Pour voyager aux Etats-Unis, il faudra déclarer son compte Facebook

esta

27/12/2016 – 04H30 New-York (Breizh-info.com) – Pour se rendre, y compris pour un simple voyage, aux États-Unis, il faudra désormais montrer notamment son compte Facebook aux autorités. Et cela afin d’obtenir le document ESTA, obligatoire pour voyager sur le sol américain.

L’ESTA (Electronic System for Travel Authorization) est un formulaire obligatoire à remplir en ligne par tout ressortissant français en prévision de son voyage aux USA. Il permet d’avoir, en amont du voyage, une autorisation d’entrée aux USA sous le régime du VWP (Visa Waiver Program, remplaçant la traditionnelle « feuille verte »).

La demande d’autorisation ESTA est obligatoire depuis le 12 janvier 2009 pour tout passager :

– de nationalité française ou d’un pays adhérant au Visa Waiver program
– effectuant un déplacement aux USA pour du tourisme et pour moins de 90 jours
– transitant par les États-Unis dans le cadre d’un voyage effectué vers un autre pays. Dans ce cas, les demandeurs devront écrire « in transit » dans l’encadré réservé à leur destination finale.
– arrivant sur le territoire américain par voie aérienne ou maritime (hors bateaux privatifs)

Adultes et enfants (quel que soit leur âge) sont soumis à cette procédure. En revanche, l’ESTA n’est pas demandé aux personnes étant en possession d’un Visa, ni aux personnes se rendant aux USA par voie terrestre (depuis le Mexique ou le Canada). Le voyageur doit être doté de cette autorisation de voyage électronique avant d’embarquer sur un avion. A défaut, il se verra refuser l’entrée sur le sol américain.  L’ESTA est valable pour une durée de 2 ans ou jusqu’à expiration du passeport (si expiration dans les 2 ans à venir).

Désormais, durant la procédure pour obtenir ce document, il sera demandé de fournir les liens vers vos comptes sur les réseaux sociaux, Facebook et Twitter, évidemment, mais aussi Instagram, YouTube, Tumblr, etc. L’idée est de pouvoir vérifier que la personne demandant le document ne constitue pas une menace envers les USA.

Si les cases ne sont pas obligatoires lors du remplissage du formulaire, le risque existe toutefois que la demande soit refusée, par suspicion, et cela alors même que tout le monde ne possède pas forcément aujourd’hui de compte sur les réseaux sociaux. Par ailleurs, quid des comptes qui ne sont pas en libre accès ? Seront-ils eux aussi plus enclin à entrainer une interdiction de séjour ?

Avec cette mesure, l’administration Obama s’est attirée la colère des associations qui défendent les libertés aux États-Unis, comme le rapporte le site Politico. « Techniquement, le choix de déclarer ces informations est basé sur le volontariat », a déclaré Nathan White, le directeur d’AcessNow ONG qui milite pour un Internet libre et gratuit. « Mais le processus pour entrer aux États-Unis est compliqué et très encadré, et il est probable que la plupart des visiteurs rempliront complètement le formulaire plutôt que de risquer qu’on leur pose des questions supplémentaires, voir d’être intimidés par des policiers en uniforme, ces mêmes officiers qui décideront si vous représentez un risque pour la sécurité des États-Unis.»

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

ARTICLES LIÉS

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

2 réponses

  1. On a pourtant le droit de n’avoir aucun compte sur ces réseaux…même si ça, ça peut sembler suspect!!!

  2. pour ceux qui ont deja rempli une attestation de l esta en decembre qu il a t il d autre a faire ou a remplir ?? ou rien du tout ??

Les commentaires sont fermés.

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !