40 millions d’automobilistes interpelle les candidats à l’élection présidentielle

automobilistes

17/03/2017 – 06h30 Rennes (Breizh-Info.com) – Ils ont été 65960 automobilistes à prendre part à un sondage effectué par l’association 40 millions d’automobilistes en vue d’interpeller les candidats à l’élection présidentielle.

L’association a pu établir un formulaire de 12 questions à destination de l’ensemble des candidats, qui s’articulent autour des grandes thématiques suivantes : automobile, conso, sécurité routière, environnement, permis, infrastructures et mobilité.

« Les automobilistes français se sentent ignorés par les gouvernants et attaqués dans leur droit à la mobilité par les multiples mesures restrictives et négatives prises ces dernières années. » explique Daniel Quéro président de l’association.

« Ces décisions pèsent sur leur quotidien en réduisant leur liberté de mouvement et leur pouvoir d’achat et en créant de nouvelles contraintes là où la démocratisation de l’accès à l’automobile avait permis de faciliter leurs déplacements et d’améliorer leur qualité de vie. Aujourd’hui encore, une immense majorité des Français gardent une vision positive de la voiture individuelle, outil d’indépendance et de liberté, mais répondant surtout à leur besoin de mobilité. À la veille de l’élection présidentielle, les automobilistes français attendent donc des candidats des engagements fermes qui les rassureront sur les intentions du futur Président de la République et leur donneront confiance en exprimant une opinion positive de l’automobile, elle devra se retrouver dans les réponses apportées par le Gouvernement aux enjeux fondamentaux que représentent pour eux la mobilité, l’environnement, la sécurité routière…» poursuit-il avant de poser la question suivante :

« Êtes-vous prêt à rassurer les français en vous engageant dans une démarche positive visant à garantir la liberté de circuler de chacun ?»

Voici, ci-dessous, les questions adressées aux candidats :

À l’heure où les automobilistes se sentent attaqués et ignorés par les gouvernants, êtes-vous prêt, comme David Cameron lors des élections législatives en 2009, à déclarer « la fin de la guerre contre les automobilistes » ?

Si vous êtes élu, que comptez-vous faire concernant la fiscalité des carburants ? Comptez-vous développer le marché des biocarburants en France ? Si oui, comment ?

Y aurait-t-il une réelle volonté à poursuivre la dynamique des véhicules électriques ? Si oui, dans quelle mesure ?

Quelle est votre position sur l’interdiction du diesel ? Que répondez-vous aux 65 % d’automobilistes roulant au diesel ?

Que pensez-vous de la multiplication des radars sur nos routes ? Sachant que la France est le seul pays d’Europe à retirer des points et punir d’une amende les petits excès de vitesse entre 0 et 10 km/h, seriez-vous favorable à la mise en place d’une réelle marge de tolérance sur les relevés de vitesse ?

En 2013, la Sécurité routière avait mis en service les premiers radars mobiles embarqués et prévoit, d’ici 2018, 440 véhicules en fonction. Le ministre de l’Intérieur souhaite externaliser les radars mobiles embarqués en les confiant à des sociétés privées. Quelle est votre position sur cette mesure rejetée par l’écrasante majorité des Français ?

Il existe des systèmes appelés « rétrofit » permettant aux véhicules diesel plus anciens de bénéficier en seconde monte d’un équipement de dépollution, réduisant ainsi leurs émissions polluantes. Alors que l’Allemagne finance ce dispositif, le Gouvernement français n’a pas pris la peine d’étudier cette solution lors de la mise en place la vignette CRIT’AIR. Quel regard portez-vous sur ce dispositif qui implique des restrictions de circulation injustes pour certains Français ?

La France est le seul pays européen à retirer 1 point sur le permis de conduire pour un excès de vitesse inférieur à 10 km/h. Êtes-vous favorable à la suppression de l’amende et/ou du retrait de point pour les excès de vitesse inférieurs à 10 km/h ?

À l’heure des nouvelles technologies, l’apprentissage de la conduite n’a pas évolué et ne comprend aucune formation sur les outils technologiques qui peuvent accompagner les automobilistes dans leur vie, tels que le simulateur de conduite, les outils d’aide à la conduite, les systèmes de prise de mesure d’alcool et bien d’autres. Comptez-vous moderniser la formation au permis de conduire ?

Ces dernières années, les infrastructures se sont dégradées. Faute de moyens financiers, les collectivités ne peuvent plus rénover. Quelles solutions proposez-vous pour assurer l’entretien de notre patrimoine routier, garant de la sécurité des usagers ?

Que pensez-vous de la volonté de certaines villes de fermer, comme à Paris, une voie de circulation régionale, les voies sur berges, sans concertation et sans offrir une solution alternative aux usagers ?

Les réponses des candidats seront publiées sur le site Internet de l’association ainsi que sur les réseaux sociaux.

Crédit Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017 Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

Une réponse

  1. Dommage qu’i n’y ait aucune question sur l’escroquerie des radars, presque jamais placés dans les endroits accidentogènes et qui TUENT ! Car la 1ère cause de mort, selon la Sécurité Routière elle-même, c’est l’endormissement. Or, conduire à une allure insuffisante sur de longs trajets endort. Quand la limitation de vitesse a été instaurée en 1974, le nombre de morts a explosé pendant 3 ans ! J’ai fait toute une étude là-dessus dont bien entendu on n’a pas parlé : http://archives-lepost.huffingtonpost.fr/article/2012/01/05/2673922_pretendant-sauver-nos-vies-sur-les-routes-l-etat-nous-tue-pour-de-l-argent.html

    D’ailleurs dans cet article, le texte est resté et les courbes de morts, elles, ont disparu. Comme; par hasard… Mais je les ai toujours !

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !