24/02/2017 – 07h00 Nantes (Breizh-Info.com) – C’est dimanche 19 février, en fin d’après-midi, juste après les visites dominicales, qu’un surveillant du centre pénitentiaire de Nantes a eu le nez creux. Dans un faux plafond des toilettes du parloir, il a découvert trois paquets de cannabis de 100 g chacun.

A la revente, cela constitue un pactole de 1 200 à 2 000 €. En prison, cela peut parfois valoir beaucoup plus…

Pour connaître l’identité de la personne ayant introduit la drogue dans l’enceinte de la prison, une enquête va être menée par la brigade des stupéfiants de la Sûreté départementale de Nantes.

[cc] Breizh-info.com, 2017 Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine