Nantes : des policiers municipaux pris à partie par des marginaux avec chiens

A LA UNE

Gens du voyage. Des occupations illégales de terrains qui exaspèrent maires et propriétaires

Phénomène récurrent en France, les occupations illégales de terrains par des gens du voyage, nombreuses ces derniers jours, exaspèrent...

Cyclisme. Tour de France 2021. Le parcours détaillé étape par étape [Analyse]

Le Tour de France 2021 se rapproche à grands pas. Après vous avoir présenté les 4 étapes bretonnes dans...

Alain de Benoist : « Mieux cerner la personne du Jésus de l’histoire et l’état actuel de la recherche » [Interview]

Alain de Benoist vient de sortir L'homme qui n'avait pas de père. Le dossier Jésus, livre enquête sur Jésus,...

Eric Léost : « La richesse du Patrimoine breton témoigne de temps anciens radieux » [Interview]

« Glad Breizh-Le Patrimoine breton » est une nouvelle revue (deux numéros sortis à ce jour) qui se consacre,...

Alexandre Cormier-Denis : « Le Canada – et par extension le Québec – est le pays qui subit les changements ethno-démographiques les plus importants...

Alexandre Cormier-Denis,  est un chroniqueur et militant nationaliste québécois. Il est principalement connu pour avoir fondé le média alternatif Horizon Québec Actuel et la chaîne YouTube NomosTV....

15/03/2017 – 15H35 Nantes (Breizh-info.com) –  La mairie de Nantes a décidé de débarrasser le centre-ville des regroupements de marginaux avec chiens. Du 1er mars au 31 octobre, un arrêté municipal prescrit l’intervention de la police municipale et le transport des animaux à la fourrière animale dès qu’un regroupement dans l’hyper-centre se fait avec plus d’un chien. Sauf que ce n’est ni Johanna Rolland, ni les autres élus qui sont allés en ville expliquer à la population concernée les effets de l’arrêté, mais la police municipale.

Mardi soir, vers 18h, la police municipale remarque un regroupement de jeunes routards avec plusieurs chiens près d’une sandwicherie au carrefour 50 Otages / Franklin Roosevelt. Une patrouille de policiers municipaux décide de leur expliquer l’effet de l’arrêté. « Sauf votre respect vos collègues m’ont tenu le même discours il y a trois quarts d’heure », répond l’un d’eux. Un autre, plus énervé, les prend à partie. Une policière municipale, défiée par trois personnes, dont deux très jeunes filles, tient bon « je vous dis clairement, les chiens on les emmènera ». Un routard réplique : « faudra savoir arrêter les armoires Louis XVI » en montrant son lourd sac : « et me mettre le gun [pistolet] sur la tempe ».

Une autre patrouille de police municipale débarque sur les lieux pour venir en aide aux collègues. Entre temps, la situation s’est calmée. Une jeune fille Rom passe, la réaction des routards fuse : « les roumains, vous leur dites rien, mais vous nous emmerdez ! Les roumains ça fait la manche, des vols, c’est pas du racisme, c’est la vérité ». Ils finissent par lever le camp pour aller près de la Médiathèque, hors du périmètre de l’arrêté.

L.M

Crédit photo : wikipedia (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2017 Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Nantes. La Nuit bretonne revient le 24 juillet avec Talec-Noguet Quartet et Denez Prigent.

La Nuit bretonne revient en 2021 à Nantes. Elle se déroulera le 24 juillet et l'ouverture de la billetterie...

Régionales 2021. Gilles Pennelle(RN) publie une « Lettre aux nombreux Bretons qui ont bien raison de tourner le dos à Loïg Chesnais-Girard »

La bataille pour les élections régionales est dans sa dernière ligne droite. Les coups et les piques se multiplient,...

3 Commentaires

  1. Un ami à moi revient du Kazakhstan. Là-bas, à Astana, pas de RSI, pas d’allocs. La manche ne peut se faire que devant les églises. Donc si tu veux bouffer, tu dois faire des travaux d’intérêt général, comme déneiger (les rues sont nickel malgré la neige).

    Allez les crasseux, à désherber l’espace publique afin de payer des croquettes à vos chiens :)

      • Arf :) C’est un FDS qui y était pour affaires.
        N’empêche que là-bas personne ne peut recevoir d’argent de l’état sans une contrepartie, aussi mince soit-elle.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Nantes. La Nuit bretonne revient le 24 juillet avec Talec-Noguet Quartet et Denez Prigent.

La Nuit bretonne revient en 2021 à Nantes. Elle se déroulera le 24 juillet et l'ouverture de la billetterie a lieu aujourd'hui, mardi 15...

Nantes : 26ème fusillade de l’année, une balle perdue dans une cuisine

Après un peu plus de trois semaines de pause, c'est reparti – la 26e fusillade de l'année, pour des motifs assez nébuleux, a eu...

Nantes. 1400 € en liquide et un gilet pare-balles trouvés chez le dealer de la Bottière

Ce mercredi 9 juin, la BAC lors d’une opération anti-drogue constate du mouvement dans une cage d’escalier de la rue Alfred Nobel à la...

Rassemblement contre la Pass sanitaire, dimanche à Nantes

A l'initiative de la section de la Loire-Atlantique des Patriotes, le mouvement présidé par Florian Philippot, se tiendra, ce dimanche 13 juin, à partir...