10/02/2017 – 07h15 Caracas (Breizh-Info.com) – Le Venezuela connaît depuis la prise de pouvoir d’Hugo Chavez (mort en 2013), et surtout avec son successeur Maduro, une crise économique et sociale très importante. La plus grande de son histoire.

La crise est d’abord économique. Les réserves de l’État, déjà amoindries par la corruption, ont été frappées par la chute des cours de pétrole, secteur qui représente 96 % des exportations et les deux tiers des recettes du pays. Le Venezuela s’est concentré sur le pétrole sans jamais chercher à diversifier son économie. La plupart des produits étant importés, les pénuries concernent désormais 80 % des aliments et des médicaments, et les produits de bases sont épuisés. Quant à l’inflation, elle devrait exploser à 1 660 % en 2017 (lire l’article de Libération au sujet de cette crise).

Nous avons interrogé l’un des responsables du mouvement Orden, un parti politique nationaliste dont la devise est « la Nation avant les partis politiques ». Il s’agit d’un parti jeune, qui ne s’est jamais présenté aux élections pour l’instant, mais qui attire 65 000 lecteurs sur les réseaux sociaux aujourd’hui.

Nous lui avons demandé ce qu’ils pensait de l’héritage de Chavez, de Maduro et de la crise en cours.

L’homme est très critique avec le régime de Chavez. Pour avoir une autre vision de ce régime, le lecteur pourra également se référer aux ouvrages publiés par Vincent Lapierre, journaliste ayant publié une biographie du dirigeant vénézuélien ainsi qu’un film et une traduction de ses discours.

Breizh-info.com : Qui était Chavez ? Comment a-t-il pris le pouvoir ? Pourquoi a-t-il réalisé un coup d’État ? Qu’est ce qui ne lui plaisait pas avec l’ancien président ?

Orden :  Chavez est le résultat de la mal nommée « quatrième République ». Depuis le renversement du Nouvel Idéal National (installé par le dictateur Marcos Jimenez) du 23 Janviers 1958, s’est installée la « démocratie du pacte de point fixe». (accord entre trois partis politiques).

Cette période bien loin d’apporter le bien-être et le développement, amena la corruption et la pauvreté, Ces partis se partagèrent le pouvoir durant des décennies, ce fut le point de départ du Chavisme grâce à l’insurrection militaire. Il profita de la rage et du mécontentement du peuple, du aux magouilles politiciennes, Ceci lui permit par la suite d’être élu à la présidence par les urnes.

Breizh-info.com : Qu’est ce que le bolivarisme ? Comment Chavez s’en est inspiré ?

Orden :  Le bolivarisme est un courant de pensée idéalisé par l’ancien président Chavez, qui se base sur l’ouvrage et la pensée de Simon Bolivar (avec San Martin et O’higgings, ils sont les libérateurs de l’Amérique du Sud). Cependant il faut prévenir que l’interprétation de Chavez est erronée. En effet il a voulu donner un aspect social au libérateur, ce qui est anachronique et antagoniste par rapport la nature de notre indépendance.

L’une des principales références de Chavez est Karl Marx ce qui est totalement contradictoire avec l’essence même d’une République, De l’autre coté, l’origine noble de Bolivar le rend incompatible avec l’idéologie marxiste.

Dans un autre ordre d’idée, l’inspiration sociale et bolivarienne sont incohérentes, puisque le propre de Karl Marx était de traiter de Bolivar de manière péjorative et méprisante, le qualifiant de lâche. Marx avait un double objectif : se moquer de Napoléon III et de Bolivar en même temps. (La décolonisation de l’Amérique du Sud eu lieu sous le pouvoir de Napoléon III).

Vouloir mélanger le socialisme avec notre histoire et nos héros fondateurs, contribua à semer l’hostilité sur notre Histoire et à diviser les Venezueliens pour qu’ils se détestent et s’affrontent entre eux.

Breizh-info.com :  Pourquoi a-t-il été élu quatre fois alors ?

Orden : Parce qu’il n’y a jamais eu de vrai leader prêt reprendre le pouvoir. Tous les autres opposants étaient sûrs de leur défaite. Lénine qui a toujours estimé qu’il était nécessaire de créer une opposition complaisante, pour permettre à la révolution communiste de triompher dans les premières années.

Breizh-info.com : Quel est le bilan et l’évaluation de ces quatorze années au pouvoir?

Orden : Pour les résultats concrets, seulement de la misère et de l’appauvrissement. Il suffit de voir l’état de notre nation actuellement. Comment se fait il qu’un pays comme le notre, qui a tant de ressources puisse souffrir d’une crise pareille ? Je vous laisse réfléchir !

Breizh-info.com : Quelles sont les différences entre Chavez et Maduro ? Que pensez vous de lui?

Orden : Il n’y a pas de différences, les deux ont amené le pays à la ruine morale, mentale et matérielle. Chavez a suivi les directives du castro-communisme de Cuba. Maduro en fait de même. Ils ont seulement amélioré les techniques de travail pour donner l’impression d’authenticité.

Breizh-info.com :  Pourquoi le pays est en crise? Avec un taux d’inflation record et un niveau de vie très bas, les médecins quittent le Venezuela…

Orden : A cause de la grande quantité de socialistes qui séquestrent la politique au Venezuela depuis des décennies, se partageant le pouvoir, faisant de la sphère publique un entre-soi. Ils ont détruit l’économie en étranglant l’industrie nationale, en expropriant les entreprises et en important massivement de tout.

La monnaie nationale n’est pas soutenue par les industries, ni par la production, ni par l’or, ni par les réserves monétaires internationales. C’est pourquoi l’inflation continue de croitre et par conséquent les conditions de vie du peuple sont de pire en pire, Il n’y a pas seulement les médecins, nous assistons à une fuite des cerveaux qui participent au développement  au pays (ingénieurs, architectes, avocats, professeurs d’université…)

Breizh-info.com : Pourquoi Maduro ne quitte pas le pouvoir ? Pourquoi n’accepte-t-il pas des élections?

Orden :  Parce qu’il ‘a beaucoup trop d’intérêts en jeux et beaucoup à perdre. C’est simple, si Maduro s’en va, c’en est finit de l’argent facile pour son cercle privé.

Breizh-info.com : Qui peut rétablir le contrôle dans ce pays? Et que faire pour développer l’économie?

Orden :  Il est évident qu’aucun acteur politique prétendument de l’opposition ne peut rétablir l’ordre et le contrôle du Venezuela pour différentes raisons :

1/ Ils partagent tous la même idéologie : Le socialisme.

2/ Ils ont démontré qu’ils étaient complaisants et doux envers le régime.

3/ Ils prolongent la crise avec des promesses électorales laissées sans suite.

C’est pour cela que nous, le mouvement nationaliste ORDEN, nous nous définissons comme le seul acteur politique capable d’aborder les problématiques du Venezuela et de prendre les solutions d’urgence pour rétablir l’ordre et la tranquillité du pays. Au niveau économique, à la différence des libéraux qui affirment que nous devons laisser le FMI gérer la situation ou la Banque Mondiale, pour améliorer la situation. Nous croyons que cela augmentera au contraire le degré du problème.

Tout ceci est écrit dans notre programme politique, nous devons nous focaliser sur le développement de nos industries nationales, qui produiront des biens de consommations permettant de satisfaire le marché national.

Nous devons aussi relancer l’agriculture pour nourrir notre peuple, et sortir de tout ce qui engendre des coûts injustifiés pour l’Etat, comme les entreprises déficitaires et l’administration publique improductive.

Breizh-info.com :  Votre parti Orden, a t-il des solutions? Des propositions ?

Orden :  Notre programme politique a été présenté le 21 janvier 2017 à l’occasion de nos cinq années d’existence. Ce plan aborde une première phase axée sur trois thématiques : L’éducation, la sécurité et l’économie.

Au cours de l’année nous continuerons à développer d’autres thématiques et nous aborderons les problèmes graves du pays. Il est important de signaler qu’aucun autre parti politique de la “coalition d’opposition” n’a présenté de programme concernant ces problèmes. Au contraire, leurs discours et propositions tournent autour de la farce électorale et perpétuent le régime communiste.

Breizh-info.com : Quels sont les autres problèmes rencontrés aujourd’hui au Venezuela ?

Orden :   Il y a beaucoup de problèmes de longue date au Venezuela . La culture et l’éducation ont été négligées. La corruption est devenue quelque chose de normale dans notre société. Les Vénézuéliens voient dans les élites des personnes corrompues, des voleurs sans formation ni éducation pour gouverner et pour exercer le pouvoir. Ils ont perverti les Vénézuéliens.

Les résultats sont apparus un peu plus tard, avec une hausse des délits, une décomposition morale de la nation, une corruption accrue dans toutes les administrations, des conditions de vie misérables, une fuite des cerveaux massive, un appareil productif en retard et une économie au point mort.

Propos recueillis par Christophe Daniou

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017 Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

1 COMMENTAIRE

  1. Là où le socialisme passe, l’économie ne repousse plus (Attali)…..
    Je ne vois pas bien le rapport entre Bolivar 1820 et Napoléon III 1860, à part l’expédition du Mexique

Comments are closed.