Crise migratoire : hausse des demandes d’asile et baisse des expulsions en 2016

A LA UNE

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

18/01/2017 – 07H00 Paris (Breizh-Info.com) – Les chiffres du ministère de l’Intérieur pour l’année 2016 sont tombés. Logiquement, l’impact de la crise migratoire se fait ressentir. Pour l’année passée, 85 244 demandes ont été enregistrées par l’Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA), dont 77 886 premières demandes (mineurs inclus) et 7 358 réexamens. Les demandes d’asile sont en hausse constante depuis 2007. La crise migratoire des deux dernières années a provoqué une hausse sensible de celles-ci.
Malgré cette hausse notable, les renvois à la frontière diminuent.

Une hausse constante des demandes d’asile

Sur les 85 244 demandes d’asiles déposées en France en 2016, voici la répartition des principaux pays d’origine des demandeurs d’asile comparé à l’année 2015 :

2015                                          2016

Soudan 5 091 Soudan 5 868
Syrie 3 403 Afghanistan 5 641
Kosovo 3 139 Haïti 4 854
Bangladesh 3 071  Albanie 4 599
Haïti 3 049 Syrie 3 562
Congo 2 937 Congo 2 549
Chine 2 814 Guinée 2 334
Albanie 2 245 Bangladesh 2 276
Irak 2 145  Algérie 1 972
Afghanistan 2 122 Chine 1 855

 

Sur les 85 244 demandes, l’OFPRA a rendu 70 052 décisions (13 % de plus qu’en 2015). 19 834 attributions d’asile ont été enregistrées, soit une augmentation de 40,5 % par rapport à 2015. Parmi ces attributions, 7 545 migrants ont obtenu une protection susbidiaire (hausse de 167,5 % par rapport à 2015). La protection subsidiaire est un statut accordé à toute personne dont la situation ne répond pas à la définition de réfugié mais pour laquelle il existe des motifs sérieux de croire qu’elle courrait dans son pays un risque réel de subir des atteintes graves.

Pour les migrants déboutés du droit d’asile par l’OFPRA, il reste la solution de saisir la Cour nationale du droit d’asile (CNDA). Celle-ci a octroyé l’asile à 6 517 migrants (augmentation de 21 % par rapport à 2015).

Au total, le nombre de décisions d’accord d’un statut de protection (réfugié et protection subsidiaire) prises par l’OFPRA et la CNDA s’établit en 2016 à 26 351, en hausse de 35,1 % par rapport au total des décisions positives de 2015.

Une baisse des sorties du territoire durant la crise migratoire

Le terme « sorties du territoire » recouvre plusieurs réalités :
Les éloignements forcés, caractérisés par la prise d’une décision d’éloignement et sa mise en œuvre par la contrainte.
Ceux aidés, caractérisés par la mise en œuvre d’une mesure d’éloignement sans contrainte, grâce à une aide au retour.
Les éloignements spontanés, sans contrainte et sans aide.

Alors que le nombre de migrants arrivant en France est en forte hausse, les mesures d’éloignement du territoire sont, pour la première fois depuis 2013, en baisse. En comparaison avec 2015, cette baisse s’établit à 16,5 %.

Quelle attitude face à la crise migratoire ?

L’ampleur de la crise migratoire a confronté l’Europe à des questions morales très fortes. En France, lorsque l’on ramène les chiffres des attributions d’asile et de sorties du territoire en pourcentage, on se rend compte qu’en 2016, pour la première fois depuis au moins 6 ans, on compte plus d’attributions d’asile que de sorties du territoire.

La direction prise par le gouvernement semble claire : moins d’expulsions et plus de demandes d’asile acceptées.

Tout cela alors que le peuple français semble majoritairement opposé à l’accueil des migrants

Photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Tours. Une manifestation LGBT avec zone interdite aux Blancs finalement annulée

À Tours, une manifestation LGBT organisée par le centre LGBTI de Touraine devait se tenir samedi 15 mai. Mais...

En réponse à Isabelle Le Callennec : Quel modèle énergétique pour la Bretagne ?

Lundi, nous avons publié une lettre ouverte d'Isabelle Le Callennec, tête de liste pour Les Républicains aux élections régionales....

1 COMMENTAIRE

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Vague migratoire. 1400 migrants ont abordé l’Europe ce week-end

Nouvelle vague migratoire en Europe, nouvelle capitulation des autorités. Plus de 1400 migrants sont arrivés, samedi et dimanche, à Lampedusa dans le sud de...

Loire-Atlantique. Le préfet va-t-il capituler sur la régularisation d’un migrant « face à l’émotion » ? [MAJ : Capitulation de la Préfecture]

MAJ du 27 avril 6h50 : Comme c'était prévisible, le Préfet de Loire-Atlantique, qui n'hésite pas à envoyer ses troupes faire de la répression...

« L’Allemagne. Mais normale » : l’AfD vote contre le port du masque obligatoire [Vidéo]

Réunie le week-end dernier lors d'un congrès à Dresde dans la perspective des élections législatives allemandes de septembre, la formation politique AfD va mener...

Italie. SOS Méditerranée débarque à nouveau des migrants africains subsahariens en Sicile

Plus de 100 migrants clandestins ont été débarqués en Italie par le navire de SOS Méditerranée, l'Ocean Viking. L'immense majorité provient d'Afrique noire tandis...