Marion Maréchal Le Pen à Fougères. Les antifas appellent à « ruiner la campagne » du Front national

A LA UNE

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Yves Chauvel (La Bretagne en héritage) : « L’argent de la Région doit aller en priorité voire intégralement aux associations qui promeuvent la Bretagne...

Alors que Le Télégramme publiait récemment les résultats d'un sondage sur les élections régionales à venir, nous n'y avons...

17/01/2017 – 08H15 Fougères (Breizh-info.com) –  Marion Le Pen donnera un meeting à Fougères ce vendredi 20 janvier. Pour les « antifas » et l’extrême gauche rennaise ce meeting marquera le début d’une opération visant à « ruiner la campagne » du Front national.

Tout le monde a encore en tête les violents incidents ayant émaillé différents meetings du FN à Rennes ces dernières années, incidents provoqués par l’extrême gauche. Mais également la multiplication des dégradations visant les permanences du Front national, à Brest, à Vannes ou à Nantes.

« le F.N, incarné localement par Gilles PENELLE, ne cache pas sa volonté d’entrer par Fougères en Bretagne, où de très nombreuses personnes se mobilisent contre leurs thèses racistes et démagogiques. Pour ce faire, ils n’hésitent pas à tenter de faire passer la ville pour ce qu’elle n’est pas : une ville acquise au F.N. Ils montent alors les travailleurs et travailleuses, les opriméEs, les  précaires les unEs contre les autres, plutôt que remettre en cause un ordre économique injuste et violent.» indiquent les « antifas », dans un communiqué signé par des collectifs qui – comme à l’accoutumée – ne signent jamais leurs appels nominativement.

Une manifestation contre la tenue du meeting de Marion Le Pen sera donc organisée,  le 20 janvier à 19h00 place Aristide Briand. « La question centrale n’est donc pas la seule présence du FN aux élections, c’est de ruiner par tous les moyens l’organisation de l’extrême droite et ses ramifications.» explique le collectif antifa Rennais qui ne cache pas sa volonté d’en découdre, dans la rue, avec les partisans de Marine Le Pen comme l’indiquent les propos qui suivent :

« Contre ces ennemis, institutionnels comme groupusculaires, nous appelons à reprendre la lutte sur les bases et les pratiques construites collectivement, dans les assemblées et l’occupation de la Maison du Peuple. Et par delà une opposition ferme dans la rue contre les fascistes du Front national, nous ne pourrons pas faire l’impasse sur une série de discussions plus larges : à travers la lutte contre l’extrême droite et le confusionnisme politique qui permet son avènement aujourd’hui, il nous semble indispensable de mieux comprendre qui sont nos ennemis et les positions que nous devrions combattre sans concession.Dans la rue, dans les assemblées, au boulot et dans les universités, nous appelons à nous coordonner pour mettre en pièce l’extrême droite et construire un mouvement révolutionnaire capable de balayer l’ensemble de ses idées !».

Interrogé sur cette manifestation à venir, Gilles Pennelle, du Front national, explique :  « Le FN est le premier parti chez les ouvriers (les derniers sondages évoquent  50% pour Marine aux Présidentielles ). Il est donc chez lui à Fougères . Les pseudos »antifas »  qui veulent manifester contre le FN sont en fait les chiens de garde du système ultra-libéral et capitaliste le plus injuste ».

Si l’extrême gauche bretonne a été particulièrement en verve durant le mouvement social contre la loi travail, essentiellement à Rennes et à Nantes, les « antifas » sont eux en perte de vitesse, ne parvenant pas, comme ils le rêveraient sans doute, à « unifier les luttes ».

Il suffit d’ailleurs de comparer les mobilisations « sociales » qui réunissent à chaque fois plusieurs milliers de personnes dans les deux principales villes bretonnes, aux mobilisations strictement « antifascistes » ou en faveur de l’immigration, qui ne comportent que quelques centaines d’individus tout au plus, comme à Fougères récemment – et cela malgré une large couverture médiatique.

Aux dernières élections régionales, la liste FN menée par Gilles Pennelle réalisa un score au premier tour de 20,91% à Fougères (1331 votes) arrivant en troisième position et sa qualifiant pour le second tour, contre 4,16% (264 votes) pour le Front de gauche de Xavier Compain et 0,66% pour celle de Gaël Roblin (42 votes), l’un des leaders des mobilisations « antifascistes » en Bretagne.  Pas vraiment comparable en terme de « popularité » donc , ce qui pourrait expliquer la volonté d’une mouvance archi minoritaire parmi la population d’en découdre.

Les forces de l’ordre devraient toutefois, ce vendredi, recevoir des instructions visant à empêcher toute exaction visant la plus jeune députée de France ou ses partisans.

Photo : Breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2017 Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Tour d’Italie (cyclisme). Caleb Ewan remporte la 5e étape du Giro 2021

La 5ème étape du Giro 2021 semblait réservée aux sprinteurs, c'est ce qui s'est passé. En conclusion, après une...

Argent public et immigration. Gilles Pennelle dénonce les manoeuvres de la Région Bretagne

Conseiller régional de Bretagne, Gilles Pennelle a dénoncé dans un communiqué une nouvelle subvention de la région Bretagne à...

6 Commentaires

  1. Déjà qu’aucune banque ne veut prêter au FN et mettre des bâtons dans les roues c’est honteux le FN fait donc si peur?Pas à moi au contraire je vais voter pour ce parti

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Tyrannie sanitaire. Le centre de shopping Alma à Rennes, précurseur du monde d’après ?

« J'suis cocu mais, content » chantait Serge Lama dans Les Petites femmes de Pigalle. Un précepte qui pourrait s'appliquer aux consommateurs qui, pas...

Rennes. Un individu fonce en voiture sur un policier

Dans la nuit du 5 au 6 mai à Rennes, du côté de la Prévalaye, quatre policiers qui réalisaient des contrôles ont été attaqués....

Une visite virtuelle du château de Fougères en 3D

Christophe Coupé, un internaute, vous propose une visite virtuelle du château de Fougères en 3D, réalisée par ses soins. Voici ce qu'il indique : En ces...

Rennes. La piscine de Bréquigny dégradée ce week-end

Y'a-t-il un endroit qui n'est pas touché par les incivilités actuellement ? Samedi 1er mai, des dégradations ont été constatées à la piscine de...