Ploudalmezeau. Le peintre François Mahé expose ses oeuvres

françois_mahe

07/04/2017 – 08h00 Ploudalmézeau (Breizh-Info.com) – Le peintre François Mahé expose ses peintures au centre culturel de Ploudalmezeau du 6 avril au 20 juin 2017.

« Au détour des rues, à la lisière des villes, les scènes défilent à la tombée de la nuit. La beauté de la cité s’offre à celui qui déambule, ébloui par les phares, transi par la pluie, découvrant la profondeur de la ville. Cheminant ainsi, au détour des hangars, des grues et des trottoirs, la conscience s’efface et le mystère s’installe. Ces lieux que l’on croit connaitre se révèlent par une esthétique puissante et intrigante, et nous donnent à vivre soudainement la sensation de l’instant.» expliquent les organisateurs de l’exposition.

Artiste peintre brestois, François Mahé commence par le dessin, dès son plus jeune âge. Il reproduit d’abord ce qu’il trouve dans les livres, puis réalise des portraits et caricatures de ses amis, des natures mortes, tout ce qui fait naitre le besoin irrépressible de faire.

Observateur attentif et contemplatif de son environnement, il se perd volontiers dans l’analyse des détails les plus infimes, ou des espaces les plus larges, comme pour vouloir comprendre le visible, le réel, en digérer la matière essentielle et tenter de la représenter.

En 2011, il s’inscrit au cours public des Beaux-Arts à Lorient et suis pendant 2 ans des enseignements basés sur le dessin, le modèle vivant, le croquis en plein air ; les gammes du peintre.

Il commence la peinture en 2013, spontanément, et paradoxalement plutôt en dehors des cours. La peinture, c’est du dessin en couleur, c’est une continuité, une suite logique du dessin. Pourtant, le geste diffère, la préparation, l’engagement aussi. La couleur, c’est une ouverture vers une dimension complexe, profonde, infinie. La lumière, le mouvement, l’espace.

Travaillant à l’huile et à l’acrylique, François Mahé nous propose une vision de l’environnement urbain fondée sur la révélation de cette lumière, de ce mouvement, des contrastes et d’une dynamique intangible.

A partir de 2015, les premières expositions et les cours aux Beaux-Arts de Brest lui permettent de développer d’autres thématiques comme le portrait ou la figure humaine, avec le début d’une série sur la foule. Les mouvements incontrôlés, les flux, la circulation. 

Exposition gratuite / Visites aux horaires d’ouverture de l’Arcadie

Mardi, jeudi, vendredi de 14 h à 18 h

Mercredi de 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h

Samedi (hors période de vacances scolaires) de 10 h à 12 h.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS