23/08/2016 : selon nos informations, une protection policière va être mise en place pour Rachid Abou Houdeyfa, qui l’avait refusé il y a quelques temps.

22/08/2016 – 14H00 Brest (Breizh-info.com) –L’Etat islamique appelle au meurtre de Rachid Abou Houdeyfa, imam de la mosquée Sunna de Brest. Un imam qui a toujours condamné le terrorisme islamiste, tout en prêchant un Islam rigoriste, ultra orthodoxe, inspiré du salafisme.

L’appel a été fait dans Dar al-Islam, la revue en Français de l’Etat Islamique.

Les islamistes décrivent l’ami du très controversé CCIF (collectif contre l’islamophobie en France) comme : « l’Imam de l’apostasie vendant sa mécréance avec éloquence. ». Il a été apostasié par l’Etat islamique pour plusieurs raisons :

  • son appel aux musulmans à voter aux élections en France et à participer au débat démocratique
  • « son invocation en faveur du Taghut du Maroc » après avoir déclaré en parlant du roi du Maroc : « que Dieu le préserve ».
  • ses références aux lois françaises, jugées comme transgressives (le « Taghut») par rapport aux préceptes de l’Islam par l’Etat islamique

Se référent au hadith n°3017 « quiconque change sa religion, tuez-le », l’Etat islamique appelle donc au meurtre d’un Imam dont les prêches sont pourtant particulièrement controversés en France, que ce soit sur la musique, mais aussi les femmes. Nadine Morano (LR) avait d’ailleurs réclamé son expulsion.

 Récemment, en pleine polémique sur le port du Burkini à la plage, Rachid Abou Houdeyfa a publié un message sur facebook à caractère ironique : « Par pitié que les femmes musulmanes abandonnent le burkini afin de mettre fin aux problèmes économiques et sécuritaires en France ! ».

Le 14 avril 2016, en pleine polémique sur l’imam de Brest et ses prêches, au  cours de l’émission « Dialogues citoyens », François Hollande avait déclaré à propos de Rachid Abou Houdeyfa : « Celui-là est français et ne peut pas être expulsé, mais son lieu de prière — je ne veux même pas utiliser ce mot — ce lieu de haine a été fermé ». La mosquée Sunna est, à ce jour, pourtant toujours ouverte.

A la différence des islamistes de l’Etat islamique, qui voudraient soumettre par la force et le sang les « infidèles », les salafistes, mais aussi certains musulmans orthodoxes – héritiers des Frères musulmans – souhaiteraient parvenir à islamiser les terres « infidèles » notamment par le prosélytisme religieux, la démographie, et l’influence. Au sein de l’Islam, différents courants s’affrontement, souvent de façon sanglante, dans l’optique d’une domination ultime de la Oumma, l’internationale musulmane.

La France, qui a accueilli et vu grandir depuis quelques décennies en son sein une forte population musulmane, se retrouve au centre de conflits qui ne concernaient, jusqu’ici, que le monde musulman.

Photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

5 Commentaires

  1. Que des cinglés s’entretuent n’a rien de très étonnant. Tamerlan a fait tuer encore plus de musulmans que de chrétiens ou d’hindous, ce qui n’est pas peu dire.

  2. Les Bretons doivent à nouveau se gèrer eux-mêmes,
    ainsi ils feront comme bon leur semble !
    Cela apparait encore plus au grand jour, le france et ses politiques c’est la disparition de la Bretagne à terme
    (comme l’Alsace qui officiellement n’existe plus ..mais grand-Est !).
    La France c’est :
    Assassinat du Gallo-Roman et du Breton
    Amputation (provisoire) de son poumon économique(40% !) Nantes-st.Nazaire de façon anti-démocratique (!)
    Marine Marchande laissée en désuétude..alors que les petits pays souverains Voisins ..Belgique , Pays-bas..misent bcp sur ce secteur crucial et ont
    la possibilté , la liberté de la faire..évidement !
    La France métisse à outrance tous les terroirs (un migrant installé avec famille c’est 1000e/mois ces budgets qui manquent à nos jeunes locaux diplomés et le dévelloppement de l’emploi, ceux ci doivent partir !)
    Bref, il faut l’émancipation de la bretagne..la france et ses tribus..ER MAEZ..dehors !
    Broadel Vreizh o stourm.

Comments are closed.