plouvier

08/09/2016 – 06h45 Rennes (Breizh-info.com) – Le 6 septembre, Bertrand Plouvier, chef de file de l’opposition (LR) à la mairie de Rennes, a adressé un communiqué à la presse dans lequel il dénonçait l’insécurité régnant dans le centre-ville. Pas un mot toutefois sur les mineurs isolés étrangers, principaux responsables des exactions qui se multiplient ces derniers mois.

« Encore une fois, la ville de Rennes s’illustre par une inquiétante montée en puissance d’agressions, trafics de stupéfiants nuisant à la tranquillité des riverains, commerçants et usagers de la place de la République.» indique Bertrand Plouvier qui s’attaque à la gauche : « L’angélisme de la gauche rennaise se retrouve, comme souvent, confronté à une réalité insoutenable. Les Rennais paient aujourd’hui dix années d’inaction politique du PS en matière de sécurité à Rennes. Il est urgent que la ville de Rennes apporte tout son soutien humain et matériel pour assurer la sécurité des Rennais sur son territoire. »

Il ajoute : « Ce qui se passe à Rennes, place de la République, est à l’image de ce qui se passe au niveau de l’Etat. Le laxisme et le manque d’autorité, dont font preuve la Maire de Rennes au niveau local et le Ministre de l’Intérieur au niveau national, laissent croire aux délinquants qu’ils peuvent jouir d’une impunité totale.

La sécurité et la tranquillité sont un droit pour les Rennais et devraient être une priorité pour la municipalité et l’Etat. Nous le rappelons : la sécurité est la première des priorités. Les élus d’Alternance 2020 demandent à la Maire de Rennes de faire preuve de réalisme et d’objectivité et de saisir le Ministre de l’Intérieur pour endiguer les problèmes récurrents de délinquance et faire respecter l’ordre place de la République. Nous demandons également le redéploiement du dispositif de vidéo-protection et le renforcement des forces de police. Une nouvelle fois, les faits démontrent que la Maire de Rennes et son équipe ne sont pas à la hauteur de la situation. »

Saluant le travail des forces de l’ordre, Bertrand Plouvier – qui fait partie de l’équipe d’Alain Juppé pour la primaire des Républicains – réclame des mesures fortes pour endiguer cela ; il ne les précise toutefois pas. Gilles Pennelle, responsable du Front national en Bretagne, a lui sa petite idée sur les mesures à mettre en oeuvre, comme il le révèle sur sa page facebook : « Deux mesures pour rétablir la sécurité : punir sévèrement les voyous et expulser les délinquants étrangers ! ».

Une chose est certaine : sans mesures fortes prises dans le centre-ville de Rennes, et alors que les commerçants ont connu des mois assassins pour leur chiffre d’affaires – qui viennent d’être financièrement compensés par l’État – la situation pourrait rapidement devenir très tendue entre trafics, vols, violences récurrentes qui provoquent la colère des riverains.

« Encore faudrait-il appeler un chat un chat et nommer les responsables de cette zone de non droit qui s’installe petit à petit à Rennes. Sinon les actions des collègues seront vaines » nous dira – en conclusion – un policier rennais à la retraite.

Photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

1 COMMENTAIRE

  1. il fait de la pub pour les prochaines élections, ces connards dénoncent à tout va, mais ne font rien, c’est juste pour que les français n’oublie pas les noms des partis qui ont dénoncé ce qu’on connaît depuis longtemps, il faut les descendre en les piégeant à leurs propre jeux

Comments are closed.