Migrants. Lesbos panse ses plaies après les événements de ces trois derniers jours…

A LA UNE

26.10.2016 – 07H00 Athènes (Breizh-info.com) – Le weekend dernier, les employés des services d’accueil du site (« hot spot ») de Moria, dans l’ile de Lesbos, ont été obligés de quitter leur poste de travail qui ont été par la suite incendiés par les migrants.  La proximité d’olivaies et de pinèdes a contraint les autorités à faire évacuer partiellement le camp en raison des risques d’extension des feux. Ainsi, environ 5700 migrants se sont répandus dans les rues…  Les sapeurs-pompiers, accueillis avec des jets de pierre, se sont trouvés dans l’incapacité d’agir. Une compagnie de MAT (l’équivalent des CRS en France) a été appelée sur les lieux pour rétablir le calme.

Les causes de ces mouvements sont multiples :

– une rumeur insistante dans le camp d’accueil laissait croire que des renvois massifs vers la Turquie voisine allaient être effectués.  Par ailleurs, de nombreuses rixes entre ces immigrés de 88 (quatre-vingt huit) nationalités différentes ont été officieusement signalées (la presse s’est bien gardée d’y faire écho) par les employés de ce qui est devenu centre de rétention.

– à la fin de la semaine passée (le 22/10) des immigrés musulmans avaient manifesté et jeté de la nourriture dont ils se plaignaient qu’elle n’était pas « halal » ou qu’ils suspectaient de contenir du porc, donc « impropre à la consommation », soutenus en cela par les ONG…

– les ONG étrangères en question, d’autre part, avaient elles-mêmes appelé les migrants à la révolte, sous prétexte que leurs véhicules avaient été saisis par les autorités car utilisés depuis plus de 6 mois sur l’île sans s’être conformés aux lois européennes (plaques minéralogiques inchangées et taxes de circulation non réglées).

– déjà au début du mois, l’île de Lesbos avait été choquée par le viol d’un adolescent pakistanais par un groupe de ses compatriotes, pratique apparemment fréquente mais mise en exergue pendant 2 semaines par la presse locale et nationale pour masquer les problèmes de vols et de violences subis au quotidien par les habitants de l’île.

Signalons que, malgré les « dispositifs » mis en place, environ 300 immigrés supplémentaires en provenance de Turquie  – essentiellement des hommes seuls – sont arrivés ce week-end à Lesbos, ce qui porte leur nombre total à plus de 6000, soit 15% d’une population locale de 85000 personnes ! Vous avez dit « Calais » ?

De notre correspondant à Athènes  L. Giellesse

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Démolition, le Journal d’Anne France, Alternative Ulster, Pôle emploi la machine à asservir, J-M Caradec : la sélection littéraire hebdomadaire

Démolition, le Journal d'Anne France, Alternative Ulster, Pôle emploi la machine à asservir, J-M Caradec : voici la sélection...

Nantes. Huit vide-greniers et autant de règles sanitaires ?

Maintenant que de nombreuses associations sont enfin au point quant aux règles sanitaires à appliquer aux vide-greniers, et qu’un...

2 Commentaires

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés