Algérie, l’histoire à l’endroit, par Bernard Lugan

A LA UNE

Romain Petitjean (Institut Iliade) : « Nous formons des jeunes gens pour qu’ils deviennent des éveilleurs de peuple » [Interview]

Nous vous avons rendu compte cette semaine des travaux qui se sont déroulés lors du colloque de l'Institut Iliade,...

La nature comme socle. Retour sur le VIIe Colloque de l’Institut Iliade (2/2)

Après une première partie, suite et fin de la recension du VIIème colloque de l'Institut Iliade ayant eu lieu...

À la vie, à l’amour. Des mamans témoignent de la vie après le décès de leurs jeunes enfants [Interview]

Ils s'appelaient Gaspard, Siméon, Auguste. Ils étaient trois jeunes enfants, pleins de vie, qui sont décédés, des suites d'une...

Paul Conge : « Les droites radicales prospèrent sur certaines faiblesses structurelles de la France contemporaine » [Interview]

Paul Conge est journaliste à Marianne, où il couvre, entre autres, les questions judiciaires. Il vient de publier Les Grand-remplacés. Enquête sur...

Gilles-William Goldnadel : « En France , la liberté d’expression est sacrée lorsque l’outrance vient de gauche et maudite si elle vient de droite...

La loi Avia sur la « haine en ligne » est de retour par la porte détournée (et fort peu démocratique)...

L’africaniste Bernard Lugan vient de sortir un nouvel ouvrage, intitulé « Algérie, l’histoire à l’endroit ». Découvrez la présentation du livre ci-dessous :

Depuis 1962, l’écriture officielle de l’histoire algérienne s’est appuyée sur un triple postulat :

– Celui de l’arabité du pays nie sa composante berbère ou la relègue à un rang subalterne, coupant de ce fait, l’arbre algérien de ses racines.

– Celui d’une Algérie préexistant à sa création par la France à travers les royaumes de Tlemcen et de Bougie présentés comme des noyaux pré-nationaux.

– Celui de l’unité d’un peuple prétendument levé en bloc contre le colonisateur alors qu’entre 1954 et 1962, les Algériens qui combattirent dans les rangs de l’armée française avaient été plus nombreux que les indépendantistes.

En Algérie, ces postulats biaisés constituent le fonds de commerce des rentiers de l’indépendance. En France, ils sont entretenus par une université morte du refus de la disputatio et accommodante envers les falsifications, pourvu qu’elles servent ses intérêts idéologiques. Dans les deux pays, ces postulats ont fi ni par rendre le récit historique officiel algérien aussi faux qu’incompréhensible.

Cinquante ans après l’indépendance, l’heure est donc venue de mettre à jour une histoire qui doit, comme l’écrit l’historien Mohamed Harbi, cesser d’être tout à la fois « l’enfer et le paradis des Algériens ».

Ce livre répond donc aux interrogations fondamentales suivantes : l’essence de l’Algérie est-elle Berbère ou Arabe ? Avant la conquête française, ce pays fut-il autre chose qu’une province de l’Empire ottoman ? Les résistances d’Abd el-Kader et de Mokrani furent-elles des mouvements pré-nationaux ?

Que s’est-il véritablement passé à Sétif et à Guelma en mai 1945 ? La France a-t-elle militairement perdu la guerre d’Algérie ? Quelle est la vérité sur le « massacre » du 17 octobre 1961 à Paris ? Enfin, peut-on raisonnablement affirmer que la France ait « pillé » l’Algérie comme le prétendent certains ?

algerie

Table des matières :

Chapitre I : 
– L’Algérie est-elle Berbère ou Arabe ?

Chapitre II : 
– Comment des Berbères chrétiens sont-ils devenus des Arabes musulmans ?

Chapitre III : 
– Pourquoi Bougie et Tlemcen n’ont-elles pas créé l’Algérie alors que Fès et Marrakech ont fondé le Maroc ?

Chapitre IV : 
– L’Algérie, Régence turque oubliée ou marche frontière de l’empire ottoman ?

Chapitre V : 

– Abd el-Kader, une résistance « nationale » ou arabe ?

– Mokrani, une résistance « nationale » ou berbère ?

Chapitre VI :

– Que s’est-il passé à Sétif et à Guelma au mois de mai 1945 ?

– Sétif au-delà des mythes

Chapitre VII :

– 1954-1962 : la « révolution unie », un mythe ?

– La revendication berbériste

Chapitre VIII :

– Le FLN a-t-il militairement vaincu l’armée française ?

– La guerre d’Algérie ne s’est pas terminée le 19 mars 1962

Chapitre IX :

– Le 17 octobre 1961 à Paris : un massacre imaginaire ?

Chapitre X :

– La France a-t-elle pillé l’Algérie ?

IMPORTANT : CE LIVRE EST UNIQUEMENT DISPONIBLE VIA L’AFRIQUE REELLE

– 32€ pour livraison en France
– 36€ pour l’Europe
– 41€ pour le reste du monde

Pour le commander par carte bleue / Paypal ou chèque :

http://bernardlugan.blogspot.fr/2017/02/nouveau-livre-de-bernard-lugan-algerie.html

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017 Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

19 Commentaires

  1. Lugano ne parle pas du royaume NUMIDE Avec la plus ancienne ville du Maghreb CIRTA ( contastntine ) comme capitale . Il ne parle pas non du royaume zirides qui constitué tout le Maghreb qui a été fondé par Bologhine Iben Ziri
    Bref Lugano parle pas de l histoire de lAlgerie mais de certain passage seulement découpe
    Comment peut ont prétendre défendre la cause berbère et ne jamais cité le premier royaume berbère de l’histoire indépendant c’est à dire la Numidie
    Le FLN n’a pas la puissance militaire sur la France ( elle n’avait meme pas un seul tank ) mais elle a harcelé l’armée Française tout en mettant des revers diplomatique un peu partout à travers le monde
    Par contre lEmir abd al Kader a mis en échec la France militairement pendant 14 ans et a été trahi par les autorités Françaises et le sultan du Maroc sous ordre de la France après la bataille d Iisly
    Et est ce qu’on parle de la dette de blé que devait la France au royaume dAlger
    Ce monsieur Lugan veut diviser les Maghrébin en trois peuple différents alors que c’est un seul peuple et surtout il essaye de faire croire que la nation Algérienne est une utopie crée par la France sans racines
    Ont sait que tu travail aussi chez Israël News qui lui est réellement un etat fictifs sans peuple créé par des élites éparpillés à travers le monde

  2. Gagné ? Mais qu’à gagné l’Algérie ? Elle a les pieds dans la merde aujourd’hui et ses cerveaux la fuie. J’ai entendu de la bouche d’Algériens que la France ils la regrettent, celle des casinos et des bistrots bien tenus, par exemple…
    Si l’intelligence se mesure par la faculté à détruire son propre biotope ceux qui se réclament du FLN sont des prix Nobel !

    • On a gagné l’indépendance, abruti! La Mecque des révolutionnaires….
      Arrête de dire n’importe quoi, personne ne regrette la présence française si ce n’est quelques harkis et pieds noirs. L’Algérie durant la colonisation était un paradis seulement pour les pieds noirs mais pas pour les autochtones. Le mec qui parle de casinos et de bistrots, n’importe quoi!
      Comme on dit en Algérie, maintenant on a deux Algérie : une en Afrique et une en Europe! HAHAHAHA!!!

      Vive le FLN!

    • Ont verra des quels pays va imploser en premier
      Deja ton peuple n’existe pas
      Il est mélanger depuis la gaule le peuple français n’a pas d ADN type contrairement au peuple Maghrébin ton pays c’est un hôtel pour sionisme et Franc maçonnerie mais inchallah L islam vous sauvera

      • Mais arrête ! L’Algérie a été colonisée par de nombreux peuples et tous n’étaient pas maghrébins. La Turquie par exemple…

        • Les états barbaresques (royaume de Tunis , royaume d’Alger Et régence de Tripoli payé un tribu à Istanbul en échange de protection militaire sous le principe de la ouuma ( communauté musulmane ) Et pour contre la Requonquista
          Aucun peuple à coloniser véritablement lAlgerie sauf la France et c’est ce qui cause son déclin

          • C’est la France et d’autre colons, qui ont construit ses ports à l’Algérie à partir de 1848.

            Quant au Turcs, je ne crois pas qu’ils aient demandé aux Algériens pour s’installer chez eux et plutôt que de parler d’Oumma, parlons plutôt d’impôt.

            Non, ce qui forme le déclin de l’Algérie, ce sont ses fondamentalistes. La guerre civile post coloniale des 10 dernières années en est la preuve manifeste, et vous le savez très bien !

          • ecoute va te renseigner c’est BARBEROUSSE proclamé roi d’alger qui a demandé de laide au Ottoman tu comprend ? ils etaient tout les 2 allié a Francois premier contre charles quint a lepoque de soliman le magnifique
            tu veux le liens du putain de traié de paix et d’amitié entre les USA et le royaume d’ALGER sa te suffit comme preuve ?.???
            https://fr.wikipedia.org/wiki/Trait%C3%A9_de_paix_et_d'amiti%C3%A9_entre_les_%C3%89tats-Unis_d'Am%C3%A9rique_et_la_r%C3%A9gence_d'Alger

          • Relis moi bien : La période que tu me décris est antérieure à 1848 (on va peut être pas remonter à Lucie, notre ancêtre à tous, si ?!), 1848 est la période à partir de laquelle les français ont commencé à investir en Algérie.

          • Les Français ont détruit les anciennes villes romaine et berbère pour construire leurs bâtiment aussmanien maconique
            90 pour cent de la basse casbah d Alger a été détruite des 1948 alors que c’était la plus grande médina du monde
            Au lieu de construire à côté
            Et tout ce que vous avez construit c’est pour les colons

    • C’est la France qui c’est suicide en décidant de nous attaque lol nous ont est coriace ont perd jamais vraiment Et le rouleau compresseur continue ta fille je vais la convertir lol

  3. Escuses je veut pas te manquer de respect mais vu ton pseudo et tes origines je cherche meme pas à discuter avec toi car j’ai entendu un tat de conneries Afrique centriste que je vous lis seulement quand j’ai envie de rigoler je parle avec seulement des Arabes asiatiques ou occidentale
    Cordialement

  4. Je suis là parce que vous êtes venu nous colonisé et que vous avez pas le courage de nos grand parents pour le boulots d Homme ton père devait préféré etre postier et ton grand père était un colabo quand le miens a libéré ton pays qui de part ces faits incontestable est devenu le miens
    Les maures en 700 sont venu vous civilisé et vous apprendre à faire les ablutions
    Quand vous restez 2 mois sans vous l’avez ont vous a tout appris

Comments are closed.

Les derniers articles

Comment on formate un peuple ? Le 67 ème numéro de Réfléchir & Agir vient de sortir

Comment on formate un peuple ? C'est la question que se pose (et à laquelle tente de répondre) la...

Pourquoi tant de haine ? #30. Hommage à Emmanuel Ratier, avec Xavier Poussard

Pourquoi tant de haine ? est une émission d’ERFM, la radio en ligne et en continu d’Égalité & Réconciliation. Pour ce...

En 2019, les Sauveteurs en Mer ont pris en charge près de 37 000 personnes

En 2019, les Sauveteurs en Mer ont pris en charge près de 37 000 personnes : 10 900 secourues, 24 800 soignées et 1...

Aire de España. Les fiancés de la mort se donnent rendez-vous à Ruffiac (56)

Il n’est pas banal de trouver au coeur de la campagne bretonne un restaurant espagnol dont un des créateurs est un ancien légionnaire des...

Sécheresse. Un été 2020 historiquement sec… pour la 3e année consécutive

L'été 2020 a été le plus sec jamais enregistré depuis 1959. Un record qui est repoussé pour la troisième année consécutive. Été le plus sec...

Covid-19. Rien d’alarmant depuis 15 jours sur la planète

L’analyse des nombres de décès déclarés par les États montre que l’épidémie n’a pas pris d’ampleur significative sur la planète  cours des quinze derniers...

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Autres articles

- Pour nous soutenir -