25/03/2017 – 05H15 Rennes (Breizh-info.com) – Pour aider les communes à transformer leur centre-ville et bourgs ruraux afin de gagner en attractivité, deux appels à candidatures sont lancés simultanément auprès d’elles (date limite de dépôt des candidatures le 3 juillet 2017).

En Bretagne, 26,4% de la population vit dans une ville moyenne et près de 40% dans une commune rurale : une part importante des habitants de notre région sera donc concernée par les deux appels à candidature lancés par L’État, la Région Bretagne et l’Établissement public foncier de Bretagne avec la Caisse des Dépôts.

« Repères essentiels au cœur d’une commune, les centres-villes et les bourgs doivent aujourd’hui s’adapter aux changements de modes de vie de leurs habitants, pour renforcer leur attractivité.  Souvent moteur d’une attractivité à la fois résidentielle, commerciale et touristique, le centre est confronté à de multiples défis pour réunir une mixité de fonctions, de populations et de générations : accessibilité, valorisation des commerces…» expliquent les initiateurs du projet dans un langage très « administratif ».

« Les communes candidates devront présenter des projets globaux co-construits avec les forces vives de leur territoire et innover pour répondre à l’ensemble de ces enjeux : diversifier activités économiques et commerces ; renforcer le lien social ; valoriser culture et patrimoine ; ajuster l’habitat adapté à la mixité sociale et générationnelle ; créer un cadre de vie répondant aux attentes des populations en termes de services, d’espaces publics, d’ environnement et d’énergies ; assurer accessibilité et mobilités.» poursuivent-t-ils.

A noter que les collectivités candidates peuvent choisir de solliciter un accompagnement en phase d’étude ou en phase de réalisation pour mener à bien leurs projets d’aménagement.

Deux cycles pourront être accompagnés : études et opérationnel.

  • Le cycle étude permet de construire le plan d’action (ou une nouvelle phase d’un plan d’action à compléter) à partir des différentes études amont. Les communes retenues en cycle études pourront par ailleurs présenter un projet en phase opérationnelle en 2018, dans le cadre d’une deuxième édition des appels à candidatures.
  • Le cycle opérationnel comprend les opérations d’investissement (acquisition, travaux de remise en état, constructions, réhabilitation, travaux d’aménagement…), et l’animation dédiée à la mise en œuvre des projets. Les opérations pourront être de différentes natures, avec des maîtrises d’ouvrages variées. Les dépenses relatives aux opérations d’investissement devront être engagées, au plus tard, avant fin 2020 et les opérations terminées, au plus tard, avant fin 2024.

Tous les dossiers et toutes les informations sont disponibles ici

Crédit Photo : wikipedia (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2017 Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine