Glomel. Musique bretonne et engagement les 26 et 27 mai

A LA UNE

05/05/2017 – 08h00 Glomel (Breizh-Info.com) – Avec le retour des beaux jours, c’est aussi le retour des festivals en Bretagne. Les amateurs de musique bretonne et de danse ne resteront pas indifférents au fest-noz organisé par l’association Terre d’Auré qui se tiendra les vendredi 26 et samedi 27 mai prochains à Glomel, entre Carhaix et Rostrenen.

Denez Prigent le vendredi

Le weekend musical débutera donc le vendredi soir avec Denez Prigent en tête d’affiche. On ne présente plus celui qui a remis le kan ha diskan sur le devant de la scène dans les années 90.

Il sera précédé de deux gourpes : Ronan Le bars Group et Istan Trio. Istan Trio dont le nom fait très probablement référence à la ville d’Istanbul puisque cette formation mélange des ballades celtiques avec airs orientaux, turcs et afghans notamment.

Grand fest-noz le samedi

La soirée du samedi verra se succéder pas moins de dix groupes, plus ou moins connus des amateurs de festoù-noz, sur deux scènes différentes.

Dans la salle, s’enchaîneront donc les prestations de N’diaz, Karma, War-sav (jeune groupe lannionnais prometteur issu du lycée Le Dantec), Oliolio, Peron/Quenet et Herrou/Fustec. De quoi ravir les danseurs et faire résonner le plancher.

Sur la scène 360°, quatre groupes sont prévus : Titom, Startijenn, JMK et Barba Loutig.

En ce qui concerne ces deux derniers, ils étaient au Stered Festival à Morlaix le 22 avril dernier et Breizh info a chroniqué cette soirée ICI.

Quant à Startijenn, « énergie » en breton, difficile d’ignorer leur nom car il s’agit de l’une des formations majeures de la scène bretonne. Côté disque, leur dernière production fût un live sortit à l’automne 2016.

Petit bémol toutefois, la création Startijenn/El-Taqa, réalisée fin 2012 pour les 15 ans de la formation n’a semble-t-il pas satisfait tout le public habituel du groupe. Une création aux accents de musique raï avec la participation du chanteur Sofiane Saïdi qui a quelque peu déconcerté certains fidèles de Startijenn.

« On ne le fait pas pour elle, mais avec elle ! « 

Ce sont les mots que l’on peut lire sur le site de l’association Terre D’Auré. Auré pour Aurélia, une jeune femme victime d’un accident de la route :

« Aurélia, une amie, une proche, une soeur, une connaissance, une danseuse, une collègue, partie bien trop tôt par l’imprudence d’un conducteur, laissant derrière elle beaucoup de personnes, de souvenirs mais également beaucoup de volonté et de motivation pour tous. Par son absence elle nous réunit et nous permet de mener à bien des projets tels que Festoù-Noz et Concert, de faire vivre le centre Bretagne, de faire vivre la jeunesse. C’est tout simplement l’histoire de Terre d’Auré ».

Actions locales et engagement citoyen

Au-delà de l’hommage à Aurélia, Terre d’Auré se veut être un véritable acteur de la vie locale en Centre-Bretagne :

« Nos objectifs sont d’agir en tant que citoyen responsable et au service de notre territoire. Faire vivre et contribuer au dynamisme de notre territoire rural, soutenir des associations locales venant en aide à des enfants en situation d’handicap et sensibiliser sur des thèmes qui nous tiennent à cœur ».

Cette année, les bénéfices de cette cinquième édition du festival seront reversés à l’association Des Etoiles Pleins Les Yeux, association qui vient en aide à un jeune garçon de Cléden-Poher atteint d’une maladie rare.

26 et 27 Mai 2017
Salle du Lac
Etang du Corong
22110 GLOMEL

Pass vendredi : 15€ en prévente, 18€ sur place
Pass samedi : 10€ tarif unique sur place
Pass 2 jours : 22€

Plus d’infos : www.terredaure.fr.nf

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017 Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

« Wallah, je vais te tuer bêtement. Vive Macron ! ». La racaille en action contre des militants pro Zemmour à Toulouse

Des individus au quotient intellectuel visiblement déficient s'en sont pris hier soir à Toulouse à des jeunes militants qui...

Guingamp. Des centaines de manifestants pour la défense de l’hôpital et de sa maternité

Mais où sont toutes les familles qui ont bénéficié de la maternité de Guingamp au cours de ces dernières...

Articles liés