Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Saint-Nazaire. Un professeur écroué pour viol sur mineur

09/02/2017 – 14h00 Saint-Nazaire (Breizh-Info.com) – C’est un choc au lycée privé Notre Dame d’Espérance à Saint-Nazaire. Un professeur quadragénaire de Sciences Economiques et Sociales dans ce lycée catholique a été écroué après une accusation de viol sur un mineur de moins de quinze ans. Ce dernier n’était pas élève du lycée Notre Dame d’Espérance.

Deux plaintes pour deux faits commis entre fin 2015 et janvier 2017 dont un viol

Outre cette accusation de viol, une deuxième plainte aurait également été déposée par la famille d’un autre garçon extérieur à l’établissement. Ce professeur, en poste depuis environ 10 ans dans l’établissement nazairien, a été interpellé jeudi.

Il a immédiatement été placé en détention provisoire pour « viol sur mineur de moins de 15 ans , détention d’images de mineurs présentant un caractère pornographique, propositions sexuelles faites à un mineur de 15 ans par un majeur utilisant un moyen de communication électronique et suivies d’une rencontre, corruption de mineur de plus de 15 ans et corruption de mineur par une personne mise en contact avec la victime par un moyen de contact électronique », selon le parquet de Nantes cité par Le Télégramme, média subventionné à hauteur de 800 000 € par les contribuables en 2015.

Une cellule psychologique au lycée

« Je pense fortement aux victimes, à leur famille », indique Hervé Bonamy, directeur de l’enseignement catholique de Loire-Atlantique. « C’est vers eux en premier que vont nos pensées et notre soutien. […] Nous voulons la communication la plus grande possible. Nous avons d’abord prévenu les enseignants, les parents d’élèves et les élèves. »

Dès le début de la semaine, la direction de l’enseignement catholique de Loire-Atlantique a mis en place une cellule psychologique à disposition des 750 élèves du lycée. Une décision prise afin de faire face à l’émoi provoqué par cette affaire. Un parent d’élève a salué cette réactivité mais n’a pas mâché ses mots : « Certes, la direction a été rapide à réagir et a bien pris la mesure du problème. Mais franchement, quelle faute gravissime d’avoir exposé nos enfants à un tel prédateur ! »

Nicolas Serrand
Crédit Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017 Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Ensauvagement, Local, Société, ST-NAZAIRE

Montoir-de-Bretagne (44) : tentative d’enlèvement de mineure

Découvrir l'article

Politique, ST-NAZAIRE

Législatives 2024. Comment ont voté les quartiers « sensibles » à Saint-Nazaire ?

Découvrir l'article

ROSTRENEN

Rostrenen. Un roumain condamné à 30 ans de prison pour meurtre et viol

Découvrir l'article

ST-NAZAIRE

Agression au couteau lors d’une kermesse à Saint-Nazaire : une condamnation à 4 mois ferme…non exécutée

Découvrir l'article

Education, Ensauvagement, Local, Société, ST-NAZAIRE

Vivre-ensemble : Une école de Saint-Nazaire fermée suite à une agression de parents d’élèves

Découvrir l'article

ST-NAZAIRE

Incendie volontaire et coups de feu à Saint-Nazaire : Un appartement visé dans un quartier Ouest

Découvrir l'article

Ensauvagement, Immigration, Local, Société, ST-NAZAIRE

Saint-Nazaire : “Sales Français, je sais où vous habitez, je vous retrouverai”

Découvrir l'article

Immigration, NANTES

Immigration à Nantes : Un individu sous OQTF interpellé avec un couteau et des drogues, 24 heures après sa remise en liberté

Découvrir l'article

ST-NAZAIRE

Saint-Nazaire : les travailleurs de l’industrie en danger ?

Découvrir l'article

ST-NAZAIRE

Trafic de cocaïne à Saint-Nazaire : deux nouvelles peines de cinq ans de prison pour des dockers

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky