur fin, la religion islamique est belle et douce et paisible, elle peut faire ce qu’elle veut de sa vie baiser a loisir avec des koffars des juifs ect, fumé et manger du porc et boire de l’alcool on s’en fou, tant qu’elle salit pas notre religion…

  6. bonjour
    la Kabylie était chretienne et par la force, la terreur ,l’esclavage et le meurtre ,une grande partie de ce peuple a du se convertir a l’islam ,secte propageant la haine ….ce n’est pas pour rien que la resistance ancestrale KABYLE cherche l’indépendance !!!! et tu vois souhila ,ton discours est le reflet de la secte que tu veut défendre ,tu n’as que l’insulte et le mépris pour les autres et la croyance fausse d’une éventuelle supériorité !!!!

Comments are closed.