Rocade de Rennes. La limitation de vitesse serait un échec

A LA UNE

L’abstention selon Richard, Bernard, Arnaud et les autres…

De consultation électorale en consultation électorale, l’abstention progresse. C’est particulièrement vrai pour les élections régionales : de 20% en 1986,...

Bretagne. Retour sur les manifestations du 31 juillet contre le pass sanitaire

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans de nombreuses villes bretonnes contre le pass sanitaire, le samedi...

Morbihan : 7 fusillades en une semaine

Il semble que la mode des fusillades, qui semble s'être quelque peu calmée à Nantes - en moyenne "seulement"...

États-Unis. Vaccinés ou non, la charge virale est la même chez les contaminés au Covid-19 [Vidéo]

Aux États-Unis, le retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés est d'actualité car de récents travaux...

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

15/09/2016 – 07H15 Rennes (Breizh-info.com) – Depuis le 1er octobre 2015, les automobilistes sont contraints de rouler à 70 km/h au lieu de 90 km/h sur une partie de la rocade de Rennes. Cette mesure était le fruit de la volonté de Nathalie Appéré (PS) maire de Rennes et de ses alliés EELV au conseil municipal, qui y voyaient là « un geste pour la planète« . Pourtant, un an après l’expérimentation, il semblerait que le préfet puisse décider de repasser à 90 km/h sur une grande partie de la rocade, les résultats ne s’étant pas montrés probants.

 « Cette baisse de la vitesse fait partie intégrante d’un ensemble de solutions visant à améliorer la qualité de l’air et à faciliter la mobilité des habitants de l’agglomération », soulignaient à l’époque les élus d’Europe Écologie Les Verts à Rennes qui, comme à Paris, ont fait de l’automobiliste leur bête noire, avec l’assentiment du gouvernement, qui voit dans ces réductions de vitesse imposée la possibilité d’amasser un joli pactole avec les amendes radars infligées aux usagers.

Coût de l’opération « test » : 49 000 euros d’installation des 110 panneaux, sans compter le personnel mis à disposition pour travailler sur cette mesure. Des euros qui pourraient avoir été tout simplement jetés par la fenêtre, si l’expérimentation venait à être stoppée. En effet, selon Ouest-France, les accrochages entre voitures auraient augmenté, la fluidité du trafic ne s’est pas améliorée, et le changement de vitesse n’aurait pas eu d’effet probant en terme d’impact sur la pollution.

Les deux systèmes d’analyses de la pollution placés au sud et au nord de la rocade de Rennes n’ont d’ailleurs pas fonctionné durant des mois, signe d’un amateurisme qui interroge (un problème technique serait à l’origine de la panne, qui avait également été constatée pour le même procédé à Paris).

Seules les nuisances sonores auraient diminué, pour les habitants logés en bordure de rocade.

Si le préfet devait revenir sur cette limitation de vitesse fin septembre, cela constituerait un nouveau camouflet pour Nathalie Appéré, dont le bilan à Rennes (insécurité grandissante, casse lors des manifestations, hausse du trafic de drogue, problèmes avec les mineurs isolés étrangers …) ne semble sauvé que par des finances saines, comme l’a démontré le dernier rapport de la chambre régionale des Comptes.

A noter qu’au moment de prendre cette mesure, Bertrand Plouvier, leader de l’opposition rennaise (LR) avait jugé cette décision « dogmatique et irréfléchie » et qu’une pétition avait été lancée pour demander à Nathalie Appéré de revenir sur sa décision.

Photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Manifestations contre le pass sanitaire : vers un mois d’août mouvementé pour le gouvernement ?

Manifestations contre le pass sanitaire : vers un mois d’août mouvementé pour le gouvernement ? Débat du 31/07/2021 avec Rémi...

« Vous êtes rationnel, pourquoi nier l’efficacité des vaccins ». Laurent Ozon répond à un journaliste

Le journalisme mainstream se fait de plus en plus militant en faveur des mesures gouvernementales. Il suffit d'ailleurs de...

1 COMMENTAIRE

  1. En allant en Bretagne ( Finistère sud) cet été, nous sommes passé par la rocade nord de rennes, c’ est vrai qu’ à cette vitesse, nous avons eu le temps d’ observer les nombreux tags de part et d’ autre de cette rocade ! Ces tags situent le degré de saleté de cette ville !! Au retour, nous avons évité cette triste région de Rennes et sommes passé par Dinan et St Malo ! Pas de comparaison…….

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Rennes. Wilhem Houssin, un père de famille tabassé à mort par une « une bande de jeunes »

Wilhem Houssin était un père de famille de 49 ans. Il a été tué lors d'une agression gratuite par une bande, à Saint-Jacques-de-la-Lande en Ille-et-Vilaine...

Tyrannie sanitaire et refus de vaccination. L’épouse d’un pompier d’Ille-et-Vilaine annonce le licenciement probable de son mari

Le journal Média Presse Info a reçu le message d’une épouse dont le mari, pompier professionnel à Rennes, refuse de céder à la dictature...

Rennes : des ateliers « vélos queers en non-mixité »

Alors que les sénateurs ont adopté en avril un « amendement UNEF » demandant la dissolution des associations organisant des « réunion non-mixtes » où sont généralement interdits...

Rennes : Un quartier pour islamistes radicalisées ouvert à la prison des femmes

La célèbre prison des femmes inaugurera prochainement un nouvel outil pénitentiaire : un quartier de prise en charge des femmes radicalisées (=islamistes). Le chantier débuté depuis...