JO Paralympiques de Rio. Marie-Amélie Le Fur, une bretonne en Or !

A LA UNE

14/09/2016 – 07H25 Rio (Breizh-info.com) – L’athlète bretonne Marie-Amélie Le Fur a remporté lundi 12 septembre sa deuxième médaille d’or, sur 400 m (T44), en battant le record du monde (59″27). Elle porte ainsi à onze médailles le score de l’équipe de France. Vendredi 9 septembre, elle avait déjà remporté le concours du saut en longueur ; c’est son troisième titre obtenu aux Jeux paralympiques, en effet, elle avait été sacrée sur 100 m à Londres en 2012. Elle avait également récolté deux médailles lors des jeux de Pékin.

Native de Vendôme (Loir-et-Cher) mais aux origines bretonnes (Le Fur signifiant « le sage » en breton), Marie-Amélie Le Fur a été amputée de la jambe gauche à 16 ans, suite à un accident de scooter intervenu en 2004. Elle recommencera à courir le 31 juillet 2004, quatre mois  jour pour jour après l’accident.

Elle pratique l’athlétisme depuis l’âge de 6 ans et voulait devenir pompier professionnel. Après avoir décroché de nombreux titres départementaux et régionaux, au cours de l’année 2003, elle a réalisé la 4° performance française sur 1000 m en 2′ 58 .Ce fut l’événement qui propulsa son palmarès vers le haut avec deux titres de championne de France, en cross pompiers et 500 m piste pompier. L’accident mit un terme à ses projets professionnels.

En 2013, elle a été faite chevalier de la Légion d’honneur, un titre désormais attribué à de nombreux sportifs et acteurs notamment, ce qui suscite des critiques puisqu’à la base, cette distinction fondée par Napoléon récompensait les militaires comme les civils ayant rendu des services éminents à la Nation.

« J’espère à travers mon histoire et mes réussites sportives, promouvoir le handisport afin que tout le monde connaissent ces pratiques et puissent y accéder plus librement et facilement.» écrit Marie-Amélie Le Fur sur son site Internet. « Plus largement, faire parler du handicap permet également de mieux le faire accepter dans les mentalités, pour cela je réalise des sensibilisations auprès des jeunes dans les écoles, car ils représentent la génération future».
Marie Amélie Le Fur n’est pas la seule Bretonne à s’être distinguée lors de ces Jeux olympiques, puisque l’athlète Louis Radius (licencié en Ille et Vilaine) a obtenu le bronze, samedi 10 septembre, sur le 1 500 m (T38). Perle Bouge , de Rennes, a obtenu le bronze en aviron tandis que Tanguy de la Forest a terminé 4ème en tir à la carabine debout. On attend également les résultats de Katell Alençon en cyclisme, de Damien Seguin, de Bruno Jourdrain et d’Eric Flageul en voile ou encore de Solenn Thieurmel en basket.

Photos : wikimedia commons (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

« Wallah, je vais te tuer bêtement. Vive Macron ! ». La racaille en action contre des militants pro Zemmour à Toulouse

Des individus au quotient intellectuel visiblement déficient s'en sont pris hier soir à Toulouse à des jeunes militants qui...

Guingamp. Des centaines de manifestants pour la défense de l’hôpital et de sa maternité

Mais où sont toutes les familles qui ont bénéficié de la maternité de Guingamp au cours de ces dernières...

Articles liés