Les éditions Pierre de Taillac ont publié au mois de Mai 2016 un superbe ouvrage intitulé « l’art de conduire une bataille : les tactiques des plus grands stratèges de la bataille de Cannes à la guerre du Golfe ». Rédigé par Gilles Haberey et Hugues Perot, il s’agit d’un ouvrage important.

Avez-vous toujours rêvé de découvrir les secrets des grands stratèges ? D’apprendre comment triompher sur les champs de bataille ? Cet essai inédit présente les onze tactiques les plus efficaces de l’Histoire. En s’appuyant sur de nombreux exemples historiques, Gilles Haberey et Hugues Perot les analysent et expliquent pourquoi elles ont permis de vaincre. De l’Antiquité à la fin du xxe siècle, le lecteur plonge ainsi au coeur des batailles les plus célèbres et découvre, juché sur les épaules des  grands stratèges, les tactiques les plus redoutables : créer la surprise, contre-attaquer au bon moment, disloquer par le choc, frapper sur les arrières, mener une embuscade…

Le colonel Gilles Haberey est Saint-cyrien, breveté de l’École de guerre. Il a notamment commandé le 92ème régiment d’infanterie de Clermont-Ferrand.
Le lieutenant-colonel Hugues Perot est Saint-cyrien, breveté lui aussi de l’École de guerre. Il a été engagé au Kosovo, en Côte d’Ivoire, en Afghanistan.

Le livre est passionnant. Il permet de voir l’évolution, en pratique, des tactiques lors de grandes batailles. On pourra ainsi passer d’Hattin (1187) sur les traces de Guy de Lusignan, à Leuthen (1757) aux côtés de Frédéric II de Prusse sans oublier la percée de Sedan (1940) derrière Gamelin ou Guderian.

Chaque grande bataille est présentée avec la situation générale (précédée d’une introduction), la description des forces en présence, puis le déroulement de la bataille et enfin les enseignements stratégiques à tirer de cette opposition. Le livre, particulièrement pédagogique, est à mettre en bonne place dans sa bibliothèque, à côté des ouvrages fondamentaux sur la stratégie militaire.

On notera, enfin, une des phrases essentielles du livre, à propos des enseignements à tirer : « ces exemples invitent l’humilité face au phénomène guerrier, car il ne faut jamais nier à l’ennemi la capacité à être plus intelligent que soi« .

L’art de conduire une bataille, Haberey-Perot, Pierre de Taillac éd. ( 26,90 €)

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine