13/12/2016 – 05h00 Nantes (Breizh-Info.com) –  La Grande fête du livre organisée par les éditions Chiré à la Chapelle-sur-Erdre (Loire Atlantique) dimanche 11 décembre a connu un grand succès.

Les visiteurs pouvaient s’entretenir avec les nombreux auteurs présents  et se faire dédicacer leurs ouvrages. Parmi ceux-ci, on peut noter le père Michaël Brétéché, Francis Bergeron, Henri de Fersan, Jean-Claude Martinez, Bruno Mégret, Reynald Sécher, Jean Sévillia ou Henri Servien.

A 14h, ils ont pu écouter la conférence de Jacques Trémolet de Villers, suivie à 15h30 de celle de Philippe de Villiers sur son dernier livre : « Les cloches sonneront-elles encore demain? ».

A cette occasion, celui-ci  a bien voulu répondre à nos questions.

Interrogé sur la spectaculaire percée de François Fillon lors de la primaire de la droite et du centre ainsi que sur l’éclosion de son ancien fidèle, Bruno Retailleau, Philippe de Villiers estime que ces deux hommes ne croient pas aux idées desquelles ils se réclament.

Breizh-Info : Monsieur Fillon a fait une belle percée avec dans son sillage des gens comme Monsieur Retailleau. N’est-ce pas un petit peu, votre ligne de pensée, celle que vous avez semé par le passé, qui pourrait arriver au pouvoir au printemps prochain ?

Philippe de Villiers : Connaissant les deux hommes, connaissant leur passé, connaissant la pente de leur caractère, je pense que c’est une gigantesque imposture. Ces gens là prennent des idées auxquelles ils n’ont jamais cru, qui les ont portés là où ils sont, pour mieux les trahir ensuite lorsqu’ils seront au pouvoir.

Breizh-Info : Dans votre conférence, vous avez parlé de la supériorité de la civilisation occidentale sur la civilisation musulmane. Est-ce que vous pensez que le moment est venu de durcir le ton ?

Philippe de Villiers : Je ne durcis pas le ton, je dis les choses, c’est tout. Je pense qu’il y a deux droits inaliénables pour le peuple français : le droit à la continuité historique et le droit de préserver et de cultiver les richesses anthropologiques de notre civilisation. Simplement, il n’y a plus personne qui le dit. Tout le monde recule, tout le monde abandonne, tout le monde se couche… J’ai écrit ce livre pour réveiller les Français. C’est à la fois un cri d’alarme et un chant d’amour.

Propos recueillis par Nicolas Serrand et Vincent Le Tallec 

Photos : breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

16 Commentaires

  1. Fillon est adoubé par le Bilderberg et a été le premier ministre de Sarkozy cela devrait suffire à prouver que c’est un ennemi de la France et des français.

    • Les candidats aux prochaines présidentielles ! Double zéro.
      2017 – 2022, le retour en scène des patriotes, des nationalistes afin de virer par la force tous ces mauvais.

  2. Le nombre et la qualité des auteurs présents lors de cette 4ième manifestation aurait dû interpeller toute la Presse. Que nenni : pas une ligne, ni même dans OUEST FRANCE qui se prétend le plus grand journal d’information de l’Ouest, ni avant ni après. Il est vrai que des auteurs catalogués à droite ne sont « pas dans la ligne éditoriale et éthique » de la bienpensance, comme le festival de la BD de Blois vient de le faire savoir à Reynald SECHER (auteur de « Du génocide au mémoricide » relatif aux guerres de Vendée) pour lui interdire à vie sa participation ! Bravo et honneur à DIFFUSION DE LA PENSEE FRANCAISE (www.chire.fr) qui fournit les antidotes aux poisons de la décadence.

  3. Bravo et merci pour ce reportage bienveillant ; on n’est pas habitué à cela dans les média actuels ! Une petite précision l’organisateur principal était la librairie Dobrée de Nantes en association avec sa maison mère : Chiré . Fondateur en 1966 de cette maison qui vient de fêter ses 50 ans je vous ai vu pendant l’entretien et vous êtes jeunes ce que j’apprécie beaucoup . Bon courage pour la suite . Jean Auguy

  4. Fillon est le meilleur candidat. Il va pulvériser les gauches, dont Marine Le Pen. Vous allez voir qu’il va durcir le ton une fois élu. Il va rétablir l’ordre moral et tisser une diplomatie de fer avec Trump et Poutine. J’en suis convaincu. Ça se voit à son visage que ce n’est pas un clown comme Sarkozy ou Hollande. Les cinq prochaines années vont être politiquement passionnantes.

    Voilà pourquoi, je suis un filloniste convaincu.

    • Oui, oui, oui… en attendant, une fois élu candidat, on dira plutôt qu’il mollit le ton. François Fillon donne bien l’impression d’avoir analysé sans concession les cinq années qu’il a passées aux côtés de Nicolas Sarkozy. Mais s’il n’a pas su s’opposer davantage à ce dernier, saura-t-il mieux s’opposer à 65 millions de Français qui réclament des promesses, pas des actes ?

  5. « Je ne durcis pas le ton, je dis les choses, c’est tout. Je pense qu’il y
    a deux droits inaliénables pour le peuple français : le droit à la
    continuité historique et le droit de préserver et de cultiver les
    richesses anthropologiques de notre civilisation. Simplement, il n’y a
    plus personne qui le dit. Tout le monde recule, tout le monde abandonne,
    tout le monde se couche… J’ai écrit ce livre pour réveiller les
    Français. C’est à la fois un cri d’alarme et un chant d’amour. »

    De Villiers a entièrement raison, pourquoi ne se présente il pas ? Je sais qu’il a arrêté la politique mais son analyse nous manque

  6. Philippe de Villiers a eu raison trop tôt tout simplement.
    La démagogique, l’arme qui fait élire les mauvais depuis 50 ans

Comments are closed.